Partie 1 : Qu’est-ce que l’électrosensibilité ?

Partie 1 : Qu’est-ce que l’électrosensibilité ?

Posté dans Articles, Santé le avec 5 Réponses

Aujourd’hui commence un rendez-vous hebdomadaire, qui va durer jusqu’au 15 mars, sur les ondes électromagnétiques et l’électrosensibilité. Dans un monde rempli d’électricité et de champs magnétiques, des personnes se sont mises à développer une intolérance aux ondes électromagnétiques. Les scientifiques mènent régulièrement des recherches pour déterminer si elles sont dangereuses pour notre santé, avec des résultats qui se contredisent. Récemment, une loi a été votée à l’Assemblée Nationale, sur le « principe de précaution », visant à réduire notre exposition aux ondes électromagnétiques et surtout, à protéger les enfants.

Alors, qu’en est-il réellement ? Les ondes sont-elles dangereuses ? L’électrosensibilité est-elle une maladie reconnue ? Que faire pour se protéger des champs électromagnétiques ?

Durant 4 semaines, ma mission, si vous l’acceptez, sera de vous proposer des articles sur ce phénomène très médiatisé, mais finalement peu connu. La série d’articles consacrée à l’hypersensibilité électromagnétique se terminera le 15 mars, Journée Internationale des droits des consommateurs. Vous comprendrez pourquoi…

Au menu :

 

Commençons tout de suite par découvrir l’électrosensibilité, ses symptômes et ses conséquences sur la vie quotidienne.

L’électrosensibilité, une pathologie qui évolue

Aussi connue sous le nom d’hypersensibilité électromagnétique, l’électrosensibilité ressemble fortement à une allergie. Sauf qu’au lieu de réagir face à un composant, un animal ou une chose très concrète, cette allergie se confronte à un ennemi abstrait, visuellement inexistant : les ondes.

Difficile à diagnostiquer, cette pathologie est souvent détectée très tard (voire jamais), lorsque les symptômes deviennent insupportables. De plus, si l’Organisation Mondiale de la Santé reconnaît l’électrosensibilité comme maladie, elle ne fait aucun lien avec les champs électromagnétiques. Il est donc difficile d’avoir des chiffres précis sur le nombre de personnes touchées. L’ONG Robin des Toits estime que l’hypersensibilité touche entre 4 et 10% de la population française. Une proportion en constante augmentation à cause de la généralisation des appareils sans-fils et de l’installation massive d’antennes-relais.

Des symptômes gênants aux douleurs chroniques

D’après l’OMS, l’électrosensibilité provoque le plus souvent des symptômes dermatologiques, comme des rougeurs, une sensation de brûlure et des picotements. La fatigue, l’étourdissement, les nausées et les troubles de la concentration viennent également rejoindre le tableau des effets ressentis. L’OMS a regroupé tous ces symptômes dans un tableau clinique sur lesquels les médecins s’accordent, même s’ils refusent de faire un lien de cause à effet avec les champs électriques et magnétiques.

Dans les cas les plus graves, les personnes électrosensibles peuvent ressentir de vives douleurs articulaires et musculaires, des troubles digestifs et cardiaques, des problèmes de sommeil, ainsi que des maux de tête.

L'hypersensibilité électromagnétique provoque souvent des migraines

L’hypersensibilité électromagnétique provoque souvent des migraines

Ces divers symptômes ont des conséquences néfastes sur la santé. A force d’être perturbé, l’organisme n’arrive plus se défendre contre les attaques extérieures, le manque de sommeil empêche le corps de se réparer, ce qui finit par provoquer maladies, irritabilité et isolement social. De plus, ne pouvant supporter un environnement envahi d’ondes électromagnétiques, les personnes électrosensibles doivent radicalement changer de mode de vie, ce qui implique souvent de déménager et changer de travail.

Se protéger des ondes électromagnétiques

Concrètement, les ondes électromagnétiques résultent de la rencontre de 2 charges électriques dans un mouvement circulaire. A partir du moment où un courant circule, les ondes électromagnétiques se forment et se diffusent. Il n’y a donc pas que les appareils sans fils qui en produisent, votre électroménager, vos lampes, vos câbles domestiques ou encore votre téléphone fixe, en génèrent également. Bien entendu, ces éléments produisent des ondes moins fortes que le Wifi ou le téléphone portable, mais elles existent et peuvent être à l’origine d’une hypersensibilité électromagnétique.

Pour s’en protéger, le meilleur moyen reste de débrancher totalement vos appareils lorsqu’ils ne servent pas. Une télévision ou un ordinateur en veille continuent de diffuser des ondes. Pour le wifi et le téléphone portable, les mesures de protection sont les mêmes : débranchez votre box lorsque vous ne surfez pas et éteignez totalement votre portable, notamment la nuit.

Lorsque vous ne vous servez plus de votre téléphone, éteignez-le.

Lorsque vous ne vous servez plus de votre téléphone, éteignez-le.

Dans tous les cas, si vous souffrez des symptômes listés ci-dessus, il est nécessaire de consulter votre médecin traitant pour en savoir plus. Même si vous n’avez pas l’impression d’être électrosensible, il convient d’être particulièrement prudent avec les appareils électriques et sans-fils, en vertu du principe de précaution.

Mardi prochain, la suite de ce dossier spécial avec un article entier consacré aux ondes des téléphones portables.

Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur les ondes électromagnétiquesElectrosensibilité et ondes électromagnétiques, quelles conséquences sur notre santé ?

Je vous propose d’aller plus loin grâce à un ebook détaillé de 45 pages où je vous dis tout sur le phénomène des ondes électromagnétiques et ses conséquences sur notre santé. Études à l’appui, ce livre numérique a pour but de vous mettre en garde contre les appareils du quotidien : box WiFi, téléphone portable, appareils électroménagers… et de vous donner toutes les pistes pour vous en prémunir.

Cet ebook est disponible sur le blog, à un prix de lancement attractif de 4.99€.

Téléchargez-le pour en savoir plus !

 

Informez vos amis en partageant cet article sur Facebook et Twitter 😉

Abonnez-vous et recevez nos actus avant tout le monde


Vos coordonnées restent confidentielles
Temps de lecture: 5 minutes

5 Commentaires pour “Partie 1 : Qu’est-ce que l’électrosensibilité ?

  • Pingback: Les téléphones portables sont-ils dangereux pour la santé ? | Plus Mince Plus Jeune

  • Pingback: Partie 3 – La loi sur les ondes électromagnétiques protègent les plus petits | Plus Mince Plus Jeune

  • Pingback: Partie 4 – La cage de Faraday, solution idéale pour les électrosensibles | Plus Mince Plus Jeune

  • Bonjour,
    Je me nomme Hubert Arquilliere et suis magnétiseur – énergéticien. Naturellement sensible aux ondes, j’ai progressivement eu à développer diverses manières de m’en protéger … pour finalement mettre au point plusieurs dessins vibratoires permettant de limiter voire annihiler les négativités rayonnées par ces ondes non-ionisantes. (vous les trouverez en téléchargement gratuit sur https://terredeplenitude.fr/fr/14-offre-telechargement-gratuit : il y en a un spécifique pour la Wifi, un pour les téléphones portables, et un autre pour tous les éléments électriques et électroniques, y compris le tableau électrique de l’habitat).
    Quand je parle de négativité (dans mon propre domaine de sensibilité comme dans celui de ceux utilisant mes dessins), je fais référence aux charges électriques et électromagnétiques véhiculées par ces ondes, lesquelles les rendent très agressives et fortement perturbantes / déstabilisantes (voire intrusives) pour la composition tant vibratoire que psychique de la nature humaine. Ces négativités proviennent en fait de leur mode de production électrique / électromagnétique, et non de la teneur physique des ondes (testée avec les appareils de mesure). La domination des ondes est un fait et, comme l’association Priartem l’écrit sur son site, «Les combats individuels de chacun sont insignifiants face au lobbying des industriels du sans fils.»
    Cependant, en espérant que des réglementations respectant en priorité le genre humain puissent progressivement voir le jour, chacun peut posséder via ces dessins la faculté de se préserver davantage. C’est dans ce sens que j’ai décidé de les offrir gratuitement, car la préservation de la nature humaine est selon moi la seule chose qui puisse nous permettre de rester vivants (= être consciemment comme vibratoirement libre de percevoir, comprendre et s’exprimer).
    Sincèrement
    Hubert

    Répondre
    • Bonjour Hubert,

      Merci pour votre commentaire.

      Si vos dessins vibratoires peuvent apporter de l’aide à certaines personnes hypersensibles et sont gratuits, alors je vous félicite.

      Joie et gratitude,

      Ralph

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *