Cancer de la prostate – Partie 3 : les aliments à éviter

Cancer de la prostate – Partie 3 : les aliments à éviter

Posté dans Santé le avec 4 Réponses

Après avoir évoqué les symptômes du cancer de la prostate et les aliments à privilégier pour s’en prémunir, je vous propose aujourd’hui de faire le tour des aliments à éviter. En effet, la prévention du cancer en général repose fortement sur l’alimentation. Il est possible de mettre toutes les chances de son côté en adoptant un régime sain et équilibré. Concernant le cancer de la prostate, certains aliments favorisent davantage son apparition et augmentent les risques. Alors, si vous souhaitez vous prémunir au maximum de cette pathologie, voici 7 aliments à consommer avec modération !

 

1. Les fromages affinés

Certains fromages comme le camembert, le roquefort ou le cantal favorisent les risques de cancer de la prostate. C’est la teneur en graisses animales présente dans ces fromages qui augmente considérablement ce risque. Si vous adorez le fromage, mieux vaut privilégier ceux qui sont faibles en matières grasses, tels que le comté, l’emmental, le fromage de chèvre, le St-Môret, etc.

Le cancer de la prostate est le cancer le plus fréquent chez l'homme. Voyons quels aliments peuvent favoriser son apparition.

Néanmoins, je ne souhaite pas vous priver totalement de camembert, si vous adorez ça ! Mais si vous en consommez, faites-le avec modération : 40 grammes par jour sont amplement suffisants !

 

2. La viande

La viande rouge et la charcuterie sont également des produits gras qui peuvent favoriser le cancer de la prostate. Une étude a démontré un lien entre la consommation de ces aliments et le développement d’un cancer de la prostate. C’est d’autant plus vrai lorsque la viande rouge est bien cuite. Les risques sont multipliés par 2 pour les grands consommateurs carnivores.

Le cancer de la prostate est le cancer le plus fréquent chez l'homme. Voyons quels aliments peuvent favoriser son apparition.

Cependant, la viande de bœuf n’a pas que des effets négatifs sur la santé, elle est aussi riche en fer, un oligo-élément essentiel pour le transport de l’oxygène dans le corps et la formation des globules blancs. Il faut donc simplement veiller à consommer de la viande rouge avec modération, une à deux fois par semaine et faire attention à sa cuisson. Privilégiez une cuisson lente et surtout, évitez d’ajouter de la matière grasse dans votre poêle pour ne pas additionner davantage de calories !

 

3. Le calcium en grande quantité

Évidemment, le calcium est bon pour la santé de vos os et il faut en consommer régulièrement. Mais une étude a démontré qu’ingérer plus de 2 grammes par jour de calcium accroît le risque de cancer. Il faut donc faire attention aux produits laitiers, ainsi qu’aux eaux minérales enrichies en calcium.

 

4. Les graisses animales

Des études ont mis en exergue un lien entre l’ingestion de graisses animales et le développement du cancer de la prostate. Il faut donc éviter d’en consommer, car ils contiennent des acides gras saturés, responsables du développement de cancers et de maladies cardio-vasculaires.

Les graisses animales se trouvent généralement dans les produits transformés, les plats cuisinés, le beurre, la charcuterie, les pâtés, la peau de la volaille, les œufs ou encore les abats.

Cependant, si les graisses animales sont nocives pour votre prostate, ce n’est pas le cas des huiles végétales. Vous pouvez consommer sans problème de l’huile de colza, d’olive, de melon, de citrouille ou de lin et de courge, deux aliments évoqués dans la partie consacrée aux aliments bienfaiteurs pour la prostate.

 

5. Le saucisson

Nous l’avons vu plus haut, la charcuterie n’est pas vraiment l’amie de votre prostate ! Mais le saucisson et ses dérivés comme le bacon, le lard et toutes les saucisses sèches sont ce qu’il y a de pire. Ces aliments sont riches en nitrates et nitrites, substances utilisées pour les conserver le plus longtemps possible. Ils présentent également des colorants censés les rendre plus roses et plus appétissants, qui au final, ont des conséquences néfastes sur notre santé. Tous ces additifs deviennent des produits cancérigènes lorsqu’ils sont transformés par la flore intestinale.

Le cancer de la prostate est le cancer le plus fréquent chez l'homme. Voyons quels aliments peuvent favoriser son apparition.

Mieux vaut un bon jambon artisanal acheté sur le marché ou un jambon cru acheté garanti sans nitrites. Il en existe quelques-uns en supermarché, il suffit de bien lire les étiquettes.

 

6. Le lait

Ce sont les chercheurs de l’École de Santé Publique d’Harvard qui ont mis en évidence un risque de cancer de la prostate dû à la consommation excessive de lait. Leur étude portant sur 21 660 participants a démontré que ceux qui consommaient plus de 2.5 portions de lait par jour présentaient un risque supérieur à 12%, par rapport aux hommes n’avalant qu’une demi-portion par jour.

Le cancer de la prostate est le cancer le plus fréquent chez l'homme. Voyons quels aliments peuvent favoriser son apparition.

Les conséquences d’une grande consommation du lait sur l’apparition d’un cancer avaient déjà été démontrées sur les animaux auparavant. En effet, il s’avère que les animaux qui boivent régulièrement du lait entier présentent souvent des tumeurs de la prostate.

Encore une fois, il ne s’agit pas d’éradiquer totalement le lait de votre alimentation, car celui-ci apporte à l’organisme des oligo-éléments nécessaires à son fonctionnement. Il faut seulement en faire une consommation raisonnable. Si vous aimez votre lait du petit-déjeuner, conservez-le. Par contre, évitez d’en mettre dans chacun de vos cafés et contentez-vous d’un yaourt par jour. Au dessert, pourquoi ne pas consommer des fruits ? C’est aussi bon pour notre santé que pour nos papilles, et cela vous aide à prévenir le cancer de la prostate.

 

7. Les oméga 6

Il est à nouveau question d’excès ici, car il a été maintes fois démontré que les oméga 6 ont des effets positifs sur la santé, notamment s’ils agissent en synergie avec les oméga 3 et 9. Ce trio d’acides gras essentiels joue un rôle important dans la prévention des maladies cardio-vasculaires, dans la lutte contre les infections et les allergies, dans le fonctionnement de notre système nerveux et dans la capacité de récupération de notre corps après un traumatisme. En les équilibrant, vous vous assurez une santé de fer !

Mais, si les oméga 6 prennent le pas sur les deux autres, ils ont alors l’effet inverse : au lieu de protéger notre organisme, ils stimulent la croissance des tumeurs prostatiques. Sans compter que cela favorise aussi l’obésité. Malheureusement, notre consommation moderne a tendance à favoriser l’excès d’oméga 6, qui se trouvent essentiellement dans la viande, l’huile de tournesol et les abats. Tandis que les oméga 3 sont plutôt présents les poissons, les algues et certaines salades.

Vous comprenez maintenant pourquoi il est indispensable d’équilibrer son alimentation entre viandes, poissons, fruits et légumes ?

 

En ce qui concerne l’alimentation, il n’y a jamais vraiment de secret ! Il suffit d’équilibrer au maximum ses repas, en privilégiant les aliments faibles en matière grasse, les fruits et les légumes. Bien entendu, il est permis de se faire plaisir de temps en temps, vous avez le droit de prendre un bout de fromage et de vous faire un plateau de charcuterie, tant que cela ne devient pas une habitude ! C’est avec une hygiène de vie saine que vous pourrez vivre longtemps et prévenir les cancers, dont celui de la prostate.

Abonnez-vous et recevez nos actus avant tout le monde


Vos coordonnées restent confidentielles
Temps de lecture: 6 minutes

4 Commentaires pour “Cancer de la prostate – Partie 3 : les aliments à éviter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *