Santé : Sauter le petit déjeuner ou dîner trop tard augmenterait le risque cardiovasculaire

Santé : Sauter le petit déjeuner ou dîner trop tard augmenterait le risque cardiovasculaire

Posté dans Santé le avec Aucun commentaire

La nutrition et la santé sont intimement liées. En effet, nos habitudes alimentaires peuvent impacter positivement ou négativement notre organisme. C’est en partie ce que nous prouve cette étude. Des chercheurs américains sont parvenus à démontrer que l’heure à laquelle nous prenons nos repas est aussi importante que leur contenu. Explications.

 

Une étude scientifique qui décrypte nos habitudes alimentaires

Nous savons d’ores et déjà qu’une mauvaise alimentation augmente nettement le risque d’obésité, de diabète ou encore d’hypertension. Une étude scientifique, qui a été menée par un groupe de chercheurs issus de la prestigieuse Columbia University de New York, démontre que l’heure à laquelle les repas sont pris a autant d’impact que le contenu de nos assiettes.

Les scientifiques, responsables de l’étude, se sont intéressés à nos habitudes alimentaires et tout particulièrement à la fréquence de nos repas et à l’heure à laquelle nous les prenons. Le petit déjeuner et le dîner ont fait l’objet d’une attention toute particulière.

 

Sauter le petit déjeuner : une habitude risquée

Notre mode de vie a bousculé nos comportements alimentaires. Aujourd’hui, nous sautons plus facilement le petit déjeuner, nous mangeons à n’importe quelle heure de la journée et enfin nous dînons de plus en plus tard.

Le petit déjeuner est le repas le plus important de la journée. Pourtant, nous sommes très nombreux à le sauter. C’est une habitude qu’il faut absolument perdre ! La nuit est une période de jeûne pendant laquelle notre organisme règle ses différentes horloges internes. Au réveil, il est essentiel de prendre un petit déjeuner équilibré qui permettra à l’organisme de se remettre en route et d’être performant tout au long de la journée.

Petit-déjeuner équilibré avec des fruits et des céréales

Les chercheurs américains ont rappelé que les personnes qui prenaient le temps de manger chaque matin avaient moins de risque de souffrir d’hypercholestérolémie ou d’hypertension artérielle. En revanche, les personnes qui ne prennent pas de petit déjeuner et qui compensent par du grignotage intempestif augmentent les risques de prendre du poids, de développer un diabète ou d’être victime d’un infarctus.

 

L’importance de l’heure des repas

Selon Marie-Pierre St-Onge, auteure de l’étude, l’heure des repas impacte notre organisme et donc notre santé. Selon plusieurs études menées sur les animaux, la prise de repas au moment d’une période d’inactivité entraîne une prise de poids.

Bien que des études similaires n’aient pas été menées sur l’homme, elles nous rappellent que prendre des repas trop tard le soir augmente les risques cardiovasculaires, mais aussi le surpoids.

 

Comment réduire les risques ?

Pour réduire les risques de maladies cardiovasculaires, il faut simplement revoir ses habitudes alimentaires. Il est hautement recommandé de prendre ses repas à heures fixes ou de limiter les variations. Il faut également planifier les repas afin d’instaurer un équilibre et de limiter les fringales.

Sur une journée, il faut un petit déjeuner, un déjeuner et un dîner pris au moins deux heures avant le coucher. Un encas sain peut être consommé en matinée et dans l’après-midi, si vous en ressentez le besoin. Ces grignotages peuvent être composés de fruits, de laitages peu caloriques ou encore de noix. Il faut également bien s’hydrater tout au long de la journée et avoir une activité physique régulière.

 

Merci de partager cet article sur Facebook et sur vos autres réseaux sociaux ! Belle journée 😉

Abonnez-vous et recevez nos actus avant tout le monde


Vos coordonnées restent confidentielles
Temps de lecture: 3 minutes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *