Raw Food : les bienfaits d’une alimentation crue

Raw Food : les bienfaits d’une alimentation crue

Posté dans Santé le avec 3 Réponses

La Raw Food est la dernière tendance alimentaire venue tout droit des États-Unis. Plusieurs stars en sont fans, comme Demi Moore, Donna Karan ou encore Gwyneth Paltrow, et n’hésitent pas à en faire la promotion. Ce régime particulier consiste à consommer uniquement des aliments crus ! Une diète assez drastique qui comporte pourtant de nombreux bienfaits.

Plus Mince Plus Jeune vous informe aujourd’hui sur cette nouvelle mode alimentaire et tente d’en comprendre les bénéfices aussi bien sur le court, que sur le long terme.

Crudivore et végétarien, c'est pas tout à fait pareil

 

Les principes de la Raw Food

L’alimentation basée sur la Raw Food ou le Raw Foodisme (non donné à ce type de régime) consiste à consommer uniquement des aliments non transformés, autrement dit non cuits. Les recettes de cette diète mettent à l’honneur les aliments qui se consomment généralement crus, à savoir les légumes, les fruits, les oléagineux, les graines germées… Ce nouveau régime alimentaire s’inscrit dans la tendance des menus spécifiques végétariens et sans gluten.

Toutefois, la Raw Food privilégie aussi les aliments issus de l’agriculture biologique. Ainsi, tous les ingrédients qui ont été homogénéisés, pasteurisés, cultivés avec l’utilisation d’engrais chimiques, de solvants industriels, de pesticides synthétiques ou des additifs alimentaires chimiques doivent être absolument éliminés de vos menus, mêmes crus !

Par ailleurs, ce régime exclut également tout produit d’origine animale (viandes, poissons, fruits de mer), ainsi que les produits laitiers et les œufs.

Crudivore et végétarien, c'est pas tout à fait pareil

Une mode pas si nouvelle

La Raw Food est connue aux États-Unis depuis les années 1950 et a été popularisée par une certaine Ann Wigmore. Cette infirmière raconte qu’elle aurait survécu à un cancer grâce à cette alimentation crue et à de nombreux jus d’herbe antioxydants.

Cette histoire qui a fait le tour du monde met en évidence les bienfaits de ces aliments, dans un monde où la malbouffe prend de plus en plus le pas sur une alimentation saine et équilibrée. Par conséquent, les « Raw Foodistes » militent fermement contre une mauvaise alimentation et surtout, mettent en avant les vertus préservées des aliments crus. En effet, selon eux, la cuisson dégrade les aliments et vous pouvez dire adieu aux minéraux, vitamines et aux autres nutriments qui disparaissent de vos assiettes !

 

Le cru, de bonnes raisons d’y croire

Les crudivores ont-ils raison de manger cru ? On peut dire qu’ils marquent un point, car 10 à 50% des vitamines sont détruites après la cuisson. Tout dépend des aliments et du type de cuisson.

Pour les enzymes, il n’y a aucun doute, la majeure partie d’entre elles disparaît au-delà de 47,8°C, bien que certaines puissent avoir une résistance remarquable, mais ne dépassant pas les 70°C. C’est le même résultat pour d’autres nutriments comme les oméga-3 qui sont partiellement détruits à la cuisson.

Crudivore et végétarien, c'est pas tout à fait pareil

Selon David Katz, le directeur du centre de prévention de l’Université de Yale aux États-Unis, la Raw Food constitue un régime qui élimine le sel et le sucre, les acides gras, tout en apportant à l’organisme des aliments riches en fibres et en nutriments. Elle permet également de trouver des solutions liées à certains problèmes de poids en limitant l’apport en calories.

Les crudités peuvent aussi permettre de ne pas être exposés à certains composés chimiques cancérigènes comme les amines hétérocycliques qui peuvent apparaître lors de la cuisson d’aliments.

 

Le cru, de bonnes raisons de s’en méfier

Doit-on considérer la Raw Food comme l’alimentation idéale ? Non, dit David Katz qui pense que cette histoire d’enzymes serait quelque peu surfaite. À cause de l’acide chlorhydrique présent dans l’estomac, très peu d’enzymes subsistent. Ces enzymes n’entreront même pas dans l’intestin, leurs réactions sur la santé doivent, au mieux, être relativisées.

De plus le crudivorisme exclut le fait que certains nutriments deviennent plus intéressants lorsqu’ils sont cuits. C’est le cas du lycopène qui est un pigment antioxydant présent dans les tomates et leur procure leur couleur rouge. C’est bien lorsque les tomates sont cuites, en combinaison avec de l’huile, que ce lycopène se révèle être le plus efficace dans la prévention du risque de cancer de la prostate.

Il en va de même pour les œufs, car lorsqu’ils sont consommés crus, une protéine nommée l’avidine annule les effets de la biotine qui est un nutriment présent dans l’œuf et qui a des influences sur la peau, les os et les cheveux. Mieux vaut donc manger des œufs cuits !

 

La Raw Food est donc une pratique qui comporte de nombreux bienfaits, mais qui n’est pas faite pour tout le monde. Comme toutes les diètes, elle présente quelques risques de carence et surtout, elle risque de vous faire craquer sur le long terme. Le mieux est toujours de trouver un équilibre entre les aliments cuits et crus. Cela vous permettra de diversifier vos menus, mais aussi de bénéficier des bienfaits d’une alimentation crue, sans changer drastiquement vos habitudes alimentaires !

 

SVP partagez cet article sur vos réseaux sociaux. Belle journée 😉

Abonnez-vous et recevez nos actus avant tout le monde


Vos coordonnées restent confidentielles
Temps de lecture: 5 minutes

3 Commentaires pour “Raw Food : les bienfaits d’une alimentation crue

  • Merci pour votre article ! J’adhère totalement à cette tendance alimentaire !
    Profitez des vacances pour retrouver un ventre-plat en suivant également nos conseils.
    Découvrez les 8 aliments qui vont vous aider à garder une alimentation équilibrée et à avoir un ventre-plat.

    Bonne continuation !

    Répondre
  • Bonjour,

    Article très intéressant, je connais le régime frugivore et le régime crugivore, mais pas celui-ci même si ça y ressemble beaucoup. C’est un régime toutefois difficile à suivre.. merci

    Répondre
    • Bonjour Jean-Pierre,

      Je suis ravi que cet article vous plaise. En tant que blogueur vous-même, pouvez-vous nous dire si cette méthode du Raw Foodisme est adaptée ou pas aux personnes de 40 ans et plus ? Et pourquoi ? Voilà ce qui nous intéresse.

      Bonne semaine,

      Ralph

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *