Régime anti-goutte : les aliments déconseillés et les boissons à éviter

Régime anti-goutte : les aliments déconseillés et les boissons à éviter

Posté dans Santé le avec 78 Réponses

La goutte se caractérise par un excès d’acide urique dans le corps, qui provoque une inflammation dans certaines articulations. Cette maladie, fréquente chez l’homme et très peu répandue chez les femmes, nécessite un traitement spécifique mais aussi un régime anti-goutte pour éviter une crise particulièrement douloureuse. Si vous souffrez de cette maladie, vous allez découvrir dans cet article les aliments interdits pour la goutte ainsi que les boissons à éviter pour ne pas faire monter le taux d’acide urique dans l’organisme.

 

excès d'acide urique

Ce que provoque une crise de goutte dans les mains (crédit photo © cureyourgout.com)

 

Les aliments déconseillés pour la goutte : attention aux purines

Substances azotées, les purines se trouvent essentiellement dans les cellules animales qui, lorsqu’elles se dégradent dans l’organisme humain, forment de l’acide urique. Nos reins jouent le rôle de filtre et empêchent les purines de se propager dans le corps. Le plus généralement, elles sont éliminées par les urines. Mais chez les personnes atteintes par la goutte, le filtre ne s’effectue pas correctement, provoquant alors une montée excessive d’acide urique dans le corps. Ce taux trop élevé cause de multiples douleurs inflammatoires et peut entraîner la formation de calculs rénaux.

fruits de mer

Attention aux aliments déconseillés en cas de goutte

Si vous avez cette pathologie, il est essentiel d’élaborer un régime spécifique et de dresser une liste des aliments déconseillés pour la goutte. Celle-ci doit comporter tous les poissons, viandes, légumes, plantes et boissons riches en purines. C’est la base du régime anti goutte.

 

La liste des aliments interdits pour éviter la crise de goutte

De manière générale, les aliments riches en protéines sont interdits. Ceci vaut également pour tout régime protéiné et hyperprotéiné. Les mets frits, la farine de blé blanche, et la farine d’avoine doivent également être évités.

Pour élaborer au mieux votre régime anti goutte, il convient de classer les aliments proscrits en 2 grandes catégories :

– Les aliments totalement interdits
– Les aliments à consommer 2 à 3 fois par semaine maximum

 

Les aliments totalement interdits

  • Les viandes grasses : le boeuf (entrecôte, côte de boeuf, steack haché, boeuf de Kobe,…), le porc (notamment côtelette, échine et travers), les gibiers (y compris bécasse, pigeon, oie, canard)
  • Les viandes jeunes : le veau, l’agneau (notamment côtelette, gigot, épaule entière), le coquelet, le dindonneau
  • Les abats (foie, cervelle, rognons, ris de veau, tripes, langue, cœur)
  • La charcuterie sauf celle issue de la dinde et du poulet
  • Les extraits de viande (bouillons de viande, jus, gelée)
  • L’anchois, la sardine, le hareng, mais également la carpe, le brochet, la truite, le saumon, la morue (cabillaud), et les œufs de poissons
  • Les coquillages, moules, crustacés et autres fruits de mer
  • Les légumes secs et légumineuses : lentilles, haricots blancs, pois chiches, lupins, fèves, haricots rouges et pois secs
  • Certains légumes riches en purines comme l’épinard, le chou, le chou-fleur, le chou chinois, le radis, la rhubarbe, le champignon, le poireau, la tomate et l’asperge
  • L’ail, le piment, le poivron rouge
  • Les fruits contenant beaucoup de fructose : pomme, datte, figue, raisin sec, ananas, raisin, goyave, mangue, melon, pastèque, poire, kaki, coing, carambole, et banane mûre
  • Les agrumes
  • Les fruits secs
  • La crème et le saindoux
  • Les condiments : mayonnaise, aïoli, ketchup, sauces industrielles (fondues, cocktails…), sauces vietnamiennes fermentées (Nuoc Man…)
  • Les fromages gras, c’est-à-dire ceux qui contiennent plus de 50% de matières grasses, et tous les fromages fermentés
  • Les pâtisseries
  • Le pain blanc
  • Le cacao et le chocolat

Les aliments à consommer avec modération

2 à 3 fois par semaine maximum

  • Le jambon blanc
  • Le turbot
  • Le fromage blanc et produits laitiers maigres
  • Les biscuits et des gâteaux à pâte feuilletée
  • Les brioches et viennoiseries
  • Les arachides et cacahuètes

Teneur en acide urique (purines) des aliments

Source : Fiche de recommandations alimentaires, juillet 2009 – Club de réflexion des Cabinets et Groupes d’Hépato-Gastroentérologie

En adaptant votre alimentation selon les conseils distillés dans cet article et en prenant le temps de faire un peu d’exercices physiques, même quelques étirements au travail, vous devrez limiter les crises de goutte et vivre sereinement au quotidien

C’est en respectant ces précautions que vous éviterez une crise de goutte. Et si cette liste vous fait peur, sachez qu’il reste encore un vaste choix d’aliments que vous pouvez consommer à volonté.

 

Les aliments autorisés

Cette liste n’est pas exhaustive. Chaque personne est différente face à la goutte. Essayez de privilégier les produits bio lorsque c’est possible.

  • Les viandes maigres (poulet, dinde)
  • Les œufs,
  • La sole, la limande, et le merlu,
  • Les bouillons de légumes,
  • Les fruits non chargés en fructose (kiwi, abricot, fruit de la passion, banane pas trop mûre)
  • Les fruits rouges, les fraises, les baies (notamment la baie de goji), l’ananas,
  • Les cerises rouges fraîches agissent sur la réduction d’acide urique (voir l’article en anglais sur l’étude menée par Yuqing Zhang et ses confrères de l’Université de Boston (USA) intitulée « Consommation de cerises et diminution des risques de crises de goute récurrentes : cliquez ICI),
  • Les légumes non-cités précédemment : radis noir, oignons (notamment oignon blanc cru), légumes verts, aubergine, carotte, concombre, fenouil, pomme de terre, choucroute, patate douce, igname…
  • La salade (sauf la mâche)
  • Les féculents
  • Les produits à base de céréales complètes
  • La farine de son et de seigle
  • Le vinaigre de cidre bio non pasteurisé
  • Les yaourts
  • Vous pouvez épicer vos plats à votre guise avec n’importe quel aromate et arroser vos salades d’huile d’olive, ingrédient très bon pour le cœur.

 

Les boissons proscrites dans un régime anti goutte

Les patients atteints de la goutte doivent s’astreindre à une alimentation pauvre en matières grasses et en purines. Cela est également valable pour les liquides. En effet, lors de crise de goutte, il est fortement déconseillé de boire de l’alcool (vins, champagne et spiritueux notamment), qui contient de nombreuses purines. Mais la pire boisson alcoolisée reste la bière puisqu’elle contient plus de purines que n’importe quel autre breuvage. Sachez que par rapport à une personne qui ne consomme pas d’alcool, le risque de faire une crise de goutte est multiplié par 2,5 avec deux bières par jour. Cela est aussi valable pour les bières sans alcool.

Les sodas, les jus de fruits (les fruits mixés développent une fermentation), les boissons chocolatées doivent également être proscrites. Le café et le thé n’échappent pas à cette règle. En effet, 100g de thé contiennent 2.800 mg de purines, contre 1.169 mg pour 100g de café.

Purines dans la bière

© Koriela
La bière est riche en purines, elle est proscrite dans le cadre d’un régime anti goutte

Si vous voulez boire un verre de vin (un seul. Pas deux, ni trois…) de temps en temps, durant votre repas ou pendant une soirée entre amis, cela reste possible du moment que vous n’en abusez pas et que cela reste vraiment occasionnel.

Dans le paragraphe consacré à l’alimentation, vous trouvez les fruits contenant une haute dose de fructose dans les aliments déconseillés pour la goutte. Ils sont également à proscrire sous forme de boissons sucrées. Faites attention aux sodas édulcorés au sucre classique, privilégiez ceux qui contiennent un édulcorant comme la stévia.

 

Les boissons autorisées

Une étude récente a montré un parallèle entre déshydratation et crise de goutte. Tuhina Neogi, professeur de médecine spécialisée dans les problèmes de goutte, note que boire chaque jour entre 5 et 8 verres d’eau diminue fortement le risque de goutte. Celui-ci baisse de 40% lorsque vous consommez au moins 5 verres et de 46% avec 8 verres quotidiens. Alors, n’hésitez pas à boire 2 à 3 litres d’eau par jour si vous pouvez, notamment :

  • de l’eau minérale naturelle gazeuse (Saint-Yorre, Vichy Célestins, Arvie, Quézac, Badoit), ou non gazeuse (Contrexéville, Evian, Vittel)
  • du thé vert, du thé blanc (les seuls thés non fermentés)
  • et des infusions, sans sucre de préférence, pour vous hydrater et prévenir la douleur.

Selon une étude publiée dans Annals of the Rheumatic Diseases en Mai 2010, le lait de vache peut avoir une action préventive contre la goutte en entrainant une diminution rapide du taux d’acide urique dans le sang. Ainsi, la consommation d’un produit laitier réduirait le risque de goutte de 21%.

 

Pour conclure

Un régime trop restrictif peut provoquer une crise de goutte, il faut ainsi veiller à manger sainement et équilibré en évitant au maximum les aliments gras et riches en purines. L’important est de manger lorsque vous avez faim et assez pour vous rassasier. Vous devez également respecter les 3 repas par jour (petit-déjeuner, déjeuner et dîner) afin d’éviter un déséquilibre de votre organisme, qui conduirait à une prise de poids. Or, le surpoids est néfaste pour la santé en général, mais encore plus mauvais si vous souffrez de goutte.

 

En adaptant votre alimentation selon les conseils distillés dans cet article et en prenant le temps de faire un peu d’exercices physiques régulièrement, même quelques étirements au travail, vous devrez limiter les crises de goutte et vivre sereinement au quotidien.

 

Vous souhaitez réagir à cet article ? N’hésitez pas à commenter en quelques mots.

Soyez « social friendly » ! SVP Partagez cet article sur Facebook et Twitter

Merci et belle journée 😉 

Abonnez-vous et recevez nos actus avant tout le monde


Vos coordonnées restent confidentielles
Temps de lecture: 8 minutes

78 Commentaires pour “Régime anti-goutte : les aliments déconseillés et les boissons à éviter

  • Bonjour Ralph, tous les jours je vote pour ton blog et je l’ai mis aussi sur ma page. Bon courage pour recevoir ton premier prix. (Y) Chantal ROBSON – WebSchool

    Répondre
    • Bonjour Chantal,
      Je suis très touché par ton soutien et t’en remercie du fond du cœur.
      Génial d’accepter de partager l’info sur ta page, mauruuru roa.
      Bien entendu je tiendrais tout le monde informé des résultats du #GBA13.
      Je te souhaite une belle fin de semaine.
      Bises,
      Ralph

      Répondre
    • Bonjour tout le monde,

      Je suis moi aussi sujet à la crise d’acide urique dite crise de goutte ! tellement atteint que j’ai développé une polyarthrite déformante !
       » Il faut savoir que chaque personne sujète à la goutte est plus ou moins réactive à tel ou tel aliment ! exemple : je ne réagis pas aux champignons de Paris, par contre j’ai un ami qui, dès qu’il en mange fait une énorme crise !  »

      Aliments interdits :

        Aliments riches en protéines (donc régime hyper protéiné interdit!)

        Les mets frits; les glucides raffinés (farine de blé blanche); farine d’avoine; céréales complètes; les aliments à base de levure (bière, pâtisserie, pain).

        Abats

        Tous les plats à base d’abats sont interdits, notamment le foie, la cervelle, les rognons, le ris de veau, mais aussi les tripes, la langue, le cœur et les charcuteries (saucisses, etc.).

        Certains poissons

        Les poissons dits « bleus » comme l’anchois, le hareng ou la sardine sont interdits. C’est le cas également de la carpe, du brochet ou de la truite, mais aussi du saumon, de la morue, (cabillaud) et des œufs de poissons (tous les poissons riches en oméga 3 ). Les coquillages, moules crustacés et soupes de poissons sont aussi proscrits.

        La niacine également appelée vitamine B3 ou PP prescrite pour soigner le cholestérol; diurétiques et médicaments contenant de l’aspirine; régimes drastiques pour maigrir; sauter des repas; les compléments riches en vitamines C.

        Viandes
        Toutes les viandes grasses, à mijoter. Tous les gibiers, notamment les « faisandés » comme les bécasses, sont susceptible d’augmenter le niveau d’acide urique dans le sang, mais également les pigeons, les oies, le canard, les bouillons de viande et les fromages très fermentés. En règle générale, les repas trop centrés sur les viandes doivent être évités.

        Légumes et fruits
        Tout les légumes secs et légumineuses comme les haricots, lentilles, pois… Tout les choux même chinois, épinard, asperge, champignon, radis, ail, tout les agrumes, tomate, fruits ou légumes acides, piment et poivron rouge, jus de fruits (dès qu’un aliment est mixé, il développe une fermentation) , melon, fruits secs…

        Boissons
        Boissons gazeuses sodas jus de fruits à bas de cacao, bière alcool vin rouge riche en tanin

        les sauces préparés comme mayonnaise, variés pour fondu bourguignonne, ketchup riche en sucre etc… sauce nüc mam , asiatiques etc.. (d’origine vietnamienne … je ne vous raconte pas ma peine!!!)

        LES BONS ET GROS MENUS DE FETES DE FIN D ANNEE
        (apéro, plateau de fruits de mers, mayonnaise, saumon fumé, escargot, fois gras, petits fours, charcuterie et plats en sauce, gibier, accompagnés d’asperges flageolets et champignons, plateau de fromage, petits pains variés, desserts sucrés, et bien-sûr accompagnés des vins et champagne !) tout pour bien commencer la nouvelle année avec une énorme crise de goutte…

        les sports intensifs, dit explosifs accélèrent la pression sanguine et poussent les corps d’acide urique dans les articulations.

        Aliments très bons pour combattre la goutte :

        Lait
        Le lait de vache provoque une baisse rapide du taux sérique d’acide urique. Cet effet expliquerait son action préventive contre la goutte. Une étude publiée dans Annals of the Rheumatic Diseases en Mai 2010 précise que le lait de vache peut avoir un effet préventif contre la goutte. Selon les résultats de l’étude, la consommation d’un produit laitier réduirait le risque de goutte de 21% sur une période de 12 ans.

        Thé vert ou blanc (seuls thés non fermentés)

        Eau de Vichy, Célestin (Consommer 2 à 3 litres par jour).

        Tous les fruits rouges, surtout les cerises, les fraises, les baies, l’ananas.

        Les oignons, légumes verts, salade sauf la mâche.

        La farine de son et de seigle.

        L’oignon blanc cru.

        Le vinaigre de cidre bio non pasteurisé ( une cuillère à soupe dans un grand verre d’eau fraîche avant chaque repas )  » ça réduit l’appétit en plus ! »

        Une cuillère à café de baies de goji par jour ( dans une infusion, produit laitier maigre etc…)

        Une fois par semaine un radis noir passé à la centrifugeuse

        Une gélule d’huile de poisson (et surtout pas d’huile de foie de morue)

        Je n’ai pas trop le temps, mais je ferai une liste plus détaillée pour les aliments bons pour diminuer la goutte.

        Au plaisir,

        Minh

        PS: comme toutes bonnes choses, si on sait se faire plaisir sans en abuser, pas besoin de s’en priver !!!

      Répondre
        • Bonjour Daniel,

          Copiez les 3 listes de cet article sur une feuille et barrez les aliments qui provoquent chez vous des symptômes dûs à la goutte.

          Mon livre de recettes va sortir d’ici décembre prochain, il vous facilitera la vie.

          Restez connecté sur mon blog.

          Bien à vous,

          Ralph

          Répondre
          • GALTIER MAURICE

            je suis très satisfaite de votre documentaire concernant ls aliments bons pour l’acide urique merci

          • Je vous en prie Maurice.

            Le plaisir est partagé.

            Belle journée à vous et portez-vous bien.

            Ralph

      • anapurna-dheb

        merci infiniment cher Minh pour vos si précieux conseils. A lire et à relire sans modération car quand la crise vient ça fait trop mal.
        En plus, j’ai tendance à avoir des ongles incarnés chroniques POUR COMPLIQUER LE TABLEAU, mais comme vous dites, tout ce qui est bon et goûteux est interdit. Je dois jongler entre le diabète et les crises de goutte , qui heureusement ne sont pas encore chroniques.

        jUSTE UNE QUESTION : j’ai lu autre part que le café noir aide à prévenir les crises et le contraire sur d’autres blogs.
        Quel est votre avis ?

        Répondre
      • Je confirme l’effet quasi miraculeux du vinaigre de cidre biologique avec mère au fond de la bouteille marque VIGEAN acheté cet après-midi EN BOUTIQUE DE PRODUITS BIO.
        J’en ai pris 1cuill à soupe dans un demi verre d’eau sans miel car je suis diabétique, parce que la pulpe de mes gros orteils était rougeâtre et un peu sensible (picotements, décharges électriques et gonflements). Puis j’ai associé avec un demi-litre d’eau que j’ai bu en différentes prises dans l’après -midi. ( on peut boire autant d’eau pure qu’on veut, moi j’ai un peu de mal pour boire de grosses quantités, même si je sais qu’IL FAUT ABSOLUMENT BOIRE DE GRANDES QUANTITES)
        Il est 18H20 et mes deux orteils ne sont plus rouges du tout.
        J’ai trouvé un site internet qui présente des témoignages sur les patients qui se soignent au vinaigre de cidre de pommes BIO NON PASTEURISE , AVEC MERE.
        Je remercie donc Raph et tous les internautes qui m’ont fait connaître ce produit miracle.
        http://www.apple-cider-vinegar-benefits.com/traitements-maison-de-la-goutte.html

        Répondre
  • Je suis très ravi des informations que j’ai trouvées dans ce présent, ce pendant je veux si le sport peut il être bénéfique dans le régime anti goutte

    Répondre
    • Bonjour Ruphin,

      Si vous ne souffrez pas d’une crise de goutte et si votré état de santé vous le permet, vous pouvez pratiquer un peu d’activité physique comme de la marche, du vélo ou de la natation pendant un régime anti-goutte. Au contraire, c’est bénéfique pour votre santé générale. Mais n’oubliez pas de boire beaucoup d’eau minérale tous les jours, dont 1/2 litre d’eau de VICHY pour alcaliniser les urines. Attention, interdiction de boire de l’alcool et de consommer des graisses et de la viande les tous premiers jours. Le mieux est de ne plus en consommer si vous le pouvez.

      Bien à vous,

      Ralph

      Répondre
      • Bonjour,
        merci pour ce site et toutes les informations disponibles sur la goutte dont je souffre. seulement j’ai pas bien compris les bienfaits du VICHY sur l’organisme et l’acide urique?
        merci et bien à vous.
        M.DEBIZET

        Répondre
        • Bonjour,

          L’eau de Vichy est riche en bicarbonates de soude qui neutralisent les acides. Mais attention, les eaux minérales trop minéralisées utilisées en eau de boisson courante peuvent à long terme bloquer les reins. Il convient donc de n’en prendre qu’en cure.

          Belle journée,

          Ralph

          Répondre
  • Bonsoir, Ralph. Merci pour tous les informations car mon mari n’en pouvait plus. Je ne supportais plus le voire souffrir tous les jours j’ avais droits à des mots de douleur. Grace à vous nous allons faire tous ce qu’ il faut. Encore merci et bonne soirée.

    Répondre
    • Bonjour Geneviève,

      Ce n’est pas facile mais l’esprit est plus fort que le corps. Il faut de la volonté, mais lorsqu’on a pris conscience des enjeux, on accepte plus facilement de prendre les mesures qui s’imposent pour éviter les complications qui sont très douloureuses et invalidantes. Ensemble, vous y arriverez. Entraidez-vous car il faut un « coach » qui soutient et qui rappelle à l’ordre quand il le faut. Bon courage et à bientôt,

      Ralph

      Répondre
  • Content de voir apparaître une liste ‘positive’ avec aliments autorisés, car habituellement on fournit une liste d’aliments à proscrire qui nous incite à entrer dans un grotte d’ermite…
    Le lait sous forme liquide n’apparaît pas dans votre liste. Il est cependant préconiser chez certains auteurs comme pouvant diminuer jusqu’à 21 % les crises de goutte.
    Ajouter du sel de bicarbonate : utile ? mais quelle dose alors.
    Merci pour vos conseils.

    Répondre
    • Bonjour Marc,
      Si vous souffrez d’HTA, il vous est recommandé de consulter votre médecin avant d’essayer ce remède.
      Voici les doses : 1/2 cuillère à café de bicarbonate de soude dans un grand verre d’eau au coucher, et la même chose le matin au lever.
      Vous pouvez prendre un verre entre les repas toutes les 2 à 4 heures, SANS jamais dépasser 4 cuillères à café par jour (24 h) soit 8 verres.
      Ceci est un traitement ponctuel des douleurs de la goutte qui ne vous exonère pas de consulter votre médecin traitant.
      Compte tenu de la teneur en sodium du bicarbonate, vous devrez supprimer le sel de vos menus pendant la prise de bicarbonate.
      Bien cordialement,
      Ralph

      Répondre
      • anapurna-dheb

        Merci Ralph pour vos conseils avisés. Ce blog est remarquable.
        Si vous en êtes l’animateur, mes félicitations.
        Pour ma part, j’ai eu de la chance d’avoir très rapidement décelé que mes bobos aux pieds n’étaient pas dûs qu’à mes ongles incarnés et j’ai fait une analyse de sang qui a révélé un taux d’acide urique trop élevé. Donc, j’ai bien fait, car ce qu’il faut éviter à tout prix c’est de laisser s’installer l’hyperuricémie jusqu’à son stade chronique, avec déformations articulaires et grosses douleurs.
        Je viens de faire une crise qui a commencé le 12 août et s’est terminée le 25-26 août. Ma précédente crise datait de 2014 et avait duré une bonne quinzaine de jours, mais à l’époque je croyais que c’était une infection due à mes ongles incarnés aux gros orteils.
        MON CONSEIL : au moindre bobo aux gros orteils, vite demander au médecin traitant une ordonnance pour analyse labo de dosage acide urique. Simple prise de sang.

        Répondre
        • Bonjour Dheb,

          Merci pour vos encouragement et votre empathie, ça fait plaisir de voir que les internautes sont satisfaits de mes articles.

          Ce travail sur mon blog me passionne autant qu’il y a 3 ans et demi.

          Vous me donnez du moral pour continuer à partager mes expériences et découvertes, comme vous le faites aussi.

          Merci encore,

          Ralph

          Répondre
  • Bonsoir Raph, merci pour toutes ces infos. Pas facile comme tu dois le savoir mais, pour avoir une meilleure santé, de quoi on ne serait pas capable ? Je voudrais savoir si les médicaments contre le glaucome ne font pas apparaître plus fréquemment les crises de goutte. Parce que je ne sais pas si c’est une coïncidence, mais la goutte a été dépistée depuis que je prends des médicaments contre l’hypertension oculaire. Merci pour tout et à bientôt?

    Répondre
    • Bonsoir,
      Je n’ai jamais entendu parler des effets d’un médicament contre le glaucome sur le taux d’acide urique.
      J’imagine que votre médecin a contrôlé ce point, n’est-ce pas ?
      Je suis désolé de ne pas pouvoir vous aider davantage.
      Bon week-end,
      Ralph

      Répondre
  • Bonsoir Ralph

    Merci pour ces importantes infoq. Je souffre à la fois de la goutte, et d’une hypertension artérielle.
    Je comprend que les médicaments contre l’hypertension associés à un diurétique peuvent augmenter le taux de l’acide urique responsable de la goutte.

    1- Y a-t-il des médicaments contre l’hypertension qui ne soient pas diurétique?
    2- pouvez-vous svp citer et conseiller ces médicaments (non diurétique)?

    Merci

    Répondre
    • Bonjour Mohamed,

      Votre cas et vos interrogations dépassent le champs de mes compétences.

      N’étant pas médecin, je ne peux que vous recommander de consulter votre médecin traitant, voire un spécialiste en urologie.

      Même les médecins ne peuvent garantir à 100% qu’un traitement médicamenteux simple ou associé va se révéler efficace sur un individu sans connaître préalablement le contexte du patient (antécédents familiaux, habitudes de vie, etc.) et son bilan de santé. Faire le point sur l’état de santé d’un patient est essentiel pour privilégier la prévention.

      Je comprend votre inquiétude, mais seul un médecin peut vous conseiller les médicaments qui conviennent à votre cas.

      Au-delà des médicaments, une alimentation adaptée selon les conseils que je vous donne dans cet article va permettre de réduire, voire atténuer certains symtômes dûs à la goutte. Une alimentation adaptée ne peut à elle seule guérir la goutte.

      Prenez de bonnes habitudes d’hygiène de vie, et portez-vous bien. Allez, courage et soyez convaincu que vous pouvez atteindre votre objectif de bien-être.

      Bien à vous,

      Ralph

      Répondre
        • Courage Elizabeth.

          Ce n’est pas une fatalité, on peut vivre normalement avec la goutte pourvu qu’on soit discipliné avec son hygiène alimentataire.

          Bien à vous,

          Ralph

          Répondre
      • anapurna-dheb

        Mon médecin traitant m’a prescrit le traitement de fond classique de la goutte : allopurinol 1c/jour pendant 3 mois.
        Puis en cas de crise avec douleurs : colcimax à base de colchicine
        1c/jour pendant 1 mois

        Répondre
  • très intéressant toutes ces infos concernant la goutte. Moi je fais des crises de goutte au moins deux fois l’an et surtout après les fêtes de fin d’année.

    Répondre
    • Bonjour,
      Les fêtes de fin d’année sont souvent l’occasion pour la plupart des personnes gourmandes comme moi de faire une entorse à l’hygiène alimentaire que l’on essaye d’encadrer toute l’année.
      Puisque ça n’arrive qu’une ou deux fois dans l’année, alors profitons de ces moments de partage avec notre famille et nos proches pour nous faire plaisir sans trop d’excès car ce sont bien les abus qui font du mal.
      Belle année 2015 à vous et vos bien aimés.
      Ralph

      Répondre
  • un goutteux à bout

    UN REMEDE COMME UN AUTRE MAIS QUE JE PRENDS matin et soir (peut aussi être pris à midi si crise fréquente) : dans un verre (genre verre à wisky) mettre une cuillère à soupe de « vinaigre de cidre de pomme bio » (vendu en grande surface ou magasin bio) + une cuillère à soupe de miel. Remplir le verre d’eau (environ 25cl). Mélanger et buvez. Le miel aide à faire passer le vinaigre. Les premiers verres sont durs à passer mais on finit par aimer si l’équilibre miel vinaigre est bien fait.
    je prends avec deux comprimés de harpagophytum bio dosé à 400 mg (vendu dans les magasins bio pour 6 à 7 euros les 120 comprimés soit un mois de traitement). Attention: ne pas dépasser 2.000 mg par jour. Mais 1.600 mg/jour reste un minimum.
    A chaque crise, je mets là où j’ai mal: du Flector (vendu en pharmacie sans ordonnance) que je garde 24 heures sans arrêt, maintenu avec une chaussette pour les crises aux pieds.
    Merci pour vos conseils.

    Répondre
    • Bonjour,
      Merci pour votre précieux témoignage qui va intéresser tous les patients qui souffrent de cette pathologie.
      J’ai l’intention d’écrire un Ebook pour proposer des menus anti-goutte avec les recettes, le tout validé par un médecin ou un nutritionniste.
      Qu’en pensez-vous ?
      Belle journée à tous,
      Ralph

      Répondre
      • Oui je serais pour le Ebook une page collé sur le frigo pourrais m’aidée a cuisiné car il est vrai qu’on tourne vite en rond dans la diversité des aliments qu’on puisse consommé, après je suis pas cuisinier mais je pense qu’un produit peut être cuisiné différemment et amélioré la diversité des repas.
        Je l’attend avec impatience…..

        Répondre
        • Bonjour Seb,

          Je ne manquerai pas d’en parler sur Plus Mince Plus Jeune lorsqu’il sera lancé. Et si vous êtes abonné à mes newsletters vous serez averti directement par email.

          Merci pour votre commentaire et votre fidélité au Blog.

          Bonne semaine à vous,

          Ralph

          Répondre
    • anapurna-dheb

      Une poche de glace dans une serviette éponge placée sur les pieds diminue dans l’heure la sensation de brûlure. Je garde ça environ une heure et ça soulage bien. Effet immédiat. bIEN SUR BOIRE ABONDAMMENT.

      Répondre
  • Bonjour Ralph,
    Merci pour toutes ces informations.
    Je voudrais savoir si vous pouvez me conseiller un livre qui aide à vivre au mieux la goutte, de la nutrition au style de vie.
    Je voudrais l’offrir à un parent qui malheuresement n’a pas accès au net étant dans la soixantaine et vivant en Afrique
    Je vous remercie d’avance pour votre aide.
    Bonne journée.

    Répondre
    • Bonjour Eric,

      Je prépare un Ebook sur la nutrition adaptée à la goutte.

      Merci de patienter. Restez connecté au Blog Plus Mince Plus Jeune pour être informé de la sortie de l’Ebook et abonnez-vous à mes Newsletters.

      Bonne semaine à vous,

      Ralph

      Répondre
  • Bonjour Ralph,

    Depuis quelques années je souffre de la goutte. J’ai un traitement de fond (Allopurinol 400mg) et malgré cela , tout en suivant un régime pauvre en purines, je refais depuis quelques temps des crises de goutte à répétition.

    Cela a recommencé à la mi-janvier. Dans un premier temps, mon médecin m’a affirmé que c’était à cause du régime suivi suite à un AVC du 11 décembre (trop de perte de poids et changement complet d’alimentation), mais cela continue.

    Est-ce qu’un des médicaments pourrait être à l’origine de ces crises de goutte ? Kardegic, athorvastatine et clopidorgel.

    Merci

    Répondre
    • Bonjour Alain,

      Si je comprends bien, votre AVC semble être dû à l’athérosclérose, ce qui a motivé votre changement complet d’alimentation.

      Il m’intéresse de connaître exactement ce que vous mangez au quotidien pour tenter de détecter si l’un des aliments consommés ne serait pas à l’origine des crises de goutte récurrentes.

      Est-ce que vous notez tout ce que vous mangez au quotidien ? Cette méthode peut s’avérer utile pour savoir précisément ce que l’on consomme.

      Qui vous a prescrit ce régime alimentaire ? Un diététicien ? Votre médecin généraliste ? Votre cardiologue ? Un ami ?

      Consommez-vous des plats cuisinés industriels ? Ou faites-vous votre propre cuisine ?

      Dans l’attente de vous lire, je vous souhaite une belle journée 😉

      Merci pour votre commentaire et portez-vous bien.

      Ralph

      Répondre
  • bonjour, une petite remarque concernant la liste des aliments à éviter, en effet j’y trouve la cerise alors qu’en fait ce serait plutôt un aliment très recommandé puisque uricosurique !
    d’autre part les poissons bleus (anchois , sardine , hareng) sont très fortement déconseillés alors que vous les classez dans « avec modération » …
    source Pr. Richette.
    donc avant de publier quoi que ce soit il serait peut-être bon de vérifier…

    Répondre
    • Bonjour Martin,

      Je vous remercie pour votre contribution qui m’oblige, après recherches, à reconnaître que la cerise est en effet un aliment recommandé contre les crises de goutte. Je m’en vais donc corriger cette méprise immédiatement et vous remercie de l’intérêt que vous portez à mes articles.

      Quant aux poissons bleus tels que les anchois, sardines, et harengs, je citerai l’article de Doctissimo qui dit ceci : « Il faut aussi limiter la consommation d’aliments d’origine animale, très riches en purines : viandes, abats, poissons gras (anchois, sardines, harengs), crustacés. « La consommation d’aliments d’origine végétale riches en purines ne posent pas de souci en revanche », souligne le Pr Richette. » Cliquez sur ce lien pour lire cet article sur Doctissimo.fr (cf. Goutte : aliments à supprimer ou à limiter) : ICI

      Je vais quand même introduire un bémol pour ces poissons bleus et les passer en aliments à éviter car d’autres sites comme Médisite les procrivent.

      Je vous souhaite une belle fin de semaine.

      Ralph

      Répondre
  • Bonjour à tous,

    J’ai écrit dernièrement un article sur l’orodiétologie que Sandrine a bien voulu publier sur son Blog Aromalin et que je vous invite à lire http://www.aromalin.com/orodietologie/

    Certaines personnes souffrant de douleurs articulaires ont témoigné sur le site Nature à Coeur avoir essayé avec beaucoup de succès un traitement avec les orogranules. Vous pouvez lire leur témoignage ici : http://www.natureacoeur.fr/orogranules/les-br-temoignages.html

    A la lumière de ces témoignages, je ne peux que recommander à toutes celles et tous ceux qui souffrent de goutte d’essayer le traitement Articulation. L’orodiétologie n’utilisant que des produits naturels, vous ne risquez rien, à mon sens, d’essayer un traitement sur 1 mois pour voir.

    Si ce traitement est efficace, je vous remercie de bien vouloir partager votre expérience en commentaire.

    Vous pouvez commander vos boîtes d’orogranules ici : http://laboratoireszannini.com/a40-articulation.html OU ici : http://www.natureacoeur.fr/orogranules/a40-articulations.html

    Belle semaine à tous et portez-vous bien.

    Bien à vous,

    Ralph

    Répondre
    • Monique Martens

      Merci pour vos explications très intéressantes, je voudrais vous demander si c’est normal de ne plus pouvoir marcher, et que mettre les pieds à terre, c’est devenu trop douloureux ?
      Ce fut mon cas lors d’une crise de goutte !
      Cordialement à vous

      Répondre
      • Oui c’est tout à fait normal Monique.

        Les symptômes sont variés d’une personne à l’autre. Chez certains les douleurs sont très fortes, et chez d’autres moins.

        En ce qui me concerne, j’ai la chance de n’avoir pratiquement pas de douleurs, juste le pied qui gonfle un petit peu.

        Portez-vous bien.

        Ralph

        Répondre
  • Bonjour, j’ai 24 ans j’ai fait une crise de goutte, ça a du mal à partir. j’ai un traitement sur plusieur mois et pourtant je buvais de l’alcool avec modération et mangais pas trop de viandes rouges. je mangais beaucoup de pizza et conneries, gâteau, chocolat mais je ne buvais jamais d’eau depuis 15 ans, au max 1 litre d’eau dans le mois.

    Répondre
    • Bonjour Nasser,

      La goutte est une maladie qui peut évoluer de manière assez grave, il faut la considérer avec sérieux.

      Je vous invite à suivre mes recommandations pour en limiter les symptômes. Une bonne hygiène alimentaire est essentielle. Boire beaucoup d’eau est vital pour éliminer les toxines.

      Je prépare un Ebook avec des menus et recettes anti-goutte qui sera commercialisé sur mon blog et sur Amazon, ça peut vous intéresser.

      Bonne fin de semaine et à bientôt sur le Blog.

      Bien à vous,

      Ralph

      Répondre
  • La crise de goutte peut-elle être passagère et on la subit une ou deux fois, ou alors est-elle chronique et forcé de vivre avec toute notre vie. La science et la médecine doivent venir à bout de ce parasite ou alors y a-t-il des degrés d’atteinte divers chez les patients. Plus d’information = moins de dégâts s’il vous plaît.

    Répondre
    • Bonjour Deramchi,

      J’ai moi-même quelques crises de goutte mais très rares et pratiquement pas douloureuses : les pieds un tout petit peu enflés uniquement lorsque je consomme de l’alcool. Je fais très attention à éviter les aliments interdits ou j’en mange avec modération, ce qui me permet d’avoir un taux d’acide urique normal. Cette maladie peut être chronique, mais une alimentation contrôlée peut aider à atténuer les symptômes.

      Je vais bientôt publier mon livre de recettes anti-goutte et le mettre en vente sur Amazon et mon blog. Il devrait vous intéresser.

      Bonne semaine à vous,

      Ralph

      Répondre
      • bonjour,

        J’ai 31 ans et je fais des crises de gouttes régulièrement et assez douloureuses. De plus, quand elles arrivent, elles ont beaucoup de mal à partir.

        Est ce que votre livre est publié ? si oui, quel en est le titre ?

        Je fais très attention à mon alimentation mais le faisant seule, je le fais comme je le pense.

        Jamais de charcuterie, plus de vin blanc, plus d’abats…. je bois 1.5 litre par jour de contrex.

        Je dois certainement faire des erreurs, et pourtant je prend du Ziloric afin d’éviter les crises de gouttes.

        Merci.

        Gwénaëlle

        Répondre
        • Bonjour Gwénaëlle,

          Je viens de mettre à jour mon article, je vous invite à le relire.

          Mon Ebook est en phase de finalisation, et devrait être publié dans 2 mois environ. J’ai pris du retard sur mon plan de charge.

          Restez connectée sur Plus Mince Plus Jeune.

          Bien à vous,

          Ralph

          Répondre
      • Bonjour mon brave,

        Je trouve beaucoup de contradictions qui me mettent mal à l’aise dans la manière de me défendre contre la goutte par l’aspect nutritionel, car tous y compris les médecins donnent les mêmes avis sur les aliments (viandes, poisson, légumes et fruits) à consommer, qui avec moderation, qui en toute quiétude, mais la crise de goutte perdure même en pratiquant le sport, marcheé footing et étirement.

        Mais sincèrement la peur est plus grande pour l’avenir, surtout quand on avance en âge à 63 ans. Mais mon souhait le plus pieux, c’est qu’un jour la science découvre un traitement qui nous libèrera une fois pour toute des tortures de la goutte.

        Répondre
          • bonjour docteur ralph par la volonté je passe beaucoup de temps a me documenter sur la maladie de la goutte particulierement et toutes les maladies en generale.j’aprecie fortement les conseils et orientations fournies par les specialistes de la medecine moderne qui utilisent aussi les remedes ancestraux j’ai choisi une alimentation semi vegetarienne pour eviter les carences en manque de la vitamine b12 qu’on trouve dans les proteines animales mais pour le moment je ne prend que de la viande blanche et des poissons blancs en quantité modéré je pratique toujours le sport 3 fois par semaine et il y a a peine une semaine mon medecin ma demandé d’arreter le traitement du zyloric (100mg) au vu de mes analyses medicales qui etaient senssiblement tres bonnes tout en restant sous les controles du medecin.mais j’avoue aussi que je ne consomme ni alcool ni cigarette ni autres chose nocif.pour le moment cela se passe si comme de rien n’etait en moi je souhaite la meme pour les patients de la goutte.

  • Bonjour,

    J’ai lu tous les commentaires et c’est vrai, ils sont très intéressants, cependant, moi marocaine, j’adore cuisinier et j’aime inventer des recettes pour ne pas avoir faim et éviter d’avaler n’importe quoi.

    Je ne mange que des légumes: tomate, navet, carotte, pomme de terre, oignon, ail, aubergine, persil, poivron (vert, jaune, rouge), semoule fine, huile d’olive, huile d’argan, fromage blanc 0 %, fruits (pomme, mandarine, kiwi,banane, raisin, citron).

    J’ai peur car je vis avec un seul rein, l’eau c’est mon problème, je peux pas boire 2L et je la remplace par la verveine que le soir. Et là, toute la nuit toilette, en plus cette semaine mes pieds me font mal, et je ne sais plus à quoi c’est dû.

    Merci et j’espère que vous me répondrez.

    Un grand bonjour plein de soleil du Maroc pour tous les malades comme moi de la goutte et j’espère un jour qu’on trouvera un médicament miracle pour nous.

    Répondre
    • Bonjour Fatna,

      Il semble que vous n’arrivez pas à boire 2L d’eau par jour ? Pour quelle raison exactement ? Un problème d’habitude à modifier ?

      Répondre
    • ganemtore sylvain adama

      Bonjour, j’ai eu la goutte en 2010. Après le sport, j’avais constaté au niveau des orteils une douleur atroce. Le lendemain matin, je me suis fait examiner et cela a été positif. Depuis, j’essaie de contrôler mon alimentation. Je suis dans un pays Sahélien où la consommation de viande est très élevée. Je voulais savoir si le haricot vert très cultivé dans mon pays est mangeable pour un goutteux. Dans votre liste le yaourt est consommable, mais quand j’en bois je fais des crises. Si vous pouviez m’envoyer une liste des produits alimentaires consommables pour moi puisque je suis dans un pays sahélien le BURKINA FASO.

      Répondre
  • BERNAGOU Sylvain

    C’est une erreur de dire qu’il faut boire du thé car le thé contient 2800 mg pour 100g de purine,

    Répondre
    • Bonjour Sylvain,

      Après avoir parcouru plusieurs autres articles du net que ceux qui m’ont servi à nourrir le mien, force est de constater que vous semblez avoir raison. Certains sites internet disent une chose et d’autres son contraire.

      J’ai apporté toutes les modifications et compléments qui s’imposent, aussi je tiens à vous exprimer ma gratitude pour vos remarques. Votre partage d’expérience et de connaissances illustrent le credo que je prône sur mon blog.

      Bien à vous,

      Ralph

      Répondre
    • Le thé vert et le thé blanc seraient autorisés si j’en crois les sites internet sur la goutte.
      Le thé noir est interdit car il est fermenté.
      Comme l’a expliqué Ralph, nous sommes tous différent devant la goutte.
      Un aliment provoquera une crise sur une personne et pas chez une autre.
      Il faut soi-même prendre l’habitude de noter ce qu »on mange à chaque repas, et si une crise survient après tel repas , en tirer les conséquences et se l’interdire.

      Répondre
  • Bonjour,
    En ce moment je souffre d’une douleur atroce au talon de mon pied gauche, ce qui m’empêche de marcher.
    Merci de vos conseils, je n’ai pas encore fait ma prise de sang, mais j’imagine que cela peut être la goutte.
    Cela m’était arrivé il ya deux ans avec mon pied droit.
    Merci encore.
    Vali

    Répondre
    • Bonjour Vali,
      Merci pour votre témoignage.
      Au plaisir de vous retrouver sur le blog.
      Prenez soin de vous,
      Ralph

      Répondre
  • Bonjour,
    Il me semble qu’il y a plusieurs sérieuses contradictions entre le texte et le tableau chiffré. Juste un exemple: dans le tableau, 100 g de veau, 115 mg de purine, 100 g de sole, 136 mg. Or le veau est totalement interdit, et la sole est autorisée.
    A quoi se fier?

    Répondre
    • Bonjour M. Eric Gratius,

      Certains aliments peuvent favoriser le déclenchement d’une crise, alors même qu’ils n’apportent pas en soi d’acide urique.

      Par des mécaniques complexes, certains aliments sont particuliers à chaque patient. Comme je le dis régulièrement, chaque personne est différente face à la goutte. Il faut essayer les aliments autorisés pour véritablement savoir ce que son organisme supporte.

      Je suis là pour offrir une information aux lecteurs issue d’articles du web sélectionnés. Je n’invente rien.

      Mon propre taux d’acide urique est définitivement stable depuis que j’ai adopté une alimentation adaptée saine, bio et rigoureusement respectée.

      Si vous souffrez d’une goutte chronique, je vous recommande de consulter votre médecin.

      Bien à vous,

      Ralph

      Répondre
      • anapurna-dheb

        Comme vous l’avez dit, les goutteux doivent impérativement noter tout ce qu’ils mangent sur un petit carnet, de manière à adopter le même plan de bataille que dans les cas d’allergies. Le but étant de déterminer ce qui, pour soi, déclenche la survenue d’une crise.

        Répondre
      • anapurna-dheb

        Rebonjour Ralph,
        Je viens de découvrir un article qui explique que la prise de vitamine B3 (niacine) est contre indiquée dans la goutte. ATTENTION donc à l’auto-médication et la prise de cocktails de vitamines comme ALVITYL vendu sans ordonnance.
        J’en prenais 1c/jour depuis deux ans. faiblement dosé mais tout de même….. La niacine est utilisée dans le traitement du cholestérol pour faire baisser le nombre de lipides.
        Egalement contre-indiqué dans les maladies hépathiques.
        Voir aussi les interactions médicamenteuses.
        http://www.passeportsante.net/fr/Solutions/PlantesSupplements/Fiche.aspx?doc=vitamine_b3_ps

        Répondre
        • Merci pour ces informations pertinentes Dheb.
          Belle semaine à vous et portez-vous bien.
          Bien cordialement,
          Ralph

          Répondre
  • Bjr Ralph

    je souffre de la crise de goutte de puis longtemps et je prend les traitements habituels les plus connu sans revenir la dessus mais j’ai un problème par rapport à l »alimentations je trouve pleine de contradictions.

    Répondre
    • Je vais le dire et le RE-dire, chaque personne est différente face à la goutte.

      Pourquoi certaines personnes sont plus sensibles que d’autres à certains aliments, je ne puis l’expliquer.

      Certains ne supportent pas tels aliments, alors que d’autres si. C’est étrange mais c’est comme çà. Même les médecins ne peuvent pas l’expliquer. On ne guérit pas encore toutes les maladies, et nous sommes en 2016 !!!

      Testez tous les aliments (à petite dose évidemment) et faites une liste de ce que vous supportez, et ce qui provoque en vous une crise de goutte. C’est le seul conseil que je peux vous donner. Il n’y a pas 1 recette miracle qui fonctionne pour tout le monde. J’en suis bien désolé.

      Portez-vous bien.

      Ralph

      Répondre
  • Je m appelle orlando . Je fais ma crise depuis dejas 3 semaines ; ni le colchimax en asociation avc ziloric, ni le vinaigre de cidre ne me soulage .svp que dois je faire?

    Répondre
    • Bonjour Orlando
      Je compatis à vos douleurs. J’ai lu quelque part le témoignage d’un goutteux en pleine crise qui disait que le fait de boire deux litres d’eau minérale soulageait bien ses crises, et ce, dans l’heure.

      Répondre
  • Bonjour,

    J’avais commencé un changement alimentaire cela fait un mois environ avec une activité physique, en perdant du poids et en buvant beaucoup d’eau de source, cela n’a pas empêché d’avoir la goutte. Bon, les soupes aux poireaux , j’ai compris !!! Nous sommes tous différents pour avoir la goutte. Je crois au combat contre cette maladie si contraignante au quotidien.
    J’attends avec impatience tes recettes Ralph et merci de soutenir et d’encourager ce beau monde souffrant de cette pathologie.

    Bon courage pour ton blog.

    Répondre
    • Bonjour Lionel,

      Merci pour vos encouragements pour mon blog. Je veux tellement aider comme je peux en partageant ce que j’expérimente, ce que je trouve sur le net, ce que mon entourage et mes proches partagent avec moi. C’est passionnant, et si ça rend service, tant mieux.

      Mon livre de recettes « 136 recettes anti-goutte, faciles et gourmandes ! » va sortir courant septembre. Nous y sommes, préparez votre monnaie…

      Je vous souhaite une belle fin de semaine à vous et vos proches Lionel.

      Bien à vous,

      Ralph

      Répondre
  • Et attention à la prise de diurétiques. Je lis sur wikipédia :

    « Souvent, une crise de goutte est déclenchée par la prise d’un médicament (notamment un diurétique). Celui-ci entre en compétition avec l’acide urique : Le rein ne peut pas éliminer les deux substances à la fois, car elles ont des propriétés chimiques semblables. Du coup la quantité d’acide urique éliminé diminue et il s’accumule dans le sang.
    Lorsque l’hyperuricémie devient importante, l’acide urique risque de précipiter sous forme de cristaux. Cela se produit au niveau des articulations, surtout les plus froides et les plus soumises à des traumatismes microscopiques, c’est-à-dire principalement le gros orteil »

    Il faut consulter un bon rhumatologue. La goutte est la seule maladie articulaire guérissable si l’on s’y prend tôt. Les médicaments prescrits et leur posologie varient en fonction de l’état de la goutte, son état d’avancement, la périodicité des crises , les contre-indications médicamenteuses etc
    Plus la maladie est avancée, plus le régime alimentaire doit être strict.

    Répondre
    • Bonjour,

      Oui, les fruits contenant trop de fructose comme la datte sont interdits aux personnes souffrant de goutte.

      Bonne journée,

      Ralph

      Répondre
    • Bonjour,

      Je suis ravi de vous annoncer que mon livre de recettes est sur le point d’être publié.

      Merci de patienter encore un tout petit peu.

      A bientôt,

      Ralph

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *