Lait de vache : Attention ! Votre santé est en danger

Lait de vache : Attention ! Votre santé est en danger

Posté dans Articles, Santé le avec 3 Réponses

Les mythes qui entourent les produits laitiers : Vrai ou Faux !

Stop à l'allergie au lactose

Entretenus par l’industrie laitière, de nombreux mythes ont entouré la consommation de produits laitiers :

  • Sans lait (de vache), on manque de calcium : Faux
  • Les nourrissons et les enfants en bas âge ont besoin de lait (de vache) pour leur croissance : Faux
  • Les nourrissons et enfants en bas âge nourris au lait végétal connaissent de graves problèmes de croissance et de malnutrition : Faux
  • Chez l’adolescent et l’adulte, l’absence de consommation de produits laitiers augmente le risque de fractures : Faux
  • Consommer 3 à 4 laitages par jour prévient l’ostéoporose : Faux
  • Les produits laitiers font maigrir : Faux

Depuis bien longtemps, les produits laitiers consommés en grande quantité sont suspectés d’augmenter les risques de maladies telles que la sclérose en plaques, le diabète de type 1, le lupus, ou encore le cancer de la prostate chez l’homme, le cancer des ovaires et le cancer du sein chez la femme, ou la maladie de Parkinson. Ils sont acccusés par ailleurs de contribuer aux maladies cardiovasculaires, de provoquer des problèmes persistants liés aux allergies au lactose (asthme, toux chronique, infections ORL, flatulences, diarrhées, nausées…), d’entretenir l’obésité, ou de favoriser l’acné.

On croit souvent qu’en consommant du lait bio on peut se prémunir de tous ces problèmes. Faux ! Archi faux ! Le «lait bio» industriel est produit par des vaches sélectionnées pour fabriquer de trop grandes quantités de lait. Ces races de vache sont ainsi plus sensibles aux maladies et développent souvent de graves problèmes de boiteries, d’infection des mamelles et de déformation des sabots. Pour produire du lait sans discontinuer, on les oblige à vêler chaque année.

Lait de vache : attention danger

Le lait de vache est toxique, que boire à la place ?

S’il est admis qu’un régime riche en laitages ou en calcium laitier serait susceptible de réduire le risque de cancer colorectal, en revanche il ne protège nullement des fractures ou de l’ostéoporose.

Mais qu’est-ce qui rend le lait de vache si toxique pour notre santé ?

  • Les pesticides, fongicides et engrais chimiques utilisés dans les cultures fourragères se retrouvent dans les fourrages puis dans le lait de vache : le lait de vache contient 5 fois ½ plus de pesticides que les végétaux (la viande bovine 14 fois plus).
  • Les traitements administrés aux vaches se retrouvent dans leur lait : antibiotiques, vaccins, hormones.
  • La nourriture viciée à base de farines animales (souvenons-nous de l’épidémie de la vache folle).
  • Les hormones contenues dans le lait de vache (œstrogène, progestérone) sont incompatibles avec le système biologique humain.
  • Le lait de vache contient beaucoup d’IGF-1, facteur de croissance qui va booster la multiplication de vos cellules. Vous allez grandir, sauf que… L’IGF-1 développe aussi toutes les cellules de votre organisme, même les pré-cancéreuses et les cancéreuses.
  • Les protéines du lait de vache sont composées à plus de 80% de caséine. C’est l’une des rares protéines au monde qui favorise, chez l’homme, l’apparition de cancers (prostate, sein, utérus, etc.), et explique l’épidémie de diabète de type 1.
  • Le lait de vache contient de l’insuline bovine très similaire à celle de l’homme. Mais suffisamment identique pour que notre système immunitaire ne la reconnaisse pas et l’attaque avec des anticorps aboutissant à l’arrêt de production d’insuline. Vous devenez diabétique de type 1.
  • Les produits laitiers font dramatiquement chuter les concentrations de vitamine D, celle-là même qui participe à la fixation du calcium ! Le seul recours à l’ensoleillement n’étant pas suffisant.

Dans une étude scientifique finlandaise « FINDIA » menée entre mai 2002 et novembre 2005, les chercheurs ont suivi 1113 enfants. Ces derniers étaient porteurs de gènes susceptibles de développer le diabète de type 1 qui se caractérise par la production d’auto-anticorps qui s’attaquent aux cellules du pancréas, empêchant alors la production d’insuline nécessaire pour maintenir un taux de glycémie normal. Le seul traitement consiste en l’utilisation à vie d’insuline pharmaceutique.

Pour moi, fini les produits laitiers !

Après avoir lu tous ces articles sur les dangers du lait de vache, j’ai décidé de ne plus consommer de laitages du tout (sauf un peu de fromage à l’occasion). Fini les grands verres de lait (de vache) tant recommandés quotidiennement par maman. Fini les cafés au lait (de vache). Fini les yaourts et crèmes glacées. Et donc fini de m’exposer à la toxicité du lait de vache. Maintenant, j’achète du lait de soja sans conservateur ni colorant. J’en mets dans mon café lorsque j’en prends. Et je fabrique mes propres yaourts au lait de soja aromatisé au thé vert. Je bois 1 litre (ou presque) de lait de soja aromatisé à la fraise par jour. Et je ne m’en porte pas plus mal, bien au contraire…

Recette de yaourt au lait de soja

Profitez des bienfaits du lait de soja

Le lait de soja, remplaçant idéal du lait de vache

1 litre de lait de soja au thé vert Kikkoman

1 sachet de ferment Bifidus Alsa

Préparation :

Mélanger les ingrédients dans un grand bol avec un fouet, puis verser dans les bocaux à yaourt propres et stérilisés. Placer dans la yaourtière électrique et régler sur 8 heures. Lorsque les yaourts ont atteints la température ambiante, les ranger au réfrigérateur. Pas de formation de grumeaux, la consistance est parfaite ! Vous pouvez consommer avec du miel ou nature, à votre convenance. C’est un délice !

Bien entendu, il y a des détracteurs au lait de soja cru. Bizarrement, les arguments qu’ils opposent sont exactement les mêmes que pour le lait de vache. Dans un prochain billet, nous parlerons du lait d’amande et de ses bienfaits.

Sources :
* Vaarala O. et al. Removal of Bovine Insulin From Cow’s Milk Formula and Early Initiation of Beta-Cell Autoimmunity in the FINDIA Pilot Study. Arch Pediatr Adolesc Med. 2012 Mar 5.

* Finnish TRIGR Study Group. Dietary intervention in infancy and later signs of beta-cell autoimmunity. N Engl J Med. 2010 Nov 11;363(20):1900-8.

Attention : Pour votre santé et votre bien-être, il est conseillé de toujours prendre l’avis de votre médecin ou d’un professionnel de la santé avant de modifier son régime alimentaire.

Vous souhaitez réagir à cet article ? N’hésitez pas à commenter en quelques mots.

Soyez « social friendly » ! SVP Partagez cet article sur Facebook et Twitter

Merci et belle journée 😉 

Abonnez-vous et recevez nos actus avant tout le monde


Vos coordonnées restent confidentielles
Temps de lecture: 6 minutes

3 Commentaires pour “Lait de vache : Attention ! Votre santé est en danger

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *