Les bienfaits du jus de Noni

Les bienfaits du jus de Noni

Posté dans Articles le avec 11 Réponses

Le « Nono » est le nom tahitien du fruit qui pousse dans les arbustes « Morinda citrifolia ». Rebaptisé « Noni » au moment de sa commercialisation, pour éviter la consonance négative du double « no » (non, en anglais), ce fruit ressemble fortement à une pomme de terre. Cultivé en Polynésie française, le Noni est utilisé depuis plus de 2000 ans comme plante médicinale. Les bienfaits du Noni sont nombreux d’après la population Polynésienne, qui s’en sert pour soigner les infections et prévenir les tumeurs.

Vendu sous forme de jus, ses vertus s’exportent maintenant partout dans le monde. Mais est-il réellement efficace ?

Le Noni : une présence abondante en Polynésie Française

Le « Morinda citrifolia », arbre sur lequel pousse le Noni, est présent dans tout le Pacifique Sud mais également dans certains pays tropicaux. Cet arbuste produit un fruit assez étonnant, à l’allure de pomme de terre blanchâtre et à l’odeur assez forte. Cette plante réputée médicinale pousse généralement à l’état sauvage et peut atteindre les 5 mètres de haut. Sa maturité est atteinte 2 ans après sa plantation et elle donne environ 8 kilos de fruits tous les mois. Le Noni n’est pas soumis aux saisons, il pousse 12 mois sur 12.

Les bienfaits du Noni

Morinda citrifolia

Le jus de Noni est consommé depuis toujours par les Tahitiens, qui le considèrent comme une boisson curative, idéale pour combattre de nombreux maux. Mais depuis 1995, les bienfaits du Noni s’exportent en dehors des îles du Pacifique et ont gagné progressivement les Etats-Unis, le Canada, l’Asie et enfin l’Europe.

Il a mis plus de temps à arriver en Europe à cause des lois en vigueur sur les produits à base de plantes médicinales. Le jus de Noni devait d’abord obtenir une autorisation de vente sur le territoire européen. S’il est vendu comme produit médical à Tahiti, en Europe il n’est pas reconnu comme tel, mais uniquement comme complément alimentaire.

Pourtant, en Polynésie Française, ce jus semble soulager de multiples pathologies : cancer, diabète, douleurs musculaires et articulaires, hypertension, céphalées, maladies cardiaques, fatigue…

Les vertus du Noni

Dans la culture traditionnelle polynésienne, l’arbre et le fruit de Noni sont utilisés comme traitement médicinal. Nous retrouvons également cette utilisation dans la médecine traditionnelle indienne, l’Ayurvéda. Surnommé « Aspirine des Anciens », le Noni semble avoir traversé le temps et les âges pour rester une plante médicinale de premier choix pour la plupart des douleurs quotidiennes, mais aussi pour des infections plus graves.

Plusieurs études scientifiques tendent à démontrer que le jus de Noni possède effectivement des qualités thérapeutiques pour un certain nombre de maladies :

Une plante médicinale controversée en Europe

Cependant, malgré ces études positives sur les bienfaits du jus de Noni, l’Union Européenne a refusé de lui reconnaître des vertus pharmaceutiques et des qualités médicales. La vente de Noni est autorisée, mais comme jus de fruit classique ou sous forme de capsules, soumises à la réglementation des « compléments alimentaires ».

Les vendeurs de jus de Noni n’ont pas le droit de vanter ses propriétés thérapeutiques sur le territoire européen.

Les contre-indications liées au Noni

Dans la culture Polynésienne, il n’était pas rare d’utiliser les feuilles et le fruit du Morinda citrifolia pour provoquer les menstruations, voire pour avorter. Il est donc déconseillé aux femmes enceintes d’en consommer durant la grossesse (ou pendant la période où elles cherchent à tomber enceintes). Par contre, le jus de Noni servait aux femmes à retrouver des forces après l’accouchement et ce, même si elles allaitaient. Il n’y a aucune contre-indication à boire du Noni après la naissance de votre enfant, même si vous allaitez.

Si vous avez des problèmes au foie et que vous prenez de la Warfarine, un anticoagulant de synthèse, mieux vaut éviter de consommer du jus de Noni. Ce dernier inhibe parfois les effets du traitement, même si pour l’instant, qu’un seul cas a été rapporté, vous savez ce que je dis toujours : mieux vaut prévenir que guérir.

Le jus de Noni : à consommer avec modération

Le jus de Noni n’est pas à boire tous les matins à la place de votre jus d’orange. L’AFSSA (Agence Française de Sécurité Sanitaire des Aliments) recommande 30 ml par jour au maximum. Vous pouvez en boire tous les jours, tant que vous respectez la dose conseillée. Néanmoins, le mieux reste de se réserver des périodes de cure de Noni, sur 1 mois par exemple. Une cure de jus de Noni avant l’hiver va vous permettre de renforcer vos défenses immunitaires à temps pour l’arrivée des traditionnels virus et bactéries liés au froid. Vous pouvez réitérer aussi l’expérience à des moments de l’année où vous vous sentez un peu déprimé ou fatigué. Nous sommes tous sujets aux saisons, à vous de repérer à quel(s) moment(s) de l’année un traitement au Noni peut vous faire du bien.

Les vertus du jus de Noni

Le jus de Noni est très prisé par les asiatiques notamment

Le goût du jus de Noni est assez amer, il est recommandé de le consommer avant le repas et vous pouvez le diluer dans un autre jus de fruit afin qu’il passe mieux. Vous pouvez acheter de l’extrait de Noni dans la plupart des magasins bio, environ 30 € le litre.

Vous avez déjà testé le jus de noni ? Qu’en pensez-vous ?

Abonnez-vous et recevez nos actus avant tout le monde


Vos coordonnées restent confidentielles
Temps de lecture: 6 minutes

11 Commentaires pour “Les bienfaits du jus de Noni

  • J’ai goutté le Noni aux Antilles c’est vrai je le trouve très amer mais je crois beaucoup à cette plante je souhaiterais en prendre pour l’hiver pouvez vous m’indiquer un labo qui en vend merci

    Répondre
    • Bonjour Christiane,

      Cette entreprise installée en France vend ses produits en ligne : Monoï de Tahiti

      Faites-nous part de votre expérience avec le jus de noni, d’accord ?

      Bien à vous,

      Ralph

      Répondre
  • Bonjour,

    Article très intéressant et très complet !

    Il est vrai que le jus de Noni a un gout particulier mais on s’y habitue. Je trouve même ça bon maintenant ! Et puis étant donné l’énergie que ça me donne, je ne suis pas prêt d’arrêter.

    En outre, une société en vend en France à travers leur triangle du bien être. Je suis moi même distributeur et consommateur, je le conseille vivement. Énormément de bénéfice à en tirer !

    Pour en savoir plus, cliquez sur mon nom 😉

    Merci de m’avoir lu !
    Anthony

    Répondre
    • Bonjour Danielle,

      Voici une entreprise installée en France qui importe ses produits de Tahiti et les vend en ligne avec un paiement sécurisé : La boutique du Monoï

      N’hésitez pas à partager votre expérience avec le jus de noni en commentaires, ça nous intéresse.

      Belle journée,

      Ralph

      Répondre
  • Merci à tous pour vos commentaires.

    Ma fille a l’hépatite B chronique sur son ADN.

    Qui pourrait me dire si lui donner du Noni pourrait lui être bénéfique, ou devrais-je demander le conseil d’un médecin d’abord ?

    Merci,

    Arianne.

    Répondre
    • Bonjour Arianne,

      Je vous recommande en effet de prendre conseil auprès du médecin traitant de votre fille.

      Il peut y avoir des interactions avec un traitement médicamenteux qui pourraient compromettre sa santé.

      Embrassez-la bien fort de ma part.

      Ralph

      Répondre
        • Bonjour Arianne,

          Je suis ravi d’apprendre que vous appréciez les bienfaits du jus de noni. Vous pourriez en proposer aux clients de vos ravissantes chambres d’hôtes à Madagascar.

          Belle semaine à vous,

          Ralph

          Répondre
  • Bonjour j’ai lu sur le net que le jus de noni accélère la pousse des cheveux entre 4-10 cm par moi est ce vrai? Quel dose prendre pour cela et de combien en moyenne pousse les cheveux par mois? Combien de temps faut t’il en prendre pour voir les résultats?

    Répondre
    • Bonjour Phylicia,

      Le jus de noni possède tellement de vertus, c’est sans doute vrai, ça ne mange pas de pain de l’essayer. Vous ne risquez pas d’en perdre en tout cas, sans quoi nous serions tous chauves à Tahiti. Or les Tahitiens ont une belle cheveulure noire de jaie.

      N’hésitez pas à revenir partager votre expérience en commentaire, ça nous intéresse, d’accord ?

      Bien à vous,

      Ralph

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *