Régime paléo : un retour aux sources du bien-être

Régime paléo : un retour aux sources du bien-être

Posté dans Maigrir le avec Aucun commentaire

Faisant beaucoup d’adeptes, le régime paléo est très tendance à l’ère de la consommation bio. Tout comme ce mode de consommation, il s’agit en quelque sorte d’un retour aux sources. En effet, ce mode alimentaire s’inspire de celui des hommes du paléolithique, d’où le nom du régime « paléo ».

La liste des aliments autorisés au cours de cette diète est donc assez restreinte ! Ce qui ne vous empêche pas de vous conformer sans problème au menu type pendant quelques jours.  Si vous souhaitez perdre du poids rapidement, c’est une cure amincissante très efficace ! Cependant, il est préférable de ne pas la prolonger trop longtemps, afin d’éviter les carences nutritives.

Pour vous aider à y voir plus clair sur ce régime spécifique, découvrons ensemble ses grands principes, les aliments autorisés et bannis, ainsi que les retombées sur votre santé.

Découvrez le régime de nos ancêtres de l'âge de pierre

 

L’origine du régime paléo

Si vous êtes intéressé par le régime paléo, sachez qu’il puise son origine dans le mode de vie des premiers humains. En 1985, le Dr S. Boyd Eaton publie un article captivant sur le sujet dans le New England Journal of Medicine. En tant qu’anthropologue médical et radiologiste, il émet l’hypothèse d’une alimentation idéale, à savoir celle des hommes de l’âge de pierre.

Il faut dire que ces derniers n’étaient pas victimes de maladies dégénératives. D’autant plus qu’ils avaient une bonne forme physique pour chasser et surtout pour survivre. Le Dr Eaton affirme également que le génome humain a très peu évolué en 40 000 ans, un argument qui vient étayer son hypothèse sur la force des hommes préhistoriques, liée à leur alimentation très basique.

Découvrez le régime de nos ancêtres de l'âge de pierre

De nombreux scientifiques ont alors mené des études en ce sens afin de déterminer le régime alimentaire des hommes de l’époque paléolithique. C’est le cas de Loren Cordain, un docteur en éducation physique qui a consacré un livre à ce sujet passionnant : « The Paleo Diet ». Ce professeur au Département des sciences de la santé et de l’exercice à l’Université de l’État du Colorado a ainsi popularisé ce régime, en même temps qu’il est devenu une référence du « mouvement paléo ».

 

Les grands principes du régime

Bien évidemment l’objectif principal du régime paléo est de perdre du poids, tout en améliorant votre état de santé en général. Pour cela, la diète s’inspire des aliments disponibles à l’époque paléolithique et donc, ne prend pas en compte deux groupes d’aliments que vous consommez habituellement : les produits laitiers et les céréales. En effet, ces aliments font partie des produits transformés qui ne sont apparus que très récemment.

Découvrez le régime de nos ancêtres de l'âge de pierre

Par conséquent, l’apport en glucide est très faible avec un taux entre 22 % et 40 %. Un pourcentage qui est très loin des 50 % à 60 % de l’alimentation nord-américaine en général. L’apport en lipides va de 28 % à 47 % tandis que celui des protéines va de 19 % à 35 %. Ces taux sont amplement suffisants à notre organisme pour survivre et produire de l’énergie. La consommation excessive de ces nutriments entraîne bien souvent du surpoids et des troubles cardio-vasculaires.

Voilà pourquoi adopter le régime paléo permet de perdre rapidement des kilos superflus, de préserver son organisme, tout en conservant sa vitalité !

 

Les aliments au menu du régime paléo

En adoptant ce type de régime, vous devez être prêt à quelques sacrifices ! En même temps, c’est un peu le point commun entre tous les régimes.

Pour que votre régime paléo soit efficace, privilégiez la consommation de viandes maigres, de poissons, de volailles, de fruits de mer et d’œufs. Mangez également des fruits et des légumes à faible teneur en amidon. Les noix et les graines constituent par ailleurs une autre base de ce régime. Vous pouvez alors miser sur les amandes, le sésame ou encore les graines de tournesol.

Avec le régime paléo, il y a aussi les aliments que vous devez consommer avec modération comme l’huile pressée à froid. Dans ce cas, soyez très attentif à l’étiquette, car il faut vraiment une huile bio sans pesticides (les pesticides n’existaient pas au paléolithique !). Les boissons alcoolisées, le thé et le café figurent parmi les aliments autorisés, mais à très faible quantité. Eux non plus ne faisaient pas partie de l’alimentation des hommes préhistoriques. Néanmoins, ils sont tellement ancrés dans notre quotidien qu’il peut être difficile de les supprimer totalement, notamment dans un premier temps. Veillez donc à limiter au maximum leur consommation, à la diminuer peu à peu et à la stopper au moment opportun.

Découvrez le régime de nos ancêtres de l'âge de pierre

Par ailleurs, vous trouverez des aliments complètement interdits pour mener à bien votre régime paléo. Les produits céréaliers sont en tête de liste, y compris le pain et ses déclinaisons. Vous devez également arrêter de manger des produits laitiers, ainsi que des aliments en conserve ou transformés. Passez votre chemin dans le rayon charcuterie, car vous devez bannir les viandes grasses et les aliments trop salés. Il en va de même pour les boissons gazeuses et le sucre raffiné.

Toutefois, vous pouvez vous permettre quelques écarts en intégrant certains aliments désapprouvés une ou deux fois par semaine. Cette démarche tend surtout à prévenir la frustration et le poids de la privation. La motivation étant au cœur de la réussite de tout régime, il est essentiel de se faire un peu plaisir de temps en temps pour ne pas craquer.

Vous pouvez, par exemple, avoir une journée type qui ressemblera à ceci :

Petit-déjeuner :

  • Une tasse de thé ou de café sans sucre
  • Un oeuf
  • Un fruit
  • Un jus d’orange pressé

Collation de 10h :

  • Une poignée de noix

Déjeuner :

  • Du blanc de volaille
  • Une salade de légumes avec de la vinaigrette à base de citron et d’huile d’olive, amandes et framboises

Collation de 16h :

  • Une banane

Dîner :

  • Une escalope de veau
  • Des légumes variés
  • Des graines de tournesol
  • Une moitié de melon

 

Les résultats du régime paléo

Sur une période de six mois, le régime paléo permet de perdre plus de poids par rapport aux autres régimes amincissants. Vous n’aurez aucun mal à respecter les règles imposées par ce mode alimentaire. Les aliments autorisés sont faciles à trouver, vous permettant ainsi de dîner chez des amis ou au restaurant. Toutefois, vous devez avoir beaucoup de volonté pour ne pas craquer à cause des restrictions et de la monotonie des menus. Il faut aussi penser à consolider la perte de poids par une phase de stabilisation.

Découvrez le régime de nos ancêtres de l'âge de pierre

 

Sachez aussi que ce régime est déconseillé aux femmes enceintes et aux personnes de santé fragile. En cas de doute, n’hésitez jamais à en parler à votre médecin au préalable.

Le régime paléolithique se démarque par son faible apport en glucides par rapport à l’alimentation du XXIe siècle. Il se base sur le fait que le génome humain a peu changé au cours de ces 40 000 dernières années et que les premiers humains avaient une excellente forme physique. Alors pourquoi ne pourraient-ils pas retrouver cette santé de fer en l’an 2015, en prenant exemple sur une alimentation préhistorique ?

 

Vous avez déjà essayé le régime paléo ?
SVP partagez cet article sur vos réseaux sociaux. Belle journée 😉

Abonnez-vous et recevez nos actus avant tout le monde


Vos coordonnées restent confidentielles
Temps de lecture: 7 minutes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *