Le ginkgo biloba, arbre de longévité

Le ginkgo biloba, arbre de longévité

Posté dans Santé le avec Aucun commentaire

Le ginkgo biloba figure parmi les arbres les plus vieux du monde. Originaire d’Asie, il est également appelé « l’arbre aux mille écus » à cause de la couleur dorée de ses feuilles en automne. Le ginko a la réputation d’avoir des vertus thérapeutiques, amenant les scientifiques à procéder à des recherches plus approfondies. Les résultats obtenus sont si satisfaisants que l’extrait des feuilles de ginkgo est reconnu par l’Organisation Mondiale de la Santé, ainsi que la Commission Européenne.

 

Le ginkgo biloba, l’arbre aux mille écus

Le ginkgo constitue la seule espèce appartenant à la famille des Gingkoaceae, car il est un spécimen unique en son genre. Son nom est dérivé du chinois « gin kyo », signifiant abricot d’argent. Quant au mot biloba, il est dû à la forme très caractéristique des feuilles de l’arbre. Ces dernières sont facilement reconnaissables par le fait qu’elles sont fendues en deux lobes.

Son existence remonte plus de 300 millions d’années d’après les experts en datation. Dans des anciens temples chinois, de rares individus ont été retrouvés. Il a donc été possible de facilement réimplanter le ginkgo biloba, d’autant plus qu’il s’adapte aux différents climats et types de sols.

Ainsi, cet arbre aux mille écus est présent un peu partout dans le monde, notamment en guise d’arbre ornemental même dans un milieu urbain. Force est de reconnaître qu’il est très résistant, car il peut atteindre jusqu’à 50 mètres de hauteur et vivre au moins un millier d’années.

 

Les recherches effectuées sur le ginkgo biloba

Depuis l’Antiquité, les guérisseurs chinois utilisent le ginkgo biloba pour soigner les malades. Dès lors, les bienfaits des plantes connaissent un grand succès. Des recherches sont donc effectuées sur des extraits de ginkgo biloba, plus précisément le EGb 761 et le Li 1370. Ces deux extraits normalisés contiennent 6 % de terpéno-lactones et de glucoflavonoïdes.

Toutefois, la plupart des extraits disponibles sur le marché ne sont pas normalisés en terpéno-lactones. À noter donc qu’il est indispensable de vérifier la qualité des feuilles de ginkgo, notamment les comprimés et les capsules. Les chercheurs ont déterminé que le meilleur extrait doit provenir de 50 feuilles de ginkgo. D’après les résultats des recherches en laboratoire, l’extrait de ginkgo favorise la dilatation des vaisseaux sanguins et améliore ainsi la circulation du sang. Cependant, les chercheurs n’ont pas encore pu déterminer le mécanisme d’action de ce remède naturel.

Existant depuis plus de 270 millions d'années, le Ginkgo biloba, est appelé l'arbre de la longévité.

Le Ginkgo a de très nombreuses applications médicales (circulation capillaire, vasodilatateur , circulation veineuse, etc.)

 

L’utilisation du ginkgo biloba

Le ginkgo biloba est principalement utilisé pour prévenir les maladies cardiovasculaires, car il contient des substances antioxydantes. Ces dernières ont la capacité d’arrêter l’agglomération des plaquettes sanguines et d’augmenter le diamètre des vaisseaux sanguins. Les personnes qui ont des problèmes de coeur peuvent prendre une dose de 240 mg d’extrait de ginkgo par jour, pour bénéficier de ses principes antioxydants et renforcer leur système cardiaque.

Des études cliniques ont démontré que les symptômes psychologiques et physiques de la menstruation sont atténués grâce aux bienfaits des plantes. La femme doit tout simplement prendre 160 mg d’extrait EGb 761 par jour. Le traitement est à commencer à partir du 16e jour du cycle en cours jusqu’au 5e jour du cycle suivant.

Les acouphènes sont des bourdonnements inexpliqués dans l’oreille. Ces sifflements deviennent insupportables quand ils sont trop importants. Malheureusement, il n’y a aucun traitement efficace pour en guérir définitivement. L’extrait du ginkgo est donc un remède naturel permettant de réduire la gravité des acouphènes et de les rendre plus supportables.

La prise d’extrait du ginkgo est également bénéfique pour la mémoire, du fait qu’il maintient l’activité cérébrale d’un individu. Le processus est très simple puisque le ginkgo a la propriété d’activer la micro circulation sanguine dans le cerveau. Pour cela, il faut prendre 50 à 100 mg d’extrait sec de ginkgo avant les repas, et ce traitement doit être suivi 3 fois par jour. Il est également possible d’infuser une cuillère à café de feuilles séchées de ginkgo pendant 10 minutes dans une tasse d’eau bouillante.

 

Les précautions à prendre avec le ginkgo biloba

Le sang devient plus fluide à cause des éléments antioxydants du ginkgo biloba. Ce remède naturel ne convient donc pas aux hémophiles ainsi qu’aux personnes qui sont sur le point de subir une intervention chirurgicale. Les femmes enceintes doivent également éviter d’en prendre à cause de la colchicine. Cette substance s’avère être très toxique et peut être néfaste aux fœtus.

Dans certains cas, la prise du ginkgo a déclenché une crise chez des personnes souffrant d’épilepsie. Il faut également être très attentif aux effets secondaires des extraits de ginkgo, même si c’est extrêmement rare. En plus de faire baisser la pression artérielle, il est à l’origine d’autres troubles. Des patients ont rapporté qu’ils souffraient de troubles gastro-intestinaux légers, d’allergies cutanées, d’étourdissements et de maux de tête.

 

Malgré tous les bienfaits des plantes, il est recommandé de demander conseil auprès du pharmacien ou médecin, notamment pour la posologie.

 

Avez-vous déjà consommé du Ginkgo ?  

SVP partagez cet article sur vos réseaux sociaux. Belle journée 😉  

Abonnez-vous et recevez nos actus avant tout le monde


Vos coordonnées restent confidentielles
Temps de lecture: 5 minutes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *