Quand les régimes deviennent facteur d’obésité…

Quand les régimes deviennent facteur d’obésité…

Posté dans Maigrir le avec 2 Réponses

La perte de poids est devenue une véritable obsession pour de nombreuses personnes, qui font régime sur régime, parfois sans succès. Malheureusement, les régimes à foison, mal-adaptés aux besoins spécifiques de la personne peuvent avoir l’effet inverse, c’est-à-dire faire prendre du poids ! Oui, vous avez bien lu, certains organismes supportent très mal les privations, surtout en dent de scie, et se dérégulent au point de provoquer l’obésité.

Différentes raisons expliquent ce phénomène malheureux qui devient de plus en plus courant. Plus Mince Plus Jeune vous propose aujourd’hui un petit tour d’horizon sur ce point, afin de vous aider à prendre les bonnes décisions pour perdre du poids efficacement et durablement.

 

La prise de poids favorisée par les régimes

Faits à répétition, les régimes favorisent la prise de poids à cause du fameux effet yoyo. En effet, beaucoup de gens retrouvent leur poids initial quelque temps après l’arrêt du régime en question, faute d’avoir pris le temps d’entrer dans une phase de stabilisation. Alors ils recommencent depuis le départ, puis le même phénomène se reproduit. Les conduisant à mener régime sur régime, jusqu’à épuisement.

Il est important de comprendre que les privations alimentaires ne sont pas une solution à long terme ! Surtout que cela finit par entraîner des dégâts sur l’état psychologique et émotionnel de la personne.

Faits à répétition, les régimes favorisent la prise de poids

Vous aurez certainement remarqué que vous passez une excellente journée quand vous êtes de bonne humeur et que c’est tout le contraire quand vous vous êtes levé du mauvais pied. Le même processus s’applique aussi aux différentes phases du régime amaigrissant.

Ainsi, le stress, la fatigue ou encore les frustrations, peuvent impacter négativement votre moral et votre motivation. Cependant, l’échec d’un régime ne signifie pas non plus que votre implication n’est pas totale. Il y a des personnes qui se culpabilisent en croyant que la reprise de poids est due à quelques écarts alimentaires.

Dans la plupart des cas, cela ne se fait pas dans l’immédiat, mais quelques années plus tard.

 

Les régimes à répétition, une véritable tentation

Comme dit l’adage populaire, nous faisons toujours les mêmes choses en espérant obtenir un résultat différent. C’est dans cet état d’esprit que des femmes et des hommes sont convaincus que les régimes restent la meilleure solution pour maigrir. Ainsi, si une des méthodes ne fonctionne pas, il suffit d’en tester une autre.

Faits à répétition, les régimes favorisent la prise de poids

En attendant de trouver la formule miraculeuse, le corps subit des effets yoyo et n’en peut plus au final. Malmené, l’organisme se révolte pour vous le faire savoir, notamment par des troubles alimentaires, des prises de poids excessives ou encore d’autres signes distinctifs. Cela devient alors un véritable engrenage dans lequel vous vous retrouvez coincé.

Parfois, la réussite d’un régime peut conduire à l’effet inverse, c’est-à-dire amener une personne à devenir anorexique. Celle-ci aura tellement peur de reprendre du poids, qu’elle va pratiquement se priver de tout. Cette attitude présente pourtant des dangers sur la santé, notamment quand les apports nutritifs sont insuffisants.

Par ailleurs, les restrictions engendrent des situations incontrôlables quand la personne finit par craquer. Elle risque donc de passer d’une habitude alimentaire extrême à une autre en devenant boulimique.

 

Les régimes sévères, source de stress pour l’organisme

Il existe une autre explication au fait de devenir obèse suite à un régime, c’est le stress généré par les privations. Un organisme n’étant pas comme l’autre, certains vont développer des mécanismes de défense très défavorable à la personne au régime.

Face à un régime un peu trop hypocalorique, le corps va avoir peur de manquer de force et d’énergie pour assurer son bon fonctionnement. Ainsi, si une personne force un peu trop sur le régime, l’organisme va mettre en place un mécanisme de précaution et faire des réserves. Oui, comme un écureuil stocke ses noisettes en vue de l’hiver, le corps va faire la même chose, mais de manière bien moins mignonne.

Dès que vous allez avaler un aliment, l’organisme va le vider de tous ses nutriments et de ses graisses et les stocker. Vous aurez beau aller à la salle de sport ensuite, votre corps va puiser dans vos muscles et dans d’autres ressources énergétiques, mais il ne touchera pas à la graisse. Au final, dès que vous aurez le malheur de manger quelque chose, il vous sera impossible de vous débarrasser des matières grasses qu’il contient.

Comme votre organisme va surstocker, vous allez mécaniquement prendre du poids.

 

L’adoption des bonnes habitudes dès le départ

Alors pour prévenir ce désagréable mécanisme, dont il est ensuite difficile de se défaire, sachez qu’il est tout à fait possible de perdre du poids sans suivre un régime drastique. Pour y parvenir, il faut déjà apprendre à aimer votre corps et à cesser de vous culpabiliser. Dès lors, vous serez en mesure d’adopter l’hygiène alimentaire adaptée à votre organisme.

En effet, ce dernier se remettra en marche petit à petit, jusqu’à ce qu’il retrouve son rythme. Il éliminera de lui-même les graisses superflues qui le gênent dans son bon fonctionnement. Privilégiez ainsi la qualité à la quantité quand vous faites vos courses ou quand vous préparez votre repas.

Faits à répétition, les régimes favorisent la prise de poids

Consommez ainsi des aliments riches en oligo-éléments, en protéines, en vitamines et d’autres nutriments indispensables. Autrement dit, mettez davantage de légumes, de fruits et de légumineuse dans vos menus. Vous pouvez appliquer les mêmes consignes quand vous allez au restaurant avec vos amis.

Le plus important est de vous faire plaisir sans trop vous focaliser sur le nombre de calories. Au fur et à mesure, votre poids va se stabiliser si vous adoptez toujours une alimentation saine et équilibrée.

 

Les régimes alimentaires associés au sport

Certes, les régimes sont incontournables pour perdre du poids, mais il faut également les associer à d’autres techniques. Vous devez, par exemple, pratiquer une activité physique pour accélérer les dépenses énergétiques.

Si vous n’êtes pas habitué à faire du sport, il n’est pas nécessaire de forcer dès les premiers efforts. Prenez le temps de vous adapter à un rythme précis pendant deux ou trois semaines. Vous pouvez aussi choisir une activité plus douce, mais qui fait tout de même dépenser des calories, comme une marche à pied pendant dix ou vingt minutes. Ensuite, vous pouvez passer à trente minutes de marche quand vous vous en sentez capable.

Sinon, vous pouvez également vous rendre dans une salle de gym. Un coach pourra vous indiquer les exercices qui vous conviennent. D’autant plus que sa présence vous permettra d’être encore plus motivé.

Dans tous les cas, il est nécessaire d’y aller progressivement et de trouver l’activité qui correspond le mieux à votre rythme de vie, ainsi qu’à vos envies.

 

Se préparer psychologiquement

Avant même de commencer un régime, vous ressentez peut-être une certaine appréhension. Vous redoutez les sensations de faim ou la démotivation. Le conseil des nutritionnistes est d’en faire abstraction et d’apprécier pleinement chaque instant. Il ne faut pas que cette phase soit pressentie comme une contrainte ou une obligation, sinon vous risquez de vous sentir fautif quand vous succombez à la tentation en mangeant un carré de chocolat. Et vous risquez donc d’entrer dans un mauvais engrenage.

Pour vous aider, visualisez le résultat que vous obtiendrez à la fin. Cette image sera ancrée dans votre mémoire et vous vous en souviendrez constamment, même quand vous n’y pensez pas. Agissez ensuite comme si vous avez déjà atteint cet objectif pour vous sentir bien dans votre peau et pour garantir l’efficacité du régime.

 

Les régimes ont tous le même objectif : celui de vous aider à perdre du poids efficacement et durablement. Si certains arrivent vraiment à retrouver une silhouette plus fine, d’autres en revanche, ont tendance à subir l’effet yoyo. C’est-à-dire qu’ils reprennent les kilos perdus sur un délai très variable après la fin du régime. Dans cet état d’esprit, nous avons toujours tendance à vouloir entamer un nouveau régime qui agit rapidement et donc à faire des bêtises avec son organisme ! Il est très important de ne pas se concentrer uniquement sur le nombre de calories contenues dans un aliment. La meilleure solution pour entamer un régime qui fonctionne est d’y aller en douceur, selon son rythme.

Et si vous avez actuellement des difficultés à perdre du poids ou, qu’au contraire, vous en prenez, n’hésitez pas à vous faire suivre par un nutritionniste. Il saura vous proposer un programme parfaitement adapté à votre style de vie, vos objectifs et votre morphologie.

 

SVP partagez cet article sur vos réseaux sociaux. Belle semaine à tous 😉

Abonnez-vous et recevez nos actus avant tout le monde


Vos coordonnées restent confidentielles
Temps de lecture: 8 minutes

2 Commentaires pour “Quand les régimes deviennent facteur d’obésité…

  • Pingback: Quand les régimes deviennent facteur d'obésité - Onlyvahine

  • Bonjour, cet article peut aider beaucoup de personnes qui pensent encore que les régimes qui passent par une privation alimentaire sont la solution. Le fait de devoir se concentrer sur la quantité, les calories, cela devient un vrai problème surtout que compter les calories n’a jamais été la solution. Car un pain au chocolat peut représenter la même quantité de calories qu’une portion de plusieurs fruits, que la valeur nutritionnelle va être la même. Le pain au chocolat représente peu de volume par rapport aux fruits bien qu’ayant la même quantité de calories, et aussi il contient des graisses malsaines et un tas d’additifs (s’il est industriel) alors que les fruits (bio, mûres, cultivés sur un terroir riche) sont riches en micronutriments qui favorisent la perte de poids.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *