Graines : comment les faire germer et les cuisiner ?

Graines : comment les faire germer et les cuisiner ?

Posté dans Santé le avec Aucun commentaire

Les graines que l’on fait germer ont une valeur nutritionnelle beaucoup plus importante que les graines sèches. Aussi appelées graines en germination, elles sont généralement cultivées hors du sol et destinées à l’alimentation. Lors de leur pousse, les taux des vitamines et des enzymes augmentent considérablement, ce qui en fait un aliment de grande qualité, à ajouter d’urgence à vos menus.

De plus, certaines substances absentes dans une graine normale peuvent apparaître lors du processus de germination, telles que la vitamine C absente dans un grain de blé, mais que l’on retrouve dans le germe de blé. C’est ainsi qu’avec très peu de technique et quelques euros d’investissement, n’importe quel individu est capable de produire ses propres graines pour sa consommation.

Voyons aujourd’hui comment s’y mettre et surtout, comment consommer ces petits ingrédients riches en nutriments.

Les graines germées ont de nombreuses vertus que votre organisme appréciera

 

Les graines germées, une utilisation ancestrale

On retrouve des traces de l’utilisation des graines germées dans l’alimentation et la médecine dès le IIème siècle ! La première pharmacopée chinoise mentionnait déjà les vertus de la graine de soja germée. Par ailleurs, dans la médecine orientale (plus précisément celle de Bagdad), vers 1200, on mentionnait le Neideh, qui était une sorte de pain égyptien conçu à base de graines de blé germées.

Au niveau de l’alimentation, il existait également un plat oriental, nommé le foul, préparé avec de grosses graines brunes et gonflées par pré germination et relevé au citron, au sel, à l’ail, aux oignons, puis mijoté dans de l’huile.

Les bières de malt et le whisky ont pour ingrédient de base les grains d’orges germées, de même que les graines de mil germées servent à élaborer certaines bières en Afrique. Les hunzas, un peuple du Nord du Pakistan réputé pour sa bonne santé et sa longévité, ont aussi pour aliments de base des céréales germées.

La graine germée est donc un ingrédient phare dans notre histoire et ses vertus ont clairement traversé les âges. Même si elle s’est un peu perdue en route, elle tend à revenir à la mode et c’est tant mieux !

Si vous souhaitez mieux consommer et profiter de tous les bienfaits de ces petits aliments, voyons maintenant comment les faire pousser chez soi.

 

Faire germer ses graines, un processus facile

Faire germer des graines est facile et cela peut se faire partout : dans votre cuisine, dans votre jardin, sur votre balcon ou votre terrasse. Vous aurez seulement besoin de petits récipients pour faire pousser les graines. Vous les trouverez très facilement dans le commerce. Si vous avez des bocaux en verre chez vous, cela fera également l’affaire ! Cependant, il est recommandé d’utiliser un bocal à confiture de grande taille disposant d’un élastique pour maintenir la gaze.

Les graines germées ont de nombreuses vertus que votre organisme appréciera

J’ai investi dans un germoir vendu chez La Vie Claire

Cependant, quel que soit le récipient choisi, le mode opératoire reste le même : vous devez faire tremper durant une nuit vos graines dans un verre d’eau. C’est la phase de prégermination qui vise également à ramollir la pellicule entourant la graine. Le lendemain matin, vous devez vider l’eau du bocal et rincer les graines. Ensuite, vous les replacez dans le contenant, tout en les rinçant matin et soir jusqu’à leur maturité. C’est aussi simple que ça ! Par contre, pour qu’elles conservent leur taux d’humidité, évitez de les exposer directement à la lumière du soleil. En cas de forte chaleur, il est conseillé de placer votre germoir dans une pièce fraîche.

Les pousses sont prêts à la consommation dès qu’ils atteignent 3 centimètres de longueur environ au bout de 2 à 5 jours selon les variétés.

Sachez que les germes et les pousses obtenus ainsi peuvent être conservés dans un tupperware pendant 2 à 3 jours dans le bas de votre réfrigérateur (ou dans le bac à légumes) selon la variété. Cependant, il vaut mieux les manger rapidement.

Plusieurs variétés de graines peuvent être mises à germer : alfalfa, quinoa, avoine, pois chiche, lentille, lin, moutarde, fenugrec, avoine, cresson, roquette, sésame, sarrasin, nigelle, carotte, chou, radis, poireau, basilic, etc. Le choix est vaste et les goûts varient selon la variété de graine.

Les graines germées ont de nombreuses vertus que votre organisme appréciera

Bon à savoir

  • Nous conseillons de n’utiliser que des graines Bio pour éviter toute contamination par des pesticides toxiques pour votre santé.
  • Dans la mesure du possible, utilisez de l’eau de source ou filtrée pour tremper et rincer vos graines.
  • lavez-vous soigneusement les mains avant et après chaque manipulation de graines.
  • Le contenant ou germoir ne doit pas être fermé hermétiquement car les graines ont besoin d’oxygène pendant le processus de germination. Le manque d’oxygène entraîne la prolifération de moisissures toxiques. Ne consommez jamais de pousses ou germes moisis. Si des moisissures se sont développées dans votre bocal ou germoir, vous devez le nettoyer au vinaigre blanc.
  • N’exposez pas vos graines en cours de germination directement aux rayons du soleil (sur le rebord de la fenêtre par exemple), cela risque de brûler les germes.
  • N’oubliez pas de bien rincer vos pousses avant de les consommer et de retirer les pellicules de peau en plongeant vos pousses dans un saladier propre rempli d’eau.
  • Les graines ne doivent pas être entassées au fond de votre bocal ou sur le plateau de votre germoir car elles ont besoin de respirer. Etalez-les de manière régulière.
  • Le jour avant la récolte, nous vous conseillons d’exposer vos pousses à la lumière (pas au soleil) pour favoriser le développement de la chlorophyle par photosynthèse. La chlorophyle renferme du magnésium, utile pour lutter contre le stress, assainit la flore intestinale, régule la tension et contribue à faire baisser le taux de cholestérol dans le sang.
  • Après chaque utilisation, nettoyez parfaitement votre germoir avec votre nettoyant écologique au vinaigre blanc.
  • Il est contre-indiqué de faire germer et consommer les pousses de graines de tomates, d’aubergines, de rhubarbe et de soja jaune (et toutes les solanacées en général) car certaines parties sont toxiques.
  • Quant à l’eau de trempage, ne la jetez pas ! Elle est très riche en sels minéraux et peut donc servir à l’arrosage des autres plantes.

 

Cuisiner ses graines germées et ses pousses

Il existe de multiples façons d’accommoder les graines germées et les jeunes pousses, cela va essentiellement dépendre de vos goûts. Cependant, il est conseillé de ne pas les faire cuire, car la chaleur va détruire leur richesse en vitamines et en enzymes.

Malheureusement, toutes les graines germées ne sont hélas pas agréables au goût. Certaines devront absolument être cuisinées pour devenir comestibles. Ainsi, parmi les graines qui se dégustent sans trop d’efforts de cuisine, vous trouverez le brocoli, l’alfalfa, le raifort, le tournesol et l’azuki.

Sachez aussi qu’une même graine a des saveurs différentes suivant la durée de sa germination. Généralement, elle doit être consommée dès la sortie du germe jusqu’à l’état de petite pousse verte. A vous de goûter au fur et à mesure pour connaître la période d’évolution qui vous semble la plus délicieuse. Cependant, avant de consommer les graines germées, il convient de les rincer une dernière fois.

Les graines germées ont de nombreuses vertus que votre organisme appréciera

Dans la graine germée, tout est comestible, même la racine ! Vous pouvez néanmoins faire fi de la peau qui a une valeur diététique moindre et le plus souvent, elle se détache, noircit et flotte à la surface de l’eau de rinçage.

Vous devez consommer les graines germées crues, en les mâchant doucement, afin de profiter de tous leurs bienfaits. Vous pouvez aussi les ajouter dans des salades de crudités, des taboulés ou les incorporer dans des sandwiches, des nems et des rouleaux de printemps.

Elles peuvent aussi être dégustées avec du fromage et servir à la préparation d’une vinaigrette orientale. Il est conseillé d’éviter de les assaisonner avec du citron et ensuite de les laisser reposer. En effet le citron les oxyde, détruisant tous les nutriments et à la longue, rendant les graines toxiques. L’idéal est de les assaisonner juste avant de les déguster.

 

Les bienfaits de la consommation de graines germées

Cultiver chez soi des graines germées est très économique. Vous pouvez avoir un mini-jardin diversifié et extraordinaire pour une poignée d’euros. Vous aurez ainsi une nourriture fraîche et de bonne qualité durant toute l’année. En effet, ces petits ingrédients poussent toute l’année, sans tenir compte des saisons.

De plus, il s’agit d’une nourriture bio très riche et puissante qui vous aide à vous régénérer et à vous prémunir de la déminéralisation. Ce sont des aliments vivants, riches en oxygène, en antioxydants et en chlorophylle qui contribuent à lutter contre l’acidité de l’organisme et favorisent la perte de poids. Le brocoli est un légume connu pour ses vertus anticancéreuses. Et bien, sachez que ses pousses ont un pouvoir anticancéreux douze fois plus important que celui du légume !

Les graines germées ont de nombreuses vertus que votre organisme appréciera

Par ailleurs, la teneur en vitamine B12 de l’avoine augmente de 1.300% dès le début de la germination et avec l’apparition des feuilles, ce pourcentage avoisine les 2.000%. Les germes des lentilles et de pois chiches sont très riches en protéines. Le raifort facilite l’évacuation des toxines hors de l’organisme.

De plus, grâce à la germination, les nutriments issus des graines germées sont beaucoup plus faciles à assimiler. Que du bonheur !

 

Les graines germées ont de nombreuses vertus pour votre organisme. De plus, elles peuvent être cultivées n’importe où, même dans un petit appartement. Elles prennent très peu de place et délivrent des bienfaits que votre organisme appréciera tout au long de l’année.

 

Vous faites germer vos graines ? Partagez vos recettes en commentaire !

SVP partagez aussi cet article sur vos réseaux sociaux. Belle journée 😉

Abonnez-vous et recevez nos actus avant tout le monde


Vos coordonnées restent confidentielles
Temps de lecture: 9 minutes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *