6 raisons d’arrêter le pain blanc

6 raisons d’arrêter le pain blanc

Posté dans Articles, Maigrir le avec 2 Réponses

La sacro-sainte baguette, très chère à notre gastronomie française, prend un coup de plomb dans le crouton lorsque nous nous penchons sur sa composition. Oui, je sais, la baguette du matin pour se faire une tartine beurrée de confiture est inégalable, le sandwich jambon-beurre est inimitable et le sourire de la boulangère est irremplaçable. Mais, je suis au regret de vous informer que manger du pain blanc au quotidien est une très mauvaise idée pour votre santé.

Voici donc 6 raisons pour lesquelles vous devriez arrêter le pain blanc (ou au moins, fortement le limiter) :

1. La présence de gluten

Le gluten, cette protéine devenue célèbre grâce à de nombreuses célébrités qui ont décidé de la bannir de leur alimentation et qui vantent les bienfaits de cette décision. Le gluten, cette substance issue des graines de blé, responsable de la maladie cœliaque, qui provoque de fortes douleurs abdominales, des problèmes digestifs et une grande fatigue, se trouve en grande quantité dans notre fameux pain blanc. En bien trop grande quantité. J’en parlais précédemment dans un article consacré à cette protéine, qui a vu son utilisation se démocratiser à un tel niveau, qu’il est aujourd’hui difficile de ne pas la retrouver partout dans notre alimentation.

Or, même si vous n’êtes pas atteint de maladie cœliaque (intolérance au gluten), le gluten reste mauvais pour votre santé car il est issu d’un blé bien trop modifié, ce qui a transformé également sa structure. Ce qui nous amène au point suivant.

2. La qualité du blé s’est largement dégradée

Adieu blé naturel, aidé par Mère Nature ! Aujourd’hui, le blé ne peut plus pousser sans la main de l’Homme qui l’arrose de produits chimiques et de pesticides. Par conséquent, sa qualité est altérée et contient davantage de glutamine qu’auparavant. Or, cet ingrédient irrite les parois intestinales. Les minéraux et les vitamines présents naturellement dans le blé sont détériorés par l’agriculture moderne, ce qui altère (voir inhibe) ces qualités nutritionnelles.

3. Le pain blanc possède un indice glycémique élevé

Nos baguettes contiennent énormément d’amidon. Qu’est-ce que l’amidon ? Une chaîne complexe de glucides et de glucose. Manger du pain blanc a donc pour effet de faire monter notre glycémie dans le sang, provoquant alors un pic d’insuline. A terme, cela peut engendrer diabète, obésité et maladie cardio-vasculaire.

4. Un aliment trop salé

Le gluten contenu dans le pain blanc peut être néfaste

6 raisons d’arrêter le pain blanc

Le sel est néfaste pour la santé. Je vous recommande souvent sur ce blog de le remplacer par des épices et aromates, beaucoup plus saines pour l’organisme. L’excès de sel provoque de l’hypertension et des maladies cardio-vasculaires, mieux vaut donc le réduire au minimum. Chose difficile en mangeant du pain blanc ! En effet, un kilo de pain contient 19 grammes de sel, en moyenne. Ce qui représente 4.7 grammes par baguette. L’Organisation Mondiale de la Santé recommande au grand maximum 5 grammes / jour. Etant donné que vous consommez forcément d’autres aliments à teneur salée durant votre journée, en rajoutant des morceaux de pain à vos repas, vous dépassez vite la dose autorisée.

5. Peu d’intérêt nutritionnel

Il n’y pas vraiment de minéraux ou vitamines essentiels à notre organisme dans le pain blanc. Comme je vous l’ai dit dans les points précédents : le blé est traité, ce qui détruit les nutriments présents dans la graine, il y a trop de sel et de gluten… Les pains blancs sont réalisés avec de la farine blanche raffinée (T55) qui contient 0.55 grammes de minéraux pour 100 grammes. Vous allez donc ingérer des calories dites « vides » et faire travailler votre système digestif pour rien.

6. Il se substitue à des aliments plus sains

Le pain blanc a un effet rassasiant inégalable. Un bon sandwich et vous voilà calé pour quelques heures. Sauf qu’au lieu d’avaler une demie baguette pour manger à votre faim, vous auriez pu consommer des légumes, du poisson, des fruits ou de la viande de qualité, qui sont des aliments avec de véritables intérêts nutritionnels.

Des alternatives au pain blanc

Vous l’aurez compris, même si le pain blanc est très prisé dans notre gastronomie française, il n’est pas idéal pour notre santé. Pourtant, il existe des alternatives à sa consommation bien meilleures pour notre santé et notre bien-être quotidien :

  • Le pain aux céréales complètes : c’est le chouchou des nutritionnistes. Il est pauvre en calorie mais riche en fibres, vitamines et minéraux.
  • La galette de maïs : il n’y a que 18 calories par galette, des fibres en grande quantité et très peu de sucres.
  • La galette de sarrasin : légère, digeste, énergétique et riche en vitamines B1, B2, B3, N6 ainsi qu’en minéraux tels que le cuivre, le magnésium, le manganèse, le phosphore, le fer et le zinc.
  • Pain d’épeautre : ce pain est riche en protéines, magnésium, phosphore et calcium.

Alors variez les plaisirs ! Pour vos papilles mais aussi pour votre santé générale.

Avez-vous essayé d’arrêter le pain blanc ? Partagez votre expérience en commentaires.

SVP diffusez cet article dur vos réseaux sociaux. Belle journée à tous 😉

Abonnez-vous et recevez nos actus avant tout le monde


Vos coordonnées restent confidentielles
Temps de lecture: 5 minutes

2 Commentaires pour “6 raisons d’arrêter le pain blanc

  • Comment pouvez-vous parler d’une chose que vous n’avez jamais eu le bonheur de connaître. En effet, autrefois le pain était plus ou moins blanc, dérivé d’un savoir faire où le rendement et le profit n’avaient pas leur place. Le pain de l’occupation est revenu dans les belles étagères des magasins super modernes où tous les produits sont symétriques et attirent le gogo admiratif.
    Le progrès a mécanisé la profession qui a du se plier aux contraintes du matériel en réalisant des pâtons en béton dans leur laboratoires sophistiqués, très loin du fournil d’antan où l’odeur et la saveur avaient encore droit de cité. Je me souviens encore de la mélodie délivrée par le pain chaud en sortant du four. Pouvez-vous en dire autant?

    Répondre
    • Bonjour Claude,

      Chacun est responsable de sa vie.

      Cet article est délivré aux internautes à titre informatif. Je n’oblige personne à arrêter de manger du pain blanc Claude.

      J’ai mangé du pain blanc toute ma vie (j’ai 56 ans aujourd’hui). J’ai arrêté d’en manger depuis quelques années déjà, et je me porte très bien.

      Lorsque je n’ai pas de pain complet, il m’arrive exceptionnellement de manger du pain blanc, mais ce n’est pas la fin du monde pour ma santé, ni pour ma silhouette.

      Je fais beaucoup de sport, ça compense.

      Bien à vous,

      Ralph

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *