Color Fun Run : attention aux poudres colorées !

Color Fun Run : attention aux poudres colorées !

Posté dans Santé le avec Aucun commentaire

The Color Run, Holi Run ou encore Color Me Rad sont des courses de 5 kilomètres les plus colorées du monde. Le but de ces événements n’est pas de franchir la ligne d’arrivée le premier, mais de courir recouvert de poudres colorées, s’amuser et passer du bon temps entre amis!

Le tout premier Color Run s’est déroulé à Phoenix en 2012. Depuis cette date, le phénomène s’est répandu comme une traînée de poudre (sans mauvais jeu de mots !) dans le monde entier. Cependant, une question tracasse les autorités sanitaires quant à l’utilisation de ces poudres. Sont-elles inoffensives pour la santé et l’environnement ? Rien n’est moins sûr…

 

Les poudres colorées : un danger ?

En juin 2015, dans un parc aquatique de Taïwan, de la poudre colorée répandue sur la foule a pris feu. Plus de 14 personnes sont décédées des suites de leurs brûlures. Pour comprendre ce grave incident et pour prévenir un nouveau drame, les pompiers de Rennes ont mandaté deux élèves chercheurs de l’École nationale supérieure de chimie de la ville pour effectuer une étude sur la composition des poudres.

Les résultats des travaux démontrent que les poussières colorées peuvent présenter un danger selon les circonstances. Les deux chercheurs qui ont analysé différents échantillons de fécule colorée, produits par Holi France, ont constaté qu’au contact d’une source d’énergie, comme la sonorisation électrique par exemple, la propagation des flammes dans les particules présentes dans l’air est susceptible de provoquer l’explosion des poussières.

 

Les poudres colorées minérales, une solution alternative

Les élèves ingénieurs préconisent de substituer la fécule de maïs aux poudres minérales à base de craie. Cette solution semble idéale dans la mesure où ces matières naturelles ne se décomposent qu’à une température très élevée. Autre bénéfice, les poudres minérales ne colorent ni l’épiderme ni les cheveux grâce à leur insolubilité à l’eau.

Cependant, si les poudres minérales présentent des avantages certains, elles ne sont pas totalement sans danger. Une inhalation récurrente peut provoquer des gênes pulmonaires et respiratoires. Les risques d’allergies, dus aux colorants présents dans ces poudres, sont bien réels. La fécule de maïs peut engendrer de l’eczéma ou de l’urticaire.

Les auteurs de cette étude recommandent aux coureurs de se munir de lunettes de protection et de masques anti-poussières lorsqu’ils participent à ce genre de course.

Color Run,  voici quelques précautions à prendre pour préserver votre santé

Ces participants d’une Color Run à Paris portent des lunettes

 

Des organisateurs sceptiques

Les organisateurs de la course « Color Me Rad » récusent les accusations dont ils font l’objet. Selon eux, la poudre colorée utilisée pour leurs courses ne contient aucun allergène. Elle ne présenterait donc aucun risque pour l’environnement ni la santé.

Ils soutiennent que la poudre analysée par les élèves chercheurs ne correspond en rien à celle produite par leur fournisseur. Ils assurent que la poudre qu’ils utilisent est 100% saine et qu’elle est même comestible.

Pour se faire entendre, ils ont réagi sur Facebook en expliquant qu’ils avaient eux-mêmes commandé des tests à des laboratoires professionnels. Les résultats sont sans appel : la poudre dont ils se servent ne présente pas le moindre danger ni le moindre risque d’inflammabilité ou d’explosion.

Post Facebook de Color Me Rad

David Mignot, en charge de l’organisation des courses Color Me Rad, certifie qu’aucun incident ne s’est produit durant les 14 courses organisées précédemment en France. Il dénonce le parti pris des élèves chercheurs : d’après lui, l’étude faite par Paola Martin et Da Shi a été délibérément menée à charge contre son événement.

 

Si vous êtes adeptes de ces courses, optez pour des poudres minérales, plus sûres. Cependant, les peaux sensibles ou sujettes à l’eczéma devront redoubler de précaution et se protéger avec des manches longues, ainsi que des lunettes de soleil. Enfin, participez à ces événements avec modération, tant que les études sont peu nombreuses et que nous ne connaissons pas les effets sur le long terme…

 

Merci de partager cet article sur Facebook et sur vos autres réseaux sociaux !

Bonne journée ! 🙂

Abonnez-vous et recevez nos actus avant tout le monde


Vos coordonnées restent confidentielles
Temps de lecture: 4 minutes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *