dans body

Calculer votre IMC et IAC

femme-imc-plus-mince-plus-jeune

Bienvenue sur cette page spécialement conçue pour vous permettre de calculer votre Indice de Masse Corporelle (IMC) et votre Indice d’Aposité Corporelle (IAC).

IMC : signification et utilité

Le sigle IMC signifie Indice de Masse Corporelle. Cet élément est un indicatif nécessaire pour déterminer si vous êtes en sous poids, surpoids ou au poids idéal. Inventé en 1832 par Adolphe Quetelet, illustre scientifique belge, il a été approuvé par l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), pour devenir une façon objective et officielle de mesurer la corpulence d’une personne.

Cet indice permet d’évaluer son poids et de déterminer si vous avez des kilos à gagner, à perdre ou une hygiène de vie parfaite. Ces indications précieuses aident également à savoir le nombre de kilos à perdre pour améliorer sa santé et prévenir les éventuelles maladies liées à une alimentation non-adaptée.

Néanmoins, si cet outil démontre toutes ses performances et sa justesse pour les personnes qui ne pratiquent pas ou peu d’activités sportives, il n’est pas du tout adapté aux sportifs de haut niveau. En effet, le muscle pesant plus lourd que la graisse, un athlète aurait un IMC bien trop élevé, classé dans la zone en « surpoids » alors qu’au contraire, il n’a quasiment aucune masse graisseuse sur le corps.

Qu’est-ce que l’IAC ?

L’Indice de Masse Corporelle a maintenant 200 ans et au vu de nos changements de corpulence, d’habitudes alimentaires et notre tendance à la sédentarité, les chercheurs ont décidé de le remettre un peu à jour en le complétant. C’est ainsi que l’IAC, l’Indice d’Adiposité Corporelle a vu le jour. Plus précis, ce nouvel indicateur crée par des chercheurs américains de l’Université de Caroline du Sud, tient compte de la masse graisseuse.

Par conséquent, pour les personnes effectivement en surpoids, il est un précieux indicateur pour connaître exactement le nombre de kilos à perdre. L’obésité étant un facteur de maladies comme le diabète, l’hypertension, certains types de cancer ou encore des risques cardio-vasculaires, il convient de déterminer le plus précisément possible la masse graisseuse à perdre. La personne pourra ainsi mettre en place un régime équilibré ainsi qu’une activité sportive adaptée.

Prendre vos mesures pour calculer votre IAC

Grâce au tableau ci-dessous, vous allez pouvoir calculer votre IAC et votre IMC très facilement. Mais tout d’abord, munissez-vous d’un mètre flexible pour mesurer précisément votre tour de hanche. Pour cela, il est important de mesurer au niveau des hanches, à l’endroit le plus large, et non au niveau du ventre.

Analyse des résultats de l’IMC

 Analyse de vos résultats

Valeur de l’IMC Interprétation (selon l’OMS)
Inférieur à 16 Anorexie ou dénutrition
Entre 16.5 et 18.5 Maigreur
Entre 18.5 et 25 Corpulence normale
Entre 25 et 30 Surpoids
Entre 30 et 35 Obésité modérée (Classe 1)
Entre 35 et 40 Obésité élevé (Classe 2)
Supérieur à 40 Obésité morbide ou massive

L’interprétation des résultats provient directement des recommandations données par l’Organisation Mondiale de la Santé.

Poids idéal : pour un adulte entre 20 et 65 ans, votre IMC doit se situer entre 20 et 25. Notez que 20 est le poids idéal, 22 signifie que vous avez quelques petites rondeurs au niveau du ventre ou des cuisses, mais rien de bien alarmant.

Surpoids et obésité : lorsque l’indice de masse corporelle se trouve entre 25 et 30, nous parlons de surpoids. Il est encore facile de remédier au problème grâce à un régime adapté et à une pratique sportive régulière. Lorsque l’indicateur est supérieur à 30, il s’agit d’obésité et au-delà de 40, nous parlons d’obésité morbide. La santé peut être en danger et les pathologies telles que le diabète, l’hypertension ou les maladies cardiaques peuvent survenir. Il est vivement recommandé de consulter un médecin pour faire un bilan et mettre en place un programme d’amincissement.

Sous-poids et malnutrition : vous êtes maigre si votre IMC indique entre 18 et 20, n’hésitez pas à rajouter quelques petites calories à vos repas. Si vous vous situez en dessous de 16, je vous conseille de voir un médecin rapidement afin d’éviter une dénutrition et surtout des carences.

Analyse des résultats de l’IAC

 Analyse de vos résultats

 

20 à 40 ans

41 à 60 ans

Statut IAC Hommes IAC Femmes IAC Hommes IAC Femmes
Maigre – 8 % – 21 % 11 % – 23 %
Bien-portant 8 à 19 % 21 à 33 % 11 à 22 % 23 à 35 %
Surpoids 19 à 25 % 33 à 38 % 22 à 27 % 35 à 40 %
Obèse + 25 % + 39 % + 27 % + 40 %

Source : Texas State University

Poids idéal :

Pour une femme adulte, la valeur de l’IAC doit se situer entre 20 et 32%.

Pour un homme adulte, l’IAC doit être entre 15 et 20 %.

Surpoids et obésité :

Pour une femme adulte : le surpoids est avéré si le taux se situe entre 33 et 38 %. Si l’indice est supérieur à 39%, alors on parle d’obésité.

Pour un homme d’adulte : si l’indice se situe entre 20 et 25 % alors il est en surpoids, au-delà de 25%, on parle d’obésité.

Maigreur et malnutrition :

Pour une femme adulte : la maigreur est avérée si l’IAC indique entre 16 et 19%. S’il se situe en dessous de 15% alors la personne est très maigre. En-dessous de 10%, cela signifie que les résultats ne sont pas suffisamment précis.

Pour un homme adulte : si le taux est de 10 à 15%, alors l’homme est maigre, entre 6 et 10%, cela signifie qu’il est très maigre.

 

 Décharge de responsabilité

Les commentaires sont donnés à titre purement indicatifs, nous n’en assumons en aucun cas la responsabilité, nous espérons toutefois être le plus proche de la réalité. PlusMincePlusJeune est un blog à vocation informative et indicative.

Attention : Pour votre santé et votre bien-être, il est conseillé de toujours prendre l’avis de votre médecin ou d’un professionnel de la santé.