Tuberculose : tout ce que vous devez savoir

Tuberculose : tout ce que vous devez savoir

Posté dans Articles, Santé le avec 1 Réponse

La tuberculose est une maladie infectieuse causée par la bactérie Mycobacterium tuberculosis, qui touche généralement les poumons. Elle ne présente aucun symptôme caractéristique. C’est d’ailleurs une maladie qui se transmet facilement sur une personne n’ayant pas reçu le vaccin préventif. Se présentant sous plusieurs formes, la tuberculose se traite différemment d’un patient à un autre. Dans certains cas graves, l’hospitalisation du malade est recommandée par le médecin. Par contre, des remèdes naturels ou un traitement à l’antibiotique permettent de guérir de la tuberculose.

Les modes de transmission de la tuberculose

Très contagieuse, la tuberculose se transmet rapidement par la salive quand le malade tousse, parle ou éternue. Vous devez donc faire toujours très attention où que vous alliez, tout en vous efforçant de vous protéger. Si le patient suit déjà un traitement, il n’y a plus aucun risque de contagion au bout de la deuxième semaine de traitement. La généralisation des cas n’est pourtant pas possible, comme pour toutes les maladies. Certains patients ont attrapé la bactérie, alors qu’ils restent en bonne santé. L’infection se fait graduellement, fatiguant le malade sans que celui-ci ne sache ce qui lui arrive.

La tuberculose est une maladie contagieuse qui possède de multiples formes

Quelques symptômes sont bien associés à la tuberculose, mais ceux-ci peuvent aussi indiquer une tout autre maladie. Une forte douleur au niveau de la cage thoracique peut être considérée comme un signe révélateur. Dans ce cas, il est accompagné d’un problème de respiration et d’essoufflement. Malgré une forte fièvre, le malade frissonne convulsivement et ne réussit pas à se réchauffer. Les sueurs nocturnes, la perte de poids ainsi que le manque d’appétit devront déjà vous mettre sur la voie.

Si vous toussez pendant plus de deux semaines avec des crachats jaunes, verts ou tâchés de sang, n’ayez plus aucun doute. Prenez vite un rendez-vous avec votre médecin avant que la maladie ne s’aggrave. Des examens plus approfondis sont nécessaires pour dépister un cas d’infection bactérienne. Les personnes souffrant d’une maladie contagieuse, ainsi que celles qui sont susceptibles d’être tuberculeuses, doivent passer ces analyses cutanées. La zone de test dépend de la forme de maladie infectieuse que vous avez attrapée. Effectivement, cette infection n’affecte pas uniquement les poumons.

Les différentes formes de tuberculose et leurs symptômes

La tuberculose est une maladie infectieuse qui peut se compliquer en fonction de la zone infectée, comme le cancer. Un fait qui explique en grande partie l’apparition des symptômes.

La tuberculose méningite

C’est une infection bactérienne se localisant dans la moelle épinière ainsi que dans le cerveau. Elle vous rend facilement agité et irritable sans raison. Au fil des jours, la nuque se raidit et vous avez des maux de tête insupportables. Les vomissements, le changement d’humeur brusque ainsi que les convulsions fréquentes risquent de vous mettre dans le coma.

La tuberculose gastro-intestinale

Cette maladie infectieuse affecte l’appareil gastro-intestinal. Il s’agit donc de la bouche, de l’estomac, de l’œsophage, des intestins et de l’anus. Vous reconnaîtrez cette infection bactérienne par un trouble intestinal, provoquant vomissements et douleurs abdominales. La perte de poids et la fièvre sont aussi des signes révélateurs.

Le scrophule ou la tuberculose lymphadénique

Autre appellation de la tuberculose ganglionnaire, c’est une bactérie qui s’attaque aux ganglions lymphatiques, situés le long du cou. Des masses se forment alors et risquent d’éclater si l’infection bactérienne n’est pas traitée à temps. L’éclatement entraîne automatiquement la formation d’un sinus de drainage.

La tuberculeuse cutanée

Celle-ci se divise en trois catégories, selon qu’elle touche la peau ou la muqueuse. Cette dernière est due à des mycobactéries de sources externes.

  • Le lupus vulgaris constitue le type le plus persistant de la maladie contagieuse. Le visage, les oreilles, le pourtour du nez, les paupières et les joues sont marqués de petites lésions de couleur brun rougeâtre.
La tuberculose est une maladie contagieuse qui possède de multiples formes

Lupus vulgaris

  • La tuberculeuse verruqueuse se contracte essentiellement par une personne étant déjà infectée. La contagion se fait par inoculation directe cutanée et peut durer pendant beaucoup d’années. Des verrues brunes apparaissent en excroissance sur le corps. Les genoux, les mains, les fesses, les pieds et les coudes sont marqués par des lésions cutanées. Les fissures de certaines lésions facilitent l’infiltration de pus.
  • La tuberculose Milary se manifeste d’abord comme une maladie contagieuse pulmonaire avant d’infecter le sang. Généralement, le tronc du corps est parsemé de petites taches rouges bien visibles sur la peau. Quant aux zones infectées, elles sont marquées par de la nécrose. Le développement d’ulcère ou l’apparition d’accès sont très probables.

La tuberculose ostéo-articulaire

Cette forme de la maladie affecte principalement les articulations : poignets, coudes, épaules, hanches, genoux et chevilles. Les symptômes sont à peu près les mêmes que connaissent les personnes souffrant d’arthrite en plus d’une douleur au niveau de la zone infectée.

La tuberculose génito-urinaire

Elle débute comme une infection pulmonaire. Elle affecte ensuite l’appareil génito-urinaire et le sang. Du sang est présent dans l’urine en plus d’une douleur entre le dos et l’abdomen.

Le vaccin et le traitement de la tuberculose

Le vaccin préventif, BCG (ou Bacille de Calmette et Guérin) est conseillé par le corps médical à tous les nouveau-nés, avec des rappels réguliers au fil des ans. Cette mesure ne réduit pas le risque de contagion à néant, mais la gravité de l’infection bactérienne est amoindrie. Selon le stade de tuberculose, le médecin prescrit un traitement antibiotique adéquat. La prise des médicaments doit être rigoureuse pour éviter les rechutes.

La tuberculose est une maladie contagieuse qui possède de multiples formes

Le vaccin préventif est conseillé

Au cas où la maladie est trop importante, une hospitalisation s’avère indispensable. Une situation qui permet au patient de mieux guérir et de ne pas infecter d’autres personnes. Les contre-indications sont prises en compte au cas par cas, car il se peut que vous soyez allergique à l’un des composants de l’antibiotique. Il y a même des cas où l’infection bactérienne résiste aux traitements médicamenteux, nécessitant parfois le recours aux remèdes naturels. Une décoction bouillie à base d’ail et vayu-vidanga à parts égales se prend par voie orale, mais aussi sous forme de baume pour la poitrine. Les raisins, les palmiers, le miel, les légumes, le lait et la farine d’arachide doivent aussi figurer dans l’alimentation quotidienne. Les repas épicés, lourds et frits provoquent une aggravation de la maladie contagieuse.

Dans tous les cas, si vous avez un doute, parlez-en immédiatement à votre médecin traitant.

SVP partagez cet article sur vos réseaux sociaux. Belle journée 😉  

Abonnez-vous et recevez nos actus avant tout le monde


Vos coordonnées restent confidentielles
Temps de lecture: 6 minutes

1 Commentaire our “Tuberculose : tout ce que vous devez savoir

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *