N’offrez plus vos fleurs, mangez-les !

N’offrez plus vos fleurs, mangez-les !

Posté dans Articles, Santé le avec Aucun commentaire

Si le titre peut vous surprendre, il est pourtant véridique. Il existe plus de 250 fleurs comestibles qui s’accordent parfaitement avec vos petits plats quotidiens. Vous êtes étonné ? Pourtant, notre alimentation comprend de nombreux dérivés des plantes comme les tisanes, le miel de lavande ou encore l’eau de fleur d’oranger. Alors pourquoi prendre uniquement les dérivés ? Cuisiner des fleurs est totalement possible et même bon pour notre organisme !

Cuisiner des fleurs comestibles : une pratique ancienne

Cette pratique, qui semble revenir à la mode actuellement, puise ses origines dans l’Antiquité. A Rome, il était courant de servir des fleurs lors de festins alors qu’en Chine et en Inde, la population était habituée à utiliser des boutons de rose. Ce fut d’ailleurs l’une des fleurs les plus dégustées à travers les peuples, que ce soit sous forme de pétale, d’eau, de sirop, de gelée ou encore de compote.

Mais ce n’est pas la seule fleur comestible, au total, ce sont 250 variétés de plantes qui peuvent égayer notre assiette, visuellement et gustativement. D’ailleurs, ces centaines de végétaux à déguster se classent en 5 catégories :

  • Les fleurs condiments
  • Les fleurs légumes
  • Les fleurs épices
  • Les fleurs desserts
  • Les fleurs salades

Des bienfaits sur la santé

Vous le savez certainement, les plantes possèdent de nombreuses vertus sur l’organisme et elles sont souvent utilisées à des fins médicinales sous forme de comprimés, poudre, infusions ou encore huiles essentielles. Alors pourquoi ne pas les utiliser dans leur forme originale ? Après tout, vous pouvez également en retirer tous les bénéfices, tout en personnalisant votre plat et en lui donnant de la couleur.

Les fleurs comestibles sont jolies et donnent tout de suite une touche d’élégance à votre assiette. Par ailleurs, elles sont très faibles en calories ce qui permet de les intégrer à n’importe quel régime. Enfin, sachez que certaines espèces donnent un goût épicé à vos repas, pour le plus grand plaisirs de vos papilles ! Il y a déjà bien longtemps que les chefs des grands restaurants n’hésitent plus à utiliser des plantes comestibles pour sublimer leurs plats : fleur de courgette, pétale de violette, fleur d’oranger, rose et pissenlit sont au rendez-vous !

Des fleurs comestibles à déguster sans modération

Je ne vais pas vous faire la liste des 250 plantes comestibles, je risquerais de vous endormir et ce n’est pas le but. Mais voici 10 fleurs dont vous ignorez peut-être les bienfaits sur notre santé :

Le bégonia

Avec sa couleur rose, il égaye vos recettes mais leur donne également une saveur piquante et poivrée. Cette fleur comestible est idéale pour remplacer le sel par exemple. De plus, elle permet de lutter contre les infections urinaires.

Le bleuet

Autre plante comestible à la couleur vive, le bleuet n’a pas de saveur particulière mais apaise les rhumatismes et stimule la digestion.

Le souci

Parfaites dans vos salades ou sur vos légumes, les pétales du souci possèdent de nombreux anti-oxydants, de la provitamine A et des agents anti-inflammatoires.

Bleuets-Coquelicots-marguerites

Bleuets, coquelicots et marguerites en plein champs !

Le coquelicot

Prisé en pâtisserie et boulangerie grâce à son goût sucré, il a un pouvoir anti-stress, réduit la nervosité et favorise le sommeil.

La marguerite

Cette fleur comestible qui pousse dans notre jardin est réputée pour ses vertus digestives, relaxantes et antispasmodiques.

L’hibiscus

Colorée et à la saveur douce, elle donne une touche de douceur à vos plats tout en délivrant ses effets diurétiques. Idéal en cas de régime ou si vous souffrez de rétention d’eau.

hibiscus-rouge

Hibiscus rouge contre la rétention d’eau

La pensée

D’une saveur sucrée, la pensée est riche en vitamines A et C. Elle soulage les douleurs articulaires et purifie l’organisme des toxines accumulées.

La capucine

Poivrée, cette plante comestible s’utilise dans vos cocktails ou dans vos salades. Elle est riche en vitamine C, stimule la digestion, combat les infections et favorise l’assimilation du fer.

La primevère

A saupoudrer dans vos farces, salades et soupes, les pétales de primevères calment les tensions, luttent contre les radicaux libres et soignent le rhume.

La mauve

En plus de donner une touche de pep’s à vos plats par son goût musqué, la mauve contient des provitamines A, B1, B2 et C.

Des précautions à prendre tout de même

Si vous souhaitez faire pousser des fleurs comestibles, veillez à ne pas les traiter avec des produits chimiques au risque de vous intoxiquer ! Et si vous faites la cueillette dans la forêt ou dans le champ voisin, n’oubliez pas de bien nettoyer les pétales avant de les consommer.

De même, si vous vous rendez chez votre fleuriste dans l’optique de lui acheter des fleurs à manger, demandez-lui avant s’il traite ses végétaux avec des produits chimiques. Le mieux reste tout de même de les cultiver soi-même ou de les acheter à un cultivateur organique certifié.

Concernant la conservation, le mieux reste de mettre les pétales dans un récipient hermétique (en verre, si possible) et de le placer au frigo. Les fleurs fanent rapidement, je vous recommande de les consommer dans les 48 heures suivant la cueillette.

Enfin, j’attire votre attention sur le fait qu’il y a « seulement » 250 variétés de plantes comestibles, alors en cas de doute sur une plante, consultez la liste des fleurs toxiques. Si la plante que vous souhaitez cuisiner n’y apparaît pas, alors vous pouvez la consommer.

Vous avez des recettes à base de fleurs à nous partager ? Faites-le en commentaire !

SVP Partagez cet article sur vos réseaux sociaux. Belle journée à tous 😉

Abonnez-vous et recevez nos actus avant tout le monde


Vos coordonnées restent confidentielles
Temps de lecture: 5 minutes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *