dans body
Ralentir le vieillissement par le jeûne

Ralentir le vieillissement par le jeûne

Posté dans Rajeunir le avec Aucun commentaire

Le jeûne est une pratique très ancienne. Toujours d’actualité, elle a de plus en plus d’adeptes. La science tend à confirmer les vertus thérapeutiques du jeûne. Qu’on parle de jeûne intermittent ou de jeûne thérapeutique, il y a de nombreux bienfaits à en tirer. L’un de ses principaux avantages est qu’il ralentit le vieillissement.

Faisons le point.

De nombreux bienfaits

On identifie de plus en plus d’impacts positifs au jeûne. Il est efficace pour lutter entre autres contre l’obésité, les maladies métaboliques et le diabète de type 2. Il protégerait même contre les effets secondaires relatifs à la chimiothérapie, selon le professeur Valter D. Longo.

La liste des bienfaits du jeûne s’allonge à mesure que se multiplient les études sur cette pratique. Des chercheurs ont récemment conclu que le jeûne contribuait à ralentir le vieillissement. En effet, le jeûne aurait des effets positifs sur le métabolisme en agissant sur le foie et les muscles squelettiques, ce qui permet de mieux résister aux maladies liées au vieillissement.

L’horloge circadienne

L’horloge circadienne permet de préserver l’homéostasie et le jeûne contribue à son bon fonctionnement. L’horloge circadienne agit comme mécanisme de chronométrage pour l’organisme. L’organisme tend naturellement à réguler divers éléments de l’organisme comme la température, le débit sanguin et la tension artérielle. Comme la nourriture agit sur l’horloge circadienne, l’absence de nourriture a aussi un effet sur le corps. Le muscle squelettique, par exemple, est deux fois plus sensible au jeûne que le foie.

Il semble que le jeûne provoque une réorganisation de la régulation de l’organisme. Le génome atteint alors un état plus permissif qui lui fait anticiper la prochaine prise alimentaire. Un nouveau cycle rythmique s’amorce ensuite. Il s’agit donc d’une nouvelle programmation de diverses réponses cellulaires qui a été produite par le jeûne.

S’il est pratiqué au moment adéquat, le jeûne optimal serait parfait pour influer sur les fonctions cellulaires. Grâce à cette réorganisation, la santé est améliorée de manière à protéger l’organisme contre les facteurs de vieillissement. Une étude publiée en décembre 2018 dans la revue Cell Reports tend à confirmer les bienfaits du jeûne et son effet positif sur l’organisme.

Lire aussi => Le jeûne intermittent ou fasting

 

Attention : le jeûne thérapeutique doit être réalisé avec un suivi médical.

Merci de soutenir notre site internet en partageant cet article sur Facebook 😉



Abonnez-vous et recevez nos actus avant tout le monde


Vos coordonnées restent confidentielles
Temps de lecture: 2 minutes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.