Cuisiner bio, est-ce vraiment si cher et compliqué ?

Cuisiner bio, est-ce vraiment si cher et compliqué ?

Posté dans Santé le avec 1 Réponse

La cuisine bio désigne l’art et la manière de faire d’excellents repas à base d’ingrédients cultivés de manière saine, sans ajouts de produits de synthèse. Issus de l’agriculture biologique, ces produits sont obtenus sans l’aide d’herbicides et de pesticides, ni engrais chimiques et ni OGM. Faisant l’objet de contrôle régulier, les produits Bio regorgent de bienfaits pour l’organisme. Cuisiner bio revient non seulement à faire attention à sa santé, mais aussi à jouer un rôle dans la préservation de l’environnement.

Cependant, lorsqu’on parle de produits bios, le premier réflexe est de penser à des produits chers et difficiles à cuisiner. Il est vrai qu’ils comportent plus d’exigences que les produits finis ! Les fruits et légumes peuvent, en effet, être plus coûteux s’ils sont bios, mais cela restera toujours moins cher que d’acheter des produits finis.

Beaucoup de consommateurs préfèrent alors préserver leurs habitudes, de peur de perdre plus de temps derrière les fourneaux ou simplement d’être perdus dans la manière de cuisiner. Cela n’est toutefois qu’une illusion, car à bien y regarder, lorsque l’on sait s’y prendre, la cuisine bio est loin d’être aussi complexe qu’il n’y paraît ! Plus Mince Plus Jeune vous dit tout !

Du Bio, oui mais pas à n'importe quel prix...

 

La cuisine bio, une cuisine accessible à tous

Contrairement aux idées reçues, la cuisine bio n’est pas réservée seulement aux personnes ayant un fort pouvoir d’achat. Tout le monde peut en consommer sans se ruiner. De nos jours, ces produits se retrouvent aussi bien en magasin bio qu’en grande surface.

Il est donc extrêmement facile d’en acheter et, pour réduire les coûts, la première des choses consiste à faire jouer la concurrence (en particulier en milieu rural) et à savoir où acheter. De nombreux supermarchés ont d’ailleurs leurs propres marques de produits bio qu’ils vendent quasiment au même prix que les produits conventionnels. Parfois, vous trouverez même des produits bio moins chers que les produits normaux !

Du Bio, oui mais pas à n'importe quel prix...

Si vous faites vos courses sur les marchés, vous aurez aussi l’occasion de négocier avec le producteur, surtout si vous êtes un client régulier.

 

Rechercher les produits des environs

Pour se mettre au vert sans trop dépenser, il est aussi possible de réduire les coûts en se fournissant directement auprès des producteurs eux-mêmes. Ainsi, si vous avez la chance d’en avoir dans votre environnement, vous pouvez les contacter directement pour obtenir vos produits. Cela vous permettra de ne pas avoir à payer les marges plus ou moins importantes pratiquées par les intermédiaires.

Du Bio, oui mais pas à n'importe quel prix...

L’annuaire de l’agence bio vous aidera à repérer efficacement les producteurs bios de votre région. De plus, il existe également des réseaux et associations qui vous permettront de disposer de paniers du terroir dans des points relais : Amap, La Ruche qui dit Oui, Campanier… Il vous suffira de commander en ligne vos emplettes et de les récupérer dans un magasin près de chez vous.

 

Une nouvelle façon de s’alimenter

Lorsqu’il s’agit de cuisiner bio, ce qu’il faut avant tout savoir, c’est qu’il faut modifier son mode d’alimentation. La viande rouge constitue l’un des premiers points auxquels font attention les consommateurs de bio. En effet, celle-ci est extrêmement chère par rapport à la viande conventionnelle.

Plutôt que de vous ruiner, pourquoi ne pas tout simplement réduire votre degré de consommation en viande rouge ? Riche en graisse saturée, cette dernière peut être source de maladies cardiovasculaires et de cancers si elle est consommée au quotidien.

Du Bio, oui mais pas à n'importe quel prix...

La bonne attitude consiste alors à cuisiner de la viande rouge moins souvent, pour se faire plaisir ou les occasions spéciales, par exemple.

Vous l’aurez compris, cuisiner bio consiste avant tout à revoir ses habitudes alimentaires. Comme pour la viande rouge, il s’agira ainsi de privilégier les protéines végétales par rapport aux protéines animales. Pois chiches, haricots secs, lentilles… les légumineuses bios ne coûtent pas bien cher. Pour un apport optimal en protéines, il vous suffira de les associer à des céréales complètes telles que le riz ou le blé complet.

 

Cuisiner bio en toute facilité

Pour cuisiner bio sans trop dépenser, il suffit de faire attention à son mode d’alimentation ainsi qu’aux produits achetés. Prenez les carottes par exemple, nombreuses sont les personnes qui les achètent conditionnées alors qu’en les achetant bio et en les râpant eux-mêmes, elles leur reviendraient 4 à 5 fois moins chers par rapport au prix du kilo !

De plus, céréales, épices, fruits secs… acheter du bio en vrac est également bien plus économique. Sans compter que vous évitez de gaspiller en achetant uniquement ce dont vous avez besoin.

Du Bio, oui mais pas à n'importe quel prix...

Par ailleurs,  la cuisine bio est également la porte ouverte à de nouveaux produits et à de nombreuses saveurs. Quelques livres de cuisine, un petit tour sur internet et hop, il vous sera possible de découvrir de nombreuses recettes bios, faciles et goûteuses. De quoi vous sortir agréablement de la routine alimentaire !

 

Au final, il est tout à fait possible de manger bio et de faire en sorte que santé et préservation de l’environnement aillent de pair avec un petit budget. C’est aussi l’occasion de redécouvrir la saveur des aliments, bien souvent altéré par l’ajout d’agents chimiques, et de sentir un réel changement dans son organisme. Cuisiner bio n’a que des avantages, que vous soyez carnivore, végétarien, flexitarien ou végétalien !

 

Des recettes bio à partager ? Les commentaires vous tendent les bras !

SVP partagez cet article sur vos réseaux sociaux. Belle journée 😉

Abonnez-vous et recevez nos actus avant tout le monde


Vos coordonnées restent confidentielles
Temps de lecture: 5 minutes

1 Commentaire our “Cuisiner bio, est-ce vraiment si cher et compliqué ?

  • Article sympa qui fait un bon tour d’horizon. Le bio se développe, mais il faut veiller à qu’il ne se galvaude pas pour une cuisine véritablement saine. Pour moi la combinaison : légumes, fruits et viande du marchés + complément sur des sites spécialisés, et cela ne revient pas à plus chère, il faut gérer un peu plus les courses sur des courtes périodes.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *