Quelle est la meilleure cuisson pour conserver les bienfaits des aliments ?

Quelle est la meilleure cuisson pour conserver les bienfaits des aliments ?

Posté dans Santé le avec 2 Réponses

L’importance des nutriments contenus dans les aliments exige de prendre des précautions pour limiter leur perte. En effet, certains minéraux, vitamines ou oligo-éléments s’évaporent sous une trop forte chaleur. Vos aliments considérés comme sains deviennent, par conséquent, beaucoup moins bénéfiques pour votre santé ! Alors pour éviter de perdre les précieuses qualités de vos repas, il convient de se pencher sur les différents modes de cuisson, afin de décider celui qui convient le mieux à vos menus.

 

Cuire à la vapeur pour plus de certitudes

Plusieurs méthodes de cuisson permettent cependant de limiter considérablement la perte des minéraux et des vitamines. La méthode la plus fiable reste la cuisson à la vapeur notamment pour les légumes et le poisson. C’est plus long, mais c’est bien meilleur !

Si la cuisson à l’eau est reine pour les légumes, elle fait pourtant perdre une grande partie des nutriments, même si elle n’est pas portée à ébullition. Par ailleurs, la cuisine à la vapeur sauvegarde efficacement la qualité nutritionnelle sans pour autant apporter de la matière grasse supplémentaire.

Une alimentation pas trop grasse est l'idéale, mais quelle méthode de cuisson est la plus appropriée ?

Cette pratique demande l’utilisation d’un appareil de cuisine tel qu’une casserole permettant de bouillir l’eau. La suite consiste à placer les aliments au-dessus, sur une grille, à l’aide d’un ustensile en acier inoxydable pour qu’ils cuisent à l’aide de la vapeur dégagée par l’eau bouillante. Cette absence de contact avec l’eau facilite la conservation des vitamines indispensables pour votre santé. Vous pouvez aussi opter pour un cuiseur vapeur pour plus d’efficacité.

Pour que la cuisson à la vapeur soit pleinement efficiente, veillez à couper les aliments en gros morceaux dans la mesure où, plus les morceaux sont petits, plus les nutriments s’avèrent difficiles à conserver. N’allez pas vous couper l’herbe sous le pied avant de mettre à cuire !

 

Faire confiance à la cuisine à l’étouffée

En dehors de la cuisine à la vapeur, la méthode à l’étouffée présente une garantie certaine quant à la possibilité d’entretenir les nutriments présents dans les aliments, tels que le poisson et les légumes. En partant du principe que la perte des vitamines dépend fortement du temps de la cuisson, il est possible de mijoter les aliments avec un peu d’eau sans remettre en cause leur intégrité.

Une alimentation pas trop grasse est l'idéale, mais quelle méthode de cuisson est la plus appropriée ?

La cuisine à l’étouffée consiste à utiliser des récipients clos, d’ajouter un peu d’eau et de recourir à un feu très doux. Le fait de mitonner à l’étouffée permet de cuire les aliments en tenant compte de leur propre eau d’origine pour éviter une perte conséquente des éléments nutritifs. L’utilisation d’un feu lent et moins vif permet de bien cuire les gros morceaux et de conserver la qualité nutritionnelle sans que les aliments  tarissent.

Cette façon de cuisiner demande cependant plus de présence et de surveillance que la cuisson à la vapeur.

 

Sauter les aliments pour plus de simplicité

Pour cuisiner de façon à préserver les nutriments et à limiter la présence de matières grasses, la méthode qui consiste à sauter les aliments est indispensable. Cette forme de cuisine présente l’avantage d’être rapide et de convenir aux poissons, aux volailles et autres viandes.

Une alimentation pas trop grasse est l'idéale, mais quelle méthode de cuisson est la plus appropriée ?

Le feu vif s’applique à éliminer la matière grasse nocive et la rapidité du processus participe à la sauvegarde des éléments nutritifs. Avec un wok ou une poêle, sauter les aliments demeure un moyen satisfaisant pour faire la cuisine, aussi bien pour garder les minéraux et les vitamines que pour diminuer la graisse.

Attention cependant à retourner régulièrement vos aliments et à ne pas les laisser brûler !

 

La cuisson dans les appareils électriques

Le temps de cuisson, principal ennemi des agents nutritifs, est contourné par la cuisine à l’aide d’un four à micro-ondes ou d’un autocuiseur. Ces appareils réduisent sensiblement le temps de la cuisson afin de minimiser la perte des vitamines. Dans la mesure où l’utilisation de l’eau n’est pas nécessairement requise, les minéraux et les vitamines ne se dissolvent pas dans le liquide. Ces appareils présentent l’avantage d’être clos et donc de retenir la vapeur pour augmenter la chaleur et accélérer la cuisson.

Une alimentation pas trop grasse est l'idéale, mais quelle méthode de cuisson est la plus appropriée ?

Par contre, le four est totalement déconseillé. La cuisson des légumes et des viandes étant longues, vous allez dessécher les aliments et leur faire perdre tous leurs nutriments. A éviter autant que possible !

 

C’est d’une alimentation équilibrée que provient votre bonne santé. Malheureusement, si vous optez pour des aliments sains, mais que vous les faites trop cuire, vous allez perdre tous leurs bienfaits ! Vous bénéficierez de moins de nutriments, ce qui peut, au final, nuire au fonctionnement de votre organisme. Privilégiez autant que possible les cuissons lentes à la vapeur. Évitez le four et la poêle qui font perdre les vitamines et minéraux et demandent souvent l’ajout de matière grasse. En optant pour la cuisine à la vapeur ou à l’étouffée, vous constaterez vite une meilleure forme physique et peut-être quelques kilos en moins sur la balance.

 

SVP partagez cet article sur vos réseaux sociaux. Belle journée 😉

Abonnez-vous et recevez nos actus avant tout le monde


Vos coordonnées restent confidentielles
Temps de lecture: 5 minutes

2 Commentaires pour “Quelle est la meilleure cuisson pour conserver les bienfaits des aliments ?

  • Pour cuire à la vapeur il y a un très vieil ustensile, très pratique : une marguerite. C’est un truc en métal qui s’élargit plus ou moins et donc s’adapte à la taille des casseroles. On en trouve chez les quincailliers, sur les marchés et cela coûte moins de 10 €. C’est largement aussi bien qu’un truc électrique, moins encombrant et mois cher. Pour en savoir plus sur ce mode de cuisson, cette page en parle:http://cuit-vapeur.confort-domicile.com/

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *