Huile de palme: un ingrédient très controversé

Huile de palme: un ingrédient très controversé

Posté dans Articles, Santé le avec Aucun commentaire

Plantation de palmiers

Nutrition : méfait ou bienfait pour l’huile de palme ?

Vieille de 5 000 ans, l’huile de palme actuellement consommée dans le monde entier, soulève bien des interrogations depuis que le Parti Socialiste propose un amendement visant à taxer les produits qui en contiennent, plus connu sous l’appellation : Taxe Nutella. Son extraction et sa fabrication est à l’origine d’une déforestation massive, qui a des conséquences dramatiques sur l’environnement, tandis que sa consommation comporterait des risques pour la santé. Qu’en est-il réellement ?

Nutella et huile de palme

L'amendement Nutella

La taxe Nutella jette un froid sur l’huile de palme

L’huile de palme, souvent signalée de façon flou et trompeuse sur les emballages par « huile végétale », se trouve dans une grande quantité de nos produits alimentaires du quotidien. Les chips, les biscuits, le chocolat, certains fromages, le lait pour nourrisson, les sardines en boite, les condiments, les crèmes fraîches, les biscottes, les glaces ou encore les plats déjà préparés, contiennent une quantité plus ou moins forte de ce composant controversé.

Mais le produit par lequel le scandale est arrivé et qui a fait naître la polémique sur la dangerosité de l’huile de palme, est un des produits sucrés les plus consommés au monde : le Nutella. Avec 20% d’huile de palme dans sa pâte à tartiner, la marque phare de Ferrero a été fortement pointée du doigt par les députés du PS, qui ont surnommé leur taxe sur l’huile de palme, « taxe Nutella ».

Crédit vidéo: © ClashnBuzz

Une polémique justifiée ?

Si cette huile suscite une polémique aussi vive, c’est à cause des méthodes d’extraction utilisées pour la récolter, qui altèrent gravement la biodiversité et menacent les forêts indonésiennes et malaisiennes. La déforestation engendre des dégâts irréversibles sur les populations locales ainsi que sur la faune et la flore. L’université de Yale a publié un rapport dans lequel elle indique que presque 10 millions d’hectares de forêts ont été détruits pour pouvoir récolter de l’huile de palme.

Crédit vidéo: © Contre-pub Kit Kat de Greenpeace contre la déforestation en Indonésie dûe à l’exploitation de l’huile de palme

Mais si ce composant alimentaire déchaine autant les passions, c’est également dû à sa forte concentration en graisses saturées, nocives pour la santé.

Des risques de maladies cardio-vasculaires et de cancers

Composée en grande majorité d’acides gras saturés, l’huile de palme reste nuisible pour la santé, si elle est consommée en trop grande quantité. Ces graisses sont réputées pour causer du mauvais cholestérol, qui engendre de forts risques de maladies cardiaques et de troubles de la circulation sanguine. A trop haute dose, ces acides gras peuvent également entraîner une infertilité chez l’homme comme chez la femme.

Crédit vidéo: FranceTv – AlloDocteurs, reportage de Géraldine Zamansky et Dominique Tchimbakala

Par ailleurs, l’Institut national de la santé et de la recherche médicale (l’Inserm) publie, en 2008, une étude qui démontre que les graisses saturées engendrent parfois des tumeurs cancéreuses dans les glandes mammaires. Consommer trop d’acides gras multiplierait par deux les probabilités de développement d’un cancer du sein.

Bien entendu, ces études ont été réalisées sur des patients qui avaient tendance à manger quotidiennement des produits manufacturés par l’industrie agro-alimentaire, friande de cette huile végétale peu coûteuse.

L’idée américaine d’une carte alimentaire pour mieux consommer serait la bienvenue en France pour mieux comprendre les étiquettes de nos produits et savoir exactement ce que nous mettons dans notre caddie.

Un additif alimentaire inégalable

Méfait de l'huile de palme

Santé : l’huile de palme comporte aussi certains bienfaits

Si l’industrie de l’alimentaire plébiscite énormément cette huile pourtant décriée, c’est grâce à ses propriétés anti-oxydantes qui lui permettent de résister aux températures élevées. Par ailleurs, l’huile de palme est un excellent conservateur, qui aide à fabriquer des aliments moelleux et frais sur le long terme, le tout pour un prix bien plus attractif que les autres huiles de même facture telles que le soja ou le colza (10 fois moins rentables).

Les seuls bienfaits reconnus pour le consommateur restent les propriétés anti-oxydantes, dues à la vitamine E, présente en grande quantité dans cette huile. Les antioxydants ont la particularité d’agir efficacement sur la régénération des cellules et de lutter contre le vieillissement.

L’amendement sur la « taxe Nutella »

Face au constat de sa potentielle nocivité sur le long terme, Yves Daudigny, sénateur socialiste, a déposé un amendement le 7 novembre 2012 pour que tous les produits alimentaires contenant de l’huile de palme soient taxés à 300%. Puisque les industriels utilisent ce composant pour des raisons financières, une taxe de cette ampleur aurait pu les obliger à utiliser des produits de substitution plus sains comme l’huile de colza ou de tournesol. En parallèle, les consommateurs auraient été poussés à se diriger vers d’autres marques, moins chères et peut-être, plus équilibrées.

Le nutella et l'huile de palme

L’amendement Nutella visant à taxer les produits contenant de l’huile de palme, en discussion

Mais cet amendement Nutella a été rejeté le 15 novembre et il sera rediscuté dans le cadre d’un futur projet de loi sur les aliments à hautes teneur en lipides et en sel.

Afin de contrer les méfaits environnementaux et sanitaires qu’entrainent la consommation d’huile de palme, plusieurs enseignes et marques ont décidés de réduire leur utilisation de ce composant végétal dans leurs recettes. Du côté consommateur, il est fortement recommandé de limiter ses achats de produits riches en huile de palme. Bien entendu, elle peut être ingérée de temps en temps, une consommation modérée n’engendre aucun risque et une tartine de Nutella fait toujours du bien au moral ! Pour en savoir plus sur les bonnes pratiques alimentaires, n’hésitez pas à lire le livre de Maeva Shelton : « Ma santé avant tout ».

Enfin, il est important de noter que l’huile de palme se retrouve généralement dans des produits gras, qu’il faut de toute façon éviter si vous souhaitez garder la ligne et rester en bonne santé le plus longtemps possible.

 

Vous souhaitez réagir à cet article ? N’hésitez pas à commenter en quelques mots.

Soyez « social friendly » ! SVP Partagez cet article sur Facebook et Twitter

Merci et belle journée 😉 

Abonnez-vous et recevez nos actus avant tout le monde


Vos coordonnées restent confidentielles
Temps de lecture: 6 minutes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *