Les bienfaits extraordinaires de l’Aphanizomenon Flos-Aquae – AFA, dite Algue bleue du lac Klamath

Les bienfaits extraordinaires de l’Aphanizomenon Flos-Aquae – AFA, dite Algue bleue du lac Klamath

Posté dans Articles, Santé le avec 9 Réponses

L’algue bleue s’invite à table

Fortement consommées dans les pays asiatiques, les algues alimentaires connaissent un essor progressif en Europe, pour le plus grand bonheur de notre santé. En effet, les algues offrent des bénéfices considérables sur l’organisme grâce à leur richesse en minéraux, vitamines, fibres et glucides. Délicieux et peu calorique, ces alicaments méritent leur place dans nos assiettes occidentales, au milieu de nos traditionnels légumes et féculents.

Si pour l’instant, sur les 15 millions de tonnes d’algues produites annuellement dans le monde, 75% se retrouvent dans les plats typiquement asiatiques, la France récolte tout de même entre 800 et 1000 tonnes de ces plantes aquatiques par an.

L’Association Française des Diététiciens Nutritionnistes (AFDN) s’est récemment penchée avec intérêt sur les vertus des diverses algues présentes dans les spécialités de nos voisins japonais et chinois. Leur conclusion est sans appel : la France, et même l’Europe en générale, doit consommer davantage ces aliments goûteux et bénéfiques.

Bienfaitrices, les algues procurent de l’énergie à notre organisme, facilitent l’élimination des toxines, régulent la faim, préviennent l’apparition de tumeur, agissent sur le transit et diminuent les risques d’hypertension et d’hyperthyroïdie.

Il en existe plusieurs variétés, notamment celles d’eau douce et celles d’eau de mer, possédant chacune des vertus différentes qui opèrent positivement sur l’organisme et constituent des alliés incontournables dans un mode de vie sain.

Parmi ces multiples plantes marines aux bienfaits divers, l’algue bleue de Klamath se distingue par des propriétés reconnues lors d’études scientifiques, en cas de déficiences immunitaires, d’infections virales, de dépression, de rhumatisme, d’arthrite ou encore de fibromyalgie.

L’écologie de l’algue bleue du Lac Klamath

L’algue bleue, de son nom scientifique l’Aphanizomenon Flos-Aquae (AFA), pousse uniquement dans le lac Klamath, situé dans l’état de l’Oregon aux Etats-Unis. Niché au creux des Montagnes Cascades, à 1400 mètres d’altitude, cette vaste étendue d’eau douce se déploie sur 32 km de long et presque 13 km de large.

afa algue bleu-vert lac klamath

L’algue bleue pousse dans le lac Klamath

Creusé dans une région à forte activité volcanique, le lac Klamath aurait accumulé d’innombrables débris organiques riches en minéraux, responsables de l’essor considérable d’algues bleues en son fond. De plus, le bassin est protégé de la pollution extérieure grâce à son implantation en pleine forêt, ce qui facilite le développement d’une faune et d’une flore saine.

Récoltées grâce à des tapis roulants rotatifs, les algues sont immédiatement conservées au frais puis filtrées et séchées pour faciliter la conservation et l’utilisation. Ce traitement permet de garder de façon optimale leurs propriétés curatives et préventives.

Les principes actifs de l’Aphanizomenon Flos-Aquae

Alicament Aphanizomenon flos-aquae (afa)

En comprimés ou entière, l’algue AFA du lac klamath est un véritable alicament

L’algue bleue issue du Lac Klamath possède tellement de vertus que son action agit sur une palette large de symptômes et de carences. Ses principes actifs calment l’hyperactivité mais boostent le sportif, soignent le convalescent et motivent l’hypotonique. Par ailleurs, ce végétal aquacole est recommandé aussi bien dans l’alimentation des enfants que des seniors.

Véritable alicament, le Food & Nutrition Board et le National Research Council ont déterminé que l’Aphanizomenon Flos-Aquae contient plus de 300 molécules d’acides aminés dans un seul gramme. Ces enzymes font partie des nutriments essentiels au bon fonctionnement de notre organisme. Consommés en grande quantité, ils procurent vitalité et énergie, mais permettent également une meilleure communication entre les neurones et le cerveau. Enfin, d’une manière plus générale, cet ensemble d’acides aminés jouent un rôle hépatique majeur, possèdent des vertus antistress, détoxifiantes, immunitaires et aident à réduire le cholestérol.

Riche en vitamines, l’algue bleue renforce les défenses globales de notre corps et assure une protection optimale contre les agressions extérieures de microbes et bactéries. Parmi ces vitamines présentes dans l’AFA, la vitamine A, fortement concentrée en bêta-carotène, se trouve en grande quantité fournissant ainsi des protections efficaces contre les radiations et les impuretés de l’air. Le National Cancer Institute, suite à des recherches poussées sur cette algue, a démontré qu’elle était bien plus fournie en bêta-carotène que la plupart des légumes. L’agriculture moderne a tendance à dégrader les nutriments tandis que l’AFA est correctement protégée de toute agression extérieure et conserve parfaitement tous ses bienfaits.

De plus, la chlorophylle absorbée naturellement par les parois cellulaires de l’algue bleue se métamorphose en oxygène dans le sang et les organes. Cela a pour effet de purifier notre système sanguin et d’améliorer son flux, réduisant ainsi les risques d’hypertension. Le fonctionnement des glandes pancréatiques devient plus performant, ce qui prévient l’obésité en offrant une meilleure assimilation des enzymes et vitamines.

L’action bénéfique de l’AFA sur les cellules souches



Une recherche menée par plusieurs spécialistes de la santé et présentée par les entreprises Natura Therapeutics et Simplexity Health démontrent que l’algue bleue du lac Klamath joue un rôle important dans la régénération des cellules souches.

cellules souches Nissim Benvenisty

L’AFA agit favorablement sur le renouvellement des cellules

Crédit image : © The Politics of Embryonic Stem Cell Research

Capables de s’auto-renouveler, les cellules souches peuvent recréer des tissus détruits. Des recherches sont conduites à base d’essai clinique pour savoir si, à terme, elles peuvent guérir certaines maladies comme Alzheimer, Parkinson, le diabète et certains types de cancer. Cependant, au cours du vieillissement, ces cellules tendent à moins se réparer à cause du stress oxydatif qui les attaquent et les empêchent de se renouveler. Voilà pourquoi la vieillesse entraine souvent une augmentation de la maladie et une sensibilité accrue aux diverses infections.

Afin de prévenir cette baisse des défenses, des chercheurs ont étudiés les nutriments naturels capables de maintenir cette capacité d’auto-renouvellement dans le temps. Suite à leurs analyses, il semble que certaines vitamines et flavonoïdes favorisent la régénération des cellules souches et renforcent les défenses immunitaires durablement.

Etant donné que L’AFA comprend une grande partie de ces vitamines et enzymes indispensables au bon fonctionnement des cellules souches, les recherches ont continué sur le sujet. Il s’avère que consommer cette algue bleue favorise la prolifération de ces cellules et permet au corps de rester en bonne santé plus longtemps.

L’algue de Klamath : un véritable alicament

De nombreux pays utilisent l’algue bleue depuis des siècles pour confectionner leurs plats ou des remèdes. Le Japon use de cette plante depuis 6000 ans pour guérir de multiples maux, au Mexique certaines populations font sécher l’AFA pour en faire des biscuits secs appelés Tecuitlatl et en Afrique, elle est récoltée pour cuisiner des galettes nommées Dihé. Une étude scientifique commandée par l’UNESCO a même révélé que les habitants consommant des Dihés avaient une bien meilleure santé que les autres populations africaines.

Depuis, plusieurs autres analyses menées par des professionnels tendent à confirmer que l’Aphanizomenon Flos-Aquae agit favorablement sur notre organisme et nous aide à rester en bonne santé plus longtemps.

Crédit vidéo: © Stemtech

Christian DRAPEAU est neurophysiologue à Montreal. Il es l’un des pionniers de l’AFA et auteur du livre « Le pouvoir insoupçonné des cellules souches » paru aux éditions de l’Homme : voir les vidéos partie 1 ; partie 2 ; partie 3.

Premier bénéficiaire des nombreuses vertus de l’algue bleue : le système immunitaire. Les polysaccharides contenus en grande quantité dans cette plante possèdent des agents osmotiques et immuno-modulants, qui activent les lymphocytes et luttent contre les toxines en les éliminant rapidement. Le système immunitaire se défend plus facilement et plus rapidement, évitant ainsi les infections virales et freinant le développement de certaines tumeurs.

Fortement concentrée en phényléthylamines (PEA), molécules qui agit sur l’humeur, la joie et le bien-être émotionnel, l’algue de Klamath joue un rôle important dans la transmission de norépinephrine et de dopamine dans le cerveau. Consommer cet aliment aide à rester calme, serein et permet de prévenir, voire de guérir la dépression, en procurant une sensation diffuse de sérénité et d’énergie mentale.

Plusieurs personnes ont constaté que la consommation d’AFA soulageait leurs problèmes d’arthrite, d’asthme et de rhumatisme. Des chercheurs se sont donc penchés sur ses propriétés anti-inflammatoires et ont démontré que le pigment bleu de l’algue comprend de la phycocyanine, agent actif efficace contre les inflammations.

Il n’y a aucun doute sur le fait que cette algue appartient à la famille des alicaments tant ses vertus sont nombreuses. En résumé, elle lutte contre les radicaux libres responsables de l’oxydation du corps, empêche la réplication des virus, renforce les défenses de l’organisme, diminue le stress, améliore les performances intellectuelles, stimule le renouvellement des cellules, soulage les inflammations et combat la dépression.

Même si l’Aphanizomenon flos-aquae demeure un véritable nutraceutique recommandé pour notre bien-être et notre santé, elle doit être consommée avec modération.

Effets indésirables et précautions d’usage

Certaines espèces d’algues bleues contiennent des toxines néfastes pour l’organisme. Cependant, il n’est pas possible de différencier ces types d’AFA, il faut donc limiter sa consommation quotidienne pour ne pas obtenir des effets inverses à ceux désirés. Une dose journalière de 3 à 5 grammes est donc conseillée pour profiter des vertus thérapeutiques de cette plante aquatique, sans en subir les effets indésirables.

Concernant les éventuelles interactions avec d’autres traitements médicaux, deux prescriptions peuvent interférer avec sa consommation : les antidépresseurs et les anticoagulants.

L’algue de Klamath comporte du phényléthylamine, molécule utilisée dans les médicaments traitant la dépression. Cette particule injecte de l’énergie et une sensation de quiétude au cerveau pour soulager les personnes atteintes de troubles de l’humeur.

Il est vivement recommandé de se rapprocher de son médecin pour adapter le traitement afin d’éviter de consommer cette molécule en trop grande quantité.

L’AFA contient 50% de la dose quotidienne de vitamine K nécessaire à notre organisme. Puisque cette vitamine agit sur le processus de coagulation du sang, les médecins préfèrent que les patients prenant des traitements anticoagulants évitent de consommer des aliments riches en vitamine K. Dans ce cas, il faut mieux en parler à un spécialiste pour connaître exactement la quantité que vous pouvez consommer au quotidien.

Source de vitalité, l’algue bleue issue du Lac Klamath fournit un goût supplémentaire à vos repas, tout en apportant des bénéfices considérables à votre organisme. En soupe, en gratin, en salade ou tout simplement en aromate, elle embellit vos plats de viandes ou de poissons et apporte une touche originale à vos recettes. Riche en nutriment essentiel, l’Aphanizomenon Flos-Aquae constitue un moyen unique de changer vos habitudes alimentaires et de prendre soin de vous, de votre corps et de votre santé !

Découvrir une autre algue aux vertus prodigieuses : la spiruline.

 

Attention : Pour votre santé et votre bien-être, il est conseillé de toujours prendre l’avis de votre médecin ou d’un professionnel de la santé avant de faire l’usage de compléments alimentaires.

Vous souhaitez réagir à cet article ? N’hésitez pas à commenter en quelques mots.

Soyez « social friendly » ! SVP Partagez cet article sur Facebook et Twitter

Merci et belle journée 😉 

Abonnez-vous et recevez nos actus avant tout le monde


Vos coordonnées restent confidentielles
Temps de lecture: 10 minutes

9 Commentaires pour “Les bienfaits extraordinaires de l’Aphanizomenon Flos-Aquae – AFA, dite Algue bleue du lac Klamath

    • Bonjour,
      Je vous invite à vous rapprocher de votre médecin traitant car votre traitement n’est pas anodin.
      A mon sens, il ne devrait pas y avoir de contre-indication à associer les deux.
      Passez de bonnes fêtes de fin d’année,
      Ralph

      Répondre
    • Bonjour Ginette,

      L’extrait d’algue de Klamath peut s’acheter en magasin Bio (La Vie Claire ?) et en pharmacie. S’ils n’en ont pas en rayon, demandez leur de vous en commander, ils le feront volontiers.

      Bonne semaine,

      Ralph

      Répondre
  • Bonjour j’aimerais savoir si je peux prendre les gélules klamath , j’ai le syndrome du canal carpien mais je ne peux pas me faire opérer pour le moment car je fais de l’algodystrophie.
    Merci

    Répondre
  • Taylor Rupert

    Bonjour,

    Vous expliquez que l’AFA n’existerait que dans le lac Klamath mais en même temps qu’elle est utilisé depuis des milliers d’années au Japon et aussi en Afrique. J’aimerais comprendre comment cette algue venant de l’Oregon puisse se retrouver dans des plats Africains et importée au Japon depuis 6000 ans. Je dois vous avouer que je reste septique à votre article. Rupert Taylor

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *