Bar à sourire : donnez de l’éclat à votre visage

Bar à sourire : donnez de l’éclat à votre visage

Posté dans Articles, Bien-Être le avec Aucun commentaire

Un phénomène mondial

Depuis deux ans, des bars à sourire fleurissent dans les plus belles villes du monde.

Arrivé tout droit des États-Unis, ce phénomène destiné à donner une seconde jeunesse à votre sourire remporte un franc succès grâce aux tarifs attrayants pratiqués par ces bars pas comme les autres.

Pour répondre à la forte demande des fashion victims, plusieurs enseignes ont investi les plus grandes villes de France: Whiteness, Happy Smile, Just A Smile, Magic White, Point Sourire, BcommeBlanc, Smile Touch, White Corner, SourirExpress, etc.

A Tahiti, quatre centres de blanchiment des dents ont pignon sur rue : Tahiti SmileWhite MeSmilite, et Good Smile.

Combien coûte un blanchiment des dents ?

Traditionnellement pratiqué en cabinet par un chirurgien-dentiste pour un coût variable entre 300 € et 1.000 € environ (36.000 à 120.000 XPF), la séance d’une durée de quinze à trente minutes dans un bar à sourire vous sera facturé entre 30 € et 80 € environ (3.600 à 9.600 XPF). Pour produire l’effet attendu de manière plus efficiente, il est recommandé de renouveler l’opération à minima trois fois.

Le procédé utilisé pour blanchir les dents

Les dents du patient sont préalablement nettoyées avec une lingette imprégnée d’un produit antibactérien et d’un désensibilisant à la vitamine E qui protège les gencives. Une charmante hôtesse vous assiste avant de vous remettre une gouttière remplie d’un gel dans lequel vous allez mordre. Muni d’une paire de lunettes de protection vous serez placé devant une lampe à lumière froide (LED bleu) pour accélérer le processus d’éclaircissement. Ces bars à sourire utilisent du peroxyde d’hydrogène, c’est-à-dire de l’eau oxygénée. Certains bars à sourire utilisent du perborate de sodium activé par un acide. Attention, dans les 4 heures suivant le traitement, il est déconseillé de boire et manger (sauf de l’eau).

Les bars à sourire ne sont pas autorisés à faire usage d’une solution de peroxyde d’hydrogène dosée à plus de 0,1 %. Seuls les chirurgiens-dentistes sont en mesure d’en  employer légalement à une concentration supérieure à 0,1% et inférieure ou égale à 6 %.

Dans un cabinet de chirurgien-dentiste, deux méthodes sont pratiquées. En cabinet, vous bénéficierez de la même technique que les bars à sourire, mais à un coût généralement plus onéreux. Gouttière, gel de peroxyde d’hydrogène et lampe froide bleue sont employés de la même manière (sans charmante hôtesse pour vous assister, malheureusement). La seconde technique dite « ambulatoire » vous permet d’appliquer votre traitement à domicile en utilisant du peroxyde de carbamide, un dérivé moins agressif du peroxyde d’hydrogène en ce sens qu’il contient de l’urée et 10 fois moins d’eau oxygénée. Dans ce cas précis le traitement peut s’étaler sur plus d’une quinzaine de jours avec une gouttière fabriquée sur mesure que vous porterez toutes les nuits.

Crédit vidéo: © Reportage de France 2 : C’est au programme – Les Bars à sourire
Copyright France 2

Contre-indications

Qu’il soit pratiqué en cabinet dentaire ou dans un bar à sourire, l’éclaircissement des dents est proscrite dans certaines situations :

– personnes mineures

– femmes enceintes et allaitantes

– allergie au peroxyde d’hydrogène

– caries avancées

– parodontites

– gingivites

– hypersensibilité dentaire ou de la gencive

Effets secondaires

Incorrectement dosé, l’utilisation du peroxyde d’hydrogène peut occasionner de sérieux dommages à l’émail des dents, la gencive et au parodonte, notamment : hypersensibilité dentaire,   déterioration précoce de l’émail pouvant conduire à une pigmentation précipitée.

Grogne chez les dentistes

Fin 2011, les praticiens dentistes professionnels manifestent leur inquiétude auprès de l’Ordre des Chirurgiens-Dentistes face à cette mode qui ne cesse de se développer, considérant que l’Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (Afssaps) révèle que le peroxyde de d’hydrogène serait susceptible de provoquer l’apparition de cancer chez les animaux et qu’il pourrait avoir des effets sur la reproduction. Pour faire face à ces allégations, les centres de blanchiment des dents ont décidé d’utiliser du perborate de sodium, qui, au contact de l’eau, produit également du peroxyde d’hydrogène.

Aspect réglementaire

En juin 2011, le Ministère français de la Santé publiait sur son site internet institutionnel les aspects réglementaires propres à l’utilisation du peroxyde d’hydrogène. Il y est précisé qu’en-deçà d’une concentration de 0,1 % présent ou dégagé, la vente de produits est libre. En revanche, les produits dont la concentration est comprise entre 0,1 % et 6 % s’adressent uniquement aux chirurgiens-dentistes.

En septembre 2011, une directive du Conseil de l’Union Européenne 2011/84/UE en date du 20/09/2011 va dans le même sens que le ministère national.

En Polynésie française, aucune réglementation n’encadre l’utilisation du peroxyde d’hydrogène. Cependant, en avril 2012 la Direction de la Santé, sous le contrôle du Ministre de la Santé, publie un communiqué de presse écartant tous risques sanitaires concernant les produits utilisés par les bars à sourire de la place faisant toutes l’objet de contrôles ad hoc par les autorités officielles.

Cet article ne vise qu’à vous informer sur la pratique de cette tendance. Il vous est recommandé de faire preuve de prudence et de consulter votre chirurgien-dentiste habituel pour procéder à un petit bilan préalable et vérifier si vos dents ne sont pas trop poreuses notamment.

Pour avoir et garder des dents plus blanches, il existe des alternatives moins coûteuses. Ce sera l’objet d’un prochain article.

Vous souhaitez réagir à cet article ? N’hésitez pas à commenter en quelques mots.

Soyez « social friendly » ! SVP Partagez cet article sur Facebook et Twitter

Merci et belle journée 😉 

Abonnez-vous et recevez nos actus avant tout le monde


Vos coordonnées restent confidentielles
Temps de lecture: 5 minutes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *