Comment faire ses propres conserves de légumes et de fruits ?

Comment faire ses propres conserves de légumes et de fruits ?

Posté dans Santé le avec Aucun commentaire

Le goût des conserves domestiques est bien meilleur que celui des conserves industrielles. Sans compter que, généralement, les ingrédients sont de plus grande qualité, ce qui est bien plus bénéfique pour votre santé. Cependant, pour que vos conserves gardent les qualités nutritionnelles des aliments, mais aussi leurs douces saveurs, il convient de savoir les préparer correctement.

Plus Mince Plus Jeune vous délivre aujourd’hui son secret pour fabriquer des conserves de légumes et fruits en bonne et due forme !

Profitez des fruits et légumes de saison pour faire de belles conserves !

 

Les avantages de faire ses propres conserves

Dans l’idéal, il est recommandé de consommer vos légumes et vos fruits en saison, juste après leur cueillette, car c’est à ce moment qu’ils sont le plus riches en vitamines, en sels minéraux et en oligoéléments. Cependant, il peut arriver que vos arbres fruitiers ou que votre verger aient beaucoup produit et que vous soyez obligé de conserver la production pour ne pas gaspiller. Vous allez donc devoir trouver le moyen de conserver vos fruits et légumes, afin d’en profiter le plus longtemps possible.

On n’y pense pas forcément, mais le fait de réaliser vous-même vos conserves vous permet d’économiser l’énergie que vous devriez dépenser en stockant vos fruits et légumes dans un congélateur. De plus, cuisiner et stocker ses propres recettes leur permet de garder un meilleur goût et une plus grande valeur nutritive que s’ils avaient été congelés.

Profitez des fruits et légumes de saison pour faire de belles conserves !

Faire soi-même ses conserves reste aussi un geste fort dans le respect et la protection de l’environnement. En effet, il faut savoir que la fabrication et le transport des conserves industrielles ont un coût écologique déplorable. Donc, fabriquer ses propres conserves, c’est lutter contre le gaspillage et la surconsommation.

Par ailleurs, si vous combinez la culture d’un potager à la fabrication de vos conserves, vous allez gagner énormément de temps, car vous irez beaucoup moins faire les courses.

Enfin, il faut savoir que cela vous coûte moins cher de faire des recettes à partir de légumes et fruits frais, que d’acheter des plats tout préparés. Fabriquer soi-même ses bocaux est donc également un gain financier.

 

Les méthodes de conservation de vos fruits et légumes

Les méthodes de conservation ont pour but d’empêcher le développement ou la prolifération des micro-organismes, tels que les moisissures ou les bactéries qui habituellement pénètrent dans les aliments laissés à l’air libre, les rendant impropres à la consommation. C’est là qu’interviennent vos conserves !

Avant de mettre vos fruits et vos légumes dans des bocaux ou des boîtes, il faut d’abord trouver le moyen de les conserver le plus longtemps possible. Il existe de nombreuses techniques autres que le froid pour conserver vos aliments. Il y a la stérilisation qui peut se faire par la chaleur, le sucre et le sel. Il y a également le vinaigre et l’alcool qui sont des antiseptiques naturels détruisant les bactéries. Ils sont largement utilisés pour la conservation des fruits et des légumes. La dessiccation, également appelée séchage, est un moyen de conserver les aliments de façon très bénéfique pour la santé.

Alors, comment choisir la méthode la plus adaptée à vos aliments ?

La conservation par le sucre

La conservation par le sucre est un procédé qui nécessite de la chaleur et qui est surtout recommandé pour les marmelades, les confitures et les sirops. Le sucre, une fois enfermé dans un bocal, va agir comme un conservateur et donc garder vos aliments intacts pendant très longtemps.

La conservation par la stérilisation

La conservation par la stérilisation, également appelée « appertisation » du nom de Nicolas Appert le découvreur de ce procédé, détruit et neutralise les micro-organismes présents dans les aliments grâce à la chaleur. Ce mode de conservation vise à faire chauffer le récipient à très haute température (environ 110°C) pour éradiquer les éventuelles bactéries responsables des intoxications alimentaires. Cette méthode permet de conserver les fruits et les légumes au-delà d’un an et demi dans un bocal hermétiquement clos, entre 10 et 15°C, à l’abri des rayons du soleil. Cependant, elle a comme inconvénient majeur de détruire partiellement les vitamines et oligo-éléments présents dans les aliments.

La conservation dans l’alcool

L’alcool est un puissant antiseptique si vous l’utilisez dans les bonnes proportions. Vous pouvez vous servir des alcools au goût neutre ou des alcools pour fruits afin de privilégier la saveur des fruits qui rentrent dans la conserve. Il est recommandé d’ajouter du sucre semoule dans le récipient, à hauteur d’une proportion d’1/4 pour un kilogramme de fruits et un litre d’alcool.

Les fruits pourront ainsi être gardés entre deux et trois mois.

La conservation dans le vinaigre

Le vinaigre contient de l’acide acétique qui empêche la prolifération des microbes. C’est un excellent produit pour faire des conserves de cornichons, de petits oignons et de câpres. Il permet également de conserver d’autres petits légumes macérés en mélange, réalisant ainsi des pickles, qui sont de très bons condiments. Comme vinaigre, vous pouvez utiliser du vin rouge ou blanc, ou de l’alcool de cidre. L’important est qu’il soit au moins titré à 7°.

Profitez des fruits et légumes de saison pour faire de belles conserves !

La méthode par séchage

La méthode par séchage est utilisée depuis la nuit des temps. Elle permet de conserver de manière optimale de nombreux aliments : fruits, légumes, graines, plantes aromatiques, champignons et même de la viande. L’objectif est de faire s’évaporer toute l’eau contenue dans les aliments, en les laissant reposer sous le soleil ou dans une serre.

La conservation dans le sel

Le sel est très déshydratant et permet de faire rapidement sortir l’eau des aliments. Par ailleurs, il détruit les micro-organismes responsables des intoxications alimentaires. Néanmoins, il faut savoir que les salaisons ont une durée de vie bien inférieure à celles des conserves stérilisées. Si vous choisissez cette méthode, il faudra rapidement déguster vos fruits et légumes dans les semaines suivantes.

La conservation dans l’huile

Cette méthode est recommandée pour conserver vos légumes. L’huile est un excellent isolant qui empêche aussi le développement des germes. Par ailleurs, elle permet de garder précieusement tous les nutriments de vos aliments et peut même en ajouter certains si vous la choisissez correctement. Mais pour que la conservation à l’huile soit efficace sur le long terme, pensez à bien protéger vos récipients de la lumière.

 

Conseils pour réussir vos conserves de fruits et de légumes

Après avoir choisi votre méthode de conservation, veillez sur l’intégrité de vos bocaux. Vérifiez que les surfaces de vos conserves n’ont pas d’ébréchures, avant des stériliser. Pensez aussi à stériliser les couvercles avec un désinfectant alimentaire et beaucoup d’eau chaude.

Après cette opération, rincez abondamment vos récipients et laissez-les sécher à l’air libre sans les essuyer.

Ensuite, remplissez les bocaux avec votre préparation. Attention à ne pas trop les remplir ! Vous devez vous arrêter au trait ou niveau de remplissage marqué sur le corps des récipients. S’il n’y a aucune indication, remplissez alors jusqu’à 2 cm du rebord.

Enfin, refermez-les en vous assurant qu’ils sont hermétiquement clos et rangez-les à l’abri des rayons du soleil, dans un endroit sec où la température oscille entre 10°C et 15°C.

 

Faire soi-même ses propres conserves comprend beaucoup d’avantages pour vous et votre santé. En suivant les conseils de cet article, vous serez en mesure de parfaitement garder vos aliments sur le long terme pour manger sainement tout au long de l’année.

 

SVP partagez cet article sur vos réseaux sociaux. Belle journée 😉

Abonnez-vous et recevez nos actus avant tout le monde


Vos coordonnées restent confidentielles
Temps de lecture: 7 minutes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *