Booster son taux d’hormone de croissance pour augmenter sa force et sa masse musculaire

Booster son taux d’hormone de croissance pour augmenter sa force et sa masse musculaire

Posté dans Santé le avec Aucun commentaire

Suite au premier article, où je vous ai détaillé la fonction de l’hormone de croissance sur notre organisme, ainsi que son utilité pour perdre du poids et conserver sa jeunesse, je vais aujourd’hui vous parler de l’hormone de croissance, dans le cadre d’une activité sportive. En effet, les premiers consommateurs d’hormone de croissance synthétique sont les grands sportifs, qui souhaitent augmenter considérablement leur force et leur masse musculaire.

Mais comme vous le savez, je ne suis pas adepte des produits chimiques et je préfère vous donner des conseils pour obtenir des muscles supplémentaires, de matière naturelle.

 

Un entraînement le ventre vide

Vous allez me dire que ce n’est pas forcément idéal de commencer l’entraînement le ventre vide, et vous n’avez pas totalement tort. Cependant, tout comme le jeûne, préconisé dans l’article précédent, cela doit être pratiqué de temps en temps et si vous avez la force physique nécessaire pour le supporter. Si vous débutez dans le sport, mieux vaut prendre un snacking avant de commencer et vous livrer à ce type de pratique lorsque vous serez un peu plus expérimenté. Ne pas manger avant un entraînement permet à votre insuline d’être au plus bas et de laisser de la place à l’hormone de croissance. En effet, l’insuline a tendance à bloquer sa production. Si vous faites du sport dans un état de jeûne, votre cerveau va être boosté au maximum et l’hypophyse pourra libérer facilement l’HGH.

Prendre du muscle en boostant son taux d'hormone de croissance, c'est possible

L’effort réalisé à jeun brûle environ 45 % de lipides par une réaction appelée lipolyse en faisant  » fondre  » la graisse

 

Attendre 1h après le sport pour consommer son repas

Là encore, c’est une question d’insuline ! Quand vous pratiquez une activité sportive, les bienfaits s’en ressentent encore une heure après. C’est-à-dire que le métabolisme garde sa productivité et que le déstockage des graisses continue. Si vous mangez directement après, vous stoppez le processus.

Prendre du muscle en boostant son taux d'hormone de croissance, c'est possible

Pendant l’heure qui suit l’effort, le corps continue de brûler des calories

 

Des exercices fractionnés

Pour stimuler la production d’hormone de croissance, misez sur des exercices fractionnés. Si vous débutez dans le sport, cela est parfait pour vous. En plus de prendre un rythme petit à petit, vous allez finalement mieux gérer la production de cette hormone. Pour 20 minutes d’exercices, faites 2 minutes de pause, puis recommencez. En faisant cela durant 1 heure, vous allez brûler des graisses et augmenter votre production d’hormone de croissance.

Prendre du muscle en boostant son taux d'hormone de croissance, c'est possible

La récupération musculaire est primordiale

 

Éviter le soja

Si le soja possède de nombreux bienfaits sur notre organisme, il est pourtant déconseillé pour prendre du muscle et augmenter sa force. Le soja augmente la production d’œstrogènes, au détriment de l’HGH, ainsi que de la testostérone. Or, ces deux dernières hormones sont indispensables pour accroître sa masse musculaire. En consommant régulièrement du soja, vous allez participer au renouvellement des cellules de vos organes, mais pas à celles de vos muscles. Bien entendu, vous pouvez encore réserver une table dans votre restaurant chinois préféré de temps en temps, disons que le soja doit être consommé avec modération. Si vous souhaitez vraiment augmenter votre force, mettez-le à votre menu au maximum une fois par semaine. D’ailleurs, sachez qu’on peut être végétarien et prendre quand même du muscle. Vous en doutez ? Consultez nos recettes végétariennes pour sportifs.

Prendre du muscle en boostant son taux d'hormone de croissance, c'est possible

Le soja augmente la production d’œstrogènes au détriment de l’HGH et de la testotérone

 

Si vous souhaitez augmenter votre masse musculaire, vous devez opter pour des exercices spécifiques : abdominaux, pompes, haltérophilie, natation… et surtout avoir un régime adapté, riche en protéines. Pour un effet visible en quelques semaines, le mieux est de s’y mettre au moins une heure par jour. Avec un régime alimentaire adapté et de la persévérance, vous pourrez augmenter votre force sans avoir recours à des compléments alimentaires. De plus, vu que vous allez stimuler la production d’hormone de croissance, vous bénéficierez également de ses vertus rajeunissantes et amincissantes, citées dans l’article précédent.

Alors, à votre tenue de sport !

SVP partagez cet article sur vos réseaux sociaux. Belle journée 😉  

Abonnez-vous et recevez nos actus avant tout le monde


Vos coordonnées restent confidentielles
Temps de lecture: 4 minutes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *